Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment nettoyer un poêle à granulés ?

7 min de lecture

Si le poêle à granulés est un système de chauffage très facile à utiliser car autonome et programmable, il ne faut cependant pas oublier de nettoyer au quotidien la vitre, la chambre à combustion, le cendrier… et de le faire entretenir annuellement par un professionnel qui réalise des ramonages mécaniques et un nettoyage de fond.

Le soin que vous apporterez au nettoyage du poêle à bois prolongera sa durée de vie et optimisera son rendement. En effet, l’entretien régulier de l’intérieur et de l’extérieur de votre système de chauffage évite une accumulation d’encrassement qui pourrait avoir comme conséquence une mauvaise combustion.

comment nettoyer et entretenir un poêle à granulés

Nettoyer un poêle à granulés au quotidien

La première étape avant de commencer à nettoyer le poêle à granulés est de toujours vérifier qu’il soit refroidi et débranché.

Nettoyage de la vitre du poêle

Une vitre sale n’empêche pas le bon fonctionnement de votre poêle à pellets, cependant lorsqu’elle est propre, elle vous permet de voir la flamme et de pouvoir la contrôler.

En fonction de votre fréquence d’utilisation, il est préférable de nettoyer la vitre une fois par semaine afin de la débarrasser de la suie. Évitez si possible les produits chimiques et privilégiez la cendre, plus écologique et très efficace. Vous pouvez y tremper du papier essuie-tout ou un chiffon légèrement humide. Vous pouvez également avoir recours à du papier journal froissé.

Nettoyage du brûleur du poêle à granulés

Le brûleur est un élément important du poêle à granulés car il permet de régler la température adéquate. En cas de négligence au niveau de son entretien, l’air de combustion et l’air chaud d’allumage ne pourront plus passer. Des erreurs de température dûes à une mauvaise combustion pourraient arriver. Le nettoyer régulièrement vous permet ainsi de ne pas l’endommager.

Nettoyer le poêle à granulés en aspirant les cendres

  • Le cendrier est à vider régulièrement afin d’éviter de boucher les orifices qui amènent l’air de combustion. Cette action est à effectuer au minimum une fois par semaine lors de la période hivernale. L’idéal est de le nettoyer à chaque fois que vous remplissez votre réservoir à pellets. Si possible, équipez-vous d’un aspirateur à cendres. Si vous souhaitez limiter le volume de poussière dans votre poêle, il est conseillé de choisir des granulés de bois de bonne qualité, qui ont un taux de cendres inférieur à 0,7 %.

  • Concernant le creuset, c’est-à-dire réceptacle dans lequel la combustion de granulés s’effectue, son nettoyage est de la plus haute importance pour le bon fonctionnement de votre système de chauffage. Si le granulé forme ce qu’on appelle du mâchefer, une croûte épaisse de cendres, il est nécessaire de le nettoyer avant chaque utilisation.

    N’hésitez pas à utiliser une brosse métallique si vous constatez que de la cendre est incrustée dans le creuset.

  • Il est recommandé d’aspirer les cendres de la chambre à combustion toutes les semaines afin que les arrivées d’air soient parfaitement débarrassées de tout dépôt. Pour déloger les résidus, vous pouvez utiliser un aspirateur avec une brosse souple au bout ou alors un pinceau. Vous pouvez également gratter les parois de la chambre à combustion ou utiliser une balayette afin de retirer certains dépôts de pellets résistants.

Nettoyage extérieur du poêle à granulés

Comme tout bibelot ou élément de décoration, de la poussière se dépose sur votre poêle à pellets. N’hésitez pas à nettoyer tous les côtés, la façade et le dessus avec un chiffon préalablement humidifié.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Entretien annuel de votre poêle à granulés par un professionnel

Le ramonage

Il s’agit d’une étape obligatoire effectuée par un professionnel, qui permet de retirer la suie qui s’accumule sur les parois du conduit de fumées et du tubage. Deux ramonages mécaniques par an sont à réaliser dont un doit se dérouler pendant la période de chauffage. L’objectif est de garantir la sécurité de votre poêle à granulés et d’éviter les incendies. Un certificat prouvant que le ramonage a bien été réalisé doit vous être remis par l’artisan.

Deux ramonages mécaniques par an sont à réaliser dont un doit se dérouler pendant la période de chauffage.

Contrôle en profondeur de votre poêle à granulés

Un contrôle en profondeur est également obligatoire une fois par an ou toutes les 2000 heures de fonctionnement. Cela permet au professionnel qui assure cette tâche d’effectuer un nettoyage approfondi de votre poêle à granulés : ventilateurs qui diffusent la chaleur dans la pièce, appareils électroniques, extracteur de fumées mais aussi bougie d'allumage, creuset et chambre à combustion.

Des inspections sont également réalisées telles que la vérification des réglages, l’état des fils électriques, des arrivées d’air ou encore des joints afin de contrôler qu’ils ne soient pas durcis ou déchirés.