Illustration article

Comment savoir si mon ballon d’eau chaude consomme trop ?

5 min de lecture

La consommation moyenne d’un ballon d’eau chaude en électricité est d’environ 800 KWh par personne par an. Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une surconsommation en électricité d’un chauffe-eau. Comment calculer sa consommation électrique et comment l’alléger ? En choisissant l’heure creuse pour chauffer l’eau, en faisant un entretien régulier du ballon et en limitant la température de l’eau chaude.

comment savoir si mon ballon d'eau chaude consomme trop

Calcul de la consommation d’électricité pour un ballon d’eau chaude

La quantité d’électricité nécessaire pour chauffer 1 m3 d’eau est calculée suivant la formule suivante :

Chaleur massique de l’eau (1,162kWh) x (température de l’eau chaude 55°C – température de l’eau froide 16°C) = 45,32 kWh.

Ainsi, il faut 45,32 kWh pour chauffer 1 m3 d’eau à 55 °C. Si une personne dépense 20 m3 d’eau chaude par an, sa consommation en électricité s’élèvera à 906,36 kWh/an, rien que pour l’eau chaude.

Le chauffe-eau arrive à la deuxième place en termes de dépenses énergétiques d’un foyer après le chauffage et constitue donc un coût important.

Si une personne dépense 20 m3 d’eau chaude par an, sa consommation en électricité s’élèvera à 906,36 kWh/an, rien que pour l’eau chaude.

Raisons qui augmentent la consommation d’un ballon d’eau chaude

Si 800 kWh est la moyenne de dépense énergétique par personne sur une année en matière d’eau chaude, la consommation d’électricité peut encore augmenter pour différentes raisons :

  • Un appareil qui fonctionne sans discontinuer est la première cause de surconsommation d’énergie.

  • Une température trop élevée de l’eau chaude contenue dans le ballon engendre une consommation accrue de l’électricité. En effet, selon la formule qu’on a vue précédemment, cette consommation équivaut à une température de l’eau chaude à 55 °C. Si cette température était encore plus élevée, la consommation serait aussi plus grande.

  • Prenons par exemple une température de l’eau chaude à 60 °C au lieu de 55 °C. Le calcul donne : 1,162 x (60 – 16) = 51,12 kWh au lieu des 45,32 kWh pour chauffer 1 m3 d’eau.

  • La présence de tartre peut augmenter la consommation énergétique de 50 %. Les dépôts qui s’accumulent sur la résistance (cumulus blindé) ou sur le fourreau (cumulus à stéatite) et la paroi de la cuve entraîneront la chauffe du tartre d’abord avant de chauffer l’eau ensuite. Ce phénomène augmente le temps de chauffe et consomme des kW supplémentaires.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Ballon d’eau chaude qui consomme trop : les astuces pour réduire la consommation

Il est possible de réduire la consommation d’électricité d’un ballon d’eau chaude en respectant certaines dispositions :

  • Choisir un réservoir de bonne taille. Une cuve trop grande chauffera plus longtemps un volume inutile, tandis qu’un cumulus trop petit se mettra en marche trop souvent pour couvrir les besoins en eau chaude.

  • Régler les paramètres de l’appareil : une température adéquate :

    • 55 °C est suffisant pour avoir assez d’eau chaude. Cependant, il ne faut pas descendre en dessous de 50 °C pour éviter la prolifération de bactéries (légionelles, salmonelles).

    • Régler le mode marche/arrêt pour que l’appareil fonctionne en heure creuse où le coût de l’électricité est moins cher. Vous pouvez faire une économie de près de 20 % en ne fonctionnant qu’en heure creuse.

  • Faire un entretien périodique (détartrage), tous les deux ans pour augmenter la performance de l’appareil et rallonger sa durée de vie.

  • Isoler les tuyaux et le réservoir et disposer la cuve près des points d’eau pour limiter les pertes de chaleur pendant l’acheminement.

  • Éteindre le ballon en cas d’absence prolongée.