Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment fonctionne un poêle à bois ?

5 min de lecture

D'une manière générale, le poêle à bois fonctionne grâce à la combustion de bûches au sein du foyer. La chaleur produite sera restituée au sein de l'habitation par rayonnement ou convection. Les fumées seront évacuées par une cheminée prévue à cet effet.

De plus en plus de particuliers misent sur un poêle à bois pour faire des économies de chauffage. L'efficacité de ce mode de chauffage est redoutable. Il s'agit aussi d'une solution pour se chauffer à des tarifs moins importants qu'avec le gaz ou encore le fioul. La compréhension du fonctionnement du poêle à bois permettra aux détenteurs de ce type d'équipement de savoir comment faire pour obtenir un rendement optimal.

Le mode de fonctionnement du poêle à bûches

Le poêle à bois, que l'on appelle aussi le poêle à bûches, est généralement installé dans une pièce à vivre. Il devra être surélevé, pour ne pas toucher le sol. Certaines précautions doivent également être prises lors de son installation, comme la mise en place d'une évacuation suffisante pour la fumée.

Pour le mettre en fonctionnement, il suffit d'y ajouter des bûches de bois, et de les enflammer. Une petite bouche située sur le bas du poêle à bois permet d'alimenter ce dernier en air frais, fournissant l'oxygène nécessaire à la combustion. La chaleur est ensuite retransmise par une petite bouche d'air chaud au niveau du haut du poêle. C'est ce qu'on appelle l'air chaud par convection.

L'habitation pourra également profiter de ce qu'on appelle l'air chaud par rayonnement. Il s'agit d'une chaleur plus directe, qui s'étendra dans la pièce. Certains fabricants ont choisi de se spécialiser dans les poêles à convection ou dans les poêles à rayonnement, pour utiliser particulièrement l'une ou l'autre de ces solutions.

Fonctionnement du poêle à bois : comment réguler la température ?

Pour mieux maîtriser la chaleur produite par le poêle à bois, nous vous conseillons de miser sur des bois de qualité. En effet, en choisissant un bois sec, dont la combustion offre un rendement optimal, vous pourrez chauffer davantage de surface.

Comme mentionné précédemment, le poêle est alimenté en oxygène à l'aide d'une aération située sur le bas. Vous pouvez parfaitement choisir de réguler la puissance des flammes grâce à cette dernière. Il vous suffira de choisir l'ouverture en fonction de la force de combustion dont vous avez besoin.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

L’importance de l’entretien pour un bon fonctionnement du poêle à bois

Il arrive que certains particuliers utilisant un poêle à bûches observent une réduction de son rendement. Si vous vous trouvez dans cette situation, vous devez impérativement prévoir l'entretien de votre équipement pour qu’il fonctionne correctement. Pour rappel, il est conseillé d'effectuer un ramonage deux fois par an, ainsi qu'un nettoyage du poêle. Cela vous permettra d'éviter les situations d'encrassement, qui empêchent le bon fonctionnement du poêle à bûches. L'entretien devra nécessairement être réalisé par un professionnel, pour assurer votre sécurité.

Nous tenons également à vous indiquer que l'utilisation de bois résineux dans une proportion trop importante peut entraîner un encrassement prématuré du poêle à bois. Vous avez donc tout intérêt à choisir des bois dédiés à l'utilisation de ce type d'équipement de chauffage.