Illustration article

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ?

6 min de lecture

Le chauffe-eau solaire est un système qui capte la lumière naturelle. Grâce à un échangeur thermique, cette énergie est transformée pour chauffer l'eau stockée dans un réservoir. Elle pourra servir à alimenter le foyer en eau chaude sanitaire, ou faire fonctionner un système de chauffage.

Beaucoup de particuliers choisissent ce type de chauffe-eau pour remplacer leur équipement. Il est aussi possible de miser sur cette solution dans le cadre d'une construction. Dans cet article, nous vous proposons de comprendre comment fonctionne un chauffe-eau solaire. Vous découvrirez aussi les quatre types deux systèmes proposés sur le marché, pour vous permettre de choisir le vôtre.

comment fonctionne un chauffe-eau solaire

Comment fonctionne le chauffe-eau solaire ?

Les étapes du fonctionnement du chauffe-eau solaire sont les suivantes :

  • Le capteur solaire capte les rayons du soleil

  • Le liquide caloporteur stock la chaleur du soleil

  • La chaleur est transportée vers le ballon de stockage grâce à un système de pompe

  • La chaleur est restituée grâce à un échangeur thermique permettant au liquide caloporteur de céder sa chaleur à l'eau

  • Se crée alors une accumulation d’eau chaude dans le réservoir, que l’on appelle aussi le ballon d’eau chaude

Lorsque l'eau est utilisée dans la cuisine ou dans la salle de bain, le chauffe-eau se remplit d'eau froide, qui sera de nouveau chauffée grâce à ce même procédé. Il est aussi possible de se servir de cette solution comme système de chauffage. Il faudra trouver un mode de chauffage permettant de restituer cette chaleur en douceur. La plupart du temps, les particuliers optent pour un parquet chauffant. Notez qu'avec certains systèmes, un système de chauffe-eau complémentaire est nécessaire, en cas d'insuffisance de production d'énergie.

Il est possible de se servir d'un chauffe-eau solaire comme système de chauffage.

Choisir son modèle de CESI en fonction de son fonctionnement

Le chauffe-eau monobloc

Le chauffe-eau monobloc est un système de CESI composé d'un seul tenant. Il s'agit du modèle le plus répandu, pour sa facilité d'installation. Le ballon d'eau chaude est fixé directement au panneau solaire et ne requiert pas de système de pompe. L'aspect esthétique rebute parfois les particuliers, puisqu'il faudra installer les panneaux et le ballon sur le toit de l'habitation. Les tarifs attractifs et le coût d'installation souvent beaucoup moins importants que pour les autres systèmes attirent cependant beaucoup de personnes en recherche d'un chauffe-eau à énergie solaire individuel.

Il n'est néanmoins pas adapté à toutes les régions. Le ballon d'eau chaude restant en extérieur, des températures hivernales pourraient entraîner une déperdition de chaleur importante. Il est donc plutôt adapté aux pays chauds, et ne serait par exemple pas pertinent dans le nord de la France.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Le chauffe-eau à thermosiphon

Le chauffe-eau à thermosiphon permet de pouvoir dissocier le ballon d'eau chaude des panneaux solaires. Comme son nom l'indique, la température permet au liquide caloporteur de remonter dans le ballon d'eau chaude lorsqu'il chauffe. Vous l'aurez compris, l'installation de ce type de dispositif nécessite toujours que le ballon d'eau chaude soit situé au-dessus des panneaux solaires. Il sera néanmoins possible de dissimuler ce dernier dans les combles d'une maison.

Le chauffe-eau à auto-vidange

Le chauffe-eau à énergie solaire individuel à auto-vidange est intéressant dans les régions connaissant des hivers rudes. Comme son nom l'indique, le système pour se vidanger de façon autonome. Il s'agit d'assurer que le gel ne se forme pas dans le système du chauffe-eau en cas de température négative. Ainsi, si les rayons du soleil ne chauffent pas suffisamment le circuit, il se vide pour ne pas occasionner de dégâts.

Dans les régions où le froid peut s'installer pendant plusieurs jours, il est possible que le chauffe-eau ne fonctionne pas pendant toute la durée de la baisse des températures. En principe, ce type de système n’est installé que pour chauffer l'eau sanitaire. Il sera inefficace au moment où vous aurez besoin de chauffage.

Le chauffe-eau à circulation forcée

Pour le chauffe-eau à circulation forcée, le système est doté d'une pompe permettant la circulation du liquide caloporteur. Ce dernier est composé d'eau et d'antigel pour assurer une résistance à toutes les saisons virgules sans risque d'endommager les circuits. Il s'agit généralement du système le plus fréquemment posé en France. Le ballon d'eau chaude peut être stocké dans n'importe quelle partie de la maison, permettant une installation plus facile.