Les aides à la rénovation énergétique en 2021 : prime énergie et Ma Prime Renov

De nombreuses aides sont mises en place pour financer des travaux de rénovation énergétique dans un logement. Ces aides peuvent concerner les travaux d'isolation thermique, le système de chauffage mais également le remplacement d'équipements anciens par des dispositifs éco-responsables moins gourmands en énergie. Voici un détail des aides rénovation énergétique 2021 que vous pouvez solliciter.

Financez votre rénovation énergétique avec la prime énergie

Rénover énergétiquement votre logement, c’est limiter les pertes thermiques, réduire votre facture de chauffage et votre empreinte environnementale.

  • Jusqu’à 75 % d’économies d’énergie

  • Votre rénovation énergétique prise en charge jusqu’à 90 %

  • Des bonus jusqu’à 1 500 € pour les travaux sur logements énergivores

Instantané, gratuit et sans engagement.

Liste des dispositifs de financement travaux

MaPrimeRénov' 2021

Mise en place le 1er janvier 2020, l’aide « Ma Prime Rénov » permet de financer les travaux de rénovation énergétique dans les logements. Il s’agit d’une aide de l’État qui remplace le CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique). Cette aide gouvernementale en rénovation énergétique est versée par l'Anah (Agence Nationale de l'Habitat). Vous devez être propriétaire occupant ou bailleur pour y être éligible.  

A savoir, l’aide Ma Prime Rénov est accordée sans conditions de ressources depuis octobre 2020. Tous les foyers y sont éligibles mais le niveau de revenus permet de revoir à la hausse le montant de l’aide et même de bénéficier d’un bonus.

Tous les foyers sont éligibles à MaPrimeRénov'.

Aide rénovation énergétique 2021 : réduction d'impôt Denormandie

Ce dispositif permet à des particuliers qui achètent un logement à rénover dans un quartier ancien dégradé de pouvoir bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu.

Cette aide s'adresse aux propriétaires bailleurs qui investissent dans un logement dans l'une des 222 villes bénéficiaires du programme Action Cœur en Ville. Il faut également effectuer des travaux qui représentent au moins 25 % du prix du logement et qui améliorent de 20 % la performance énergétique du bâtiment. Enfin, vous devez vous engager à louer le bien pour une durée de 6, 9 ou 12 ans.

Le montant de l’aide est de :

  • 12 % de réduction d'impôt pour un logement loué pendant 6 ans

  • 18 % de réduction d'impôt pour un logement loué pendant 9 ans

  • 21 % de réduction d'impôt pour un logement loué pendant 12 ans

Parmi toutes les aides rénovation énergétique 2021, la réduction d’impôts Denormandie se distingue car elle est une sorte de « transposition » du dispositif Pinel. Il encadre lui les logements neufs (et permet également de profiter d’un coup de pouce fiscal pour l’achat de biens immobiliers situés dans certaines zones en France).

Éco-prêt à taux zéro

L'Éco-prêt à taux zéro permet aux propriétaires occupants ou bailleurs de financer les travaux de rénovation énergétique 2021 de leur logement sans avoir à effectuer d'avance de trésorerie et sans payer d'intérêts. L'éco-prêt s’adresse aux logements achevés avant le 1er janvier 1990, déclarés comme résidence principale. Les conditions de montant sont les suivantes :  

  • Jusqu'à 15 000 € pour une action réalisée parmi les travaux éligibles 

  • Jusqu'à 25 000 € pour deux travaux réalisés 

  • Jusqu'à 30 000 € pour trois travaux effectués 

  • Jusqu'à 10 000 € pour la réhabilitation du système d'assainissement 

  • Durée de remboursement maximum : 15 ans 

Il est possible de demander un second éco-prêt à taux zéro pour le même logement dans les cinq ans suivant le premier, la somme totale des deux éco-prêts ne pouvant excéder 30 000 €.

TVA à 5,5% pour les travaux d'amélioration de la qualité énergétique

L'Éco-prêt à taux zéro permet aux propriétaires occupants ou bailleurs de financer les travaux de rénovation énergétique 2021 de leur logement sans avoir à effectuer d'avance de trésorerie et sans payer d'intérêts. L'éco-prêt s’adresse aux logements achevés avant le 1er janvier 1990, déclarés comme résidence principale. Les conditions de montant sont les suivantes :  

  • Jusqu'à 15 000 € pour une action réalisée parmi les travaux éligibles 

  • Jusqu'à 25 000 € pour deux travaux réalisés 

  • Jusqu'à 30 000 € pour trois travaux effectués 

  • Jusqu'à 10 000 € pour la réhabilitation du système d'assainissement 

Durée de remboursement maximum : 15 ans 

Il est possible de demander un second éco-prêt à taux zéro pour le même logement dans les cinq ans suivant le premier, la somme totale des deux éco-prêts ne pouvant excéder 30 000 €.

Chiffrez votre rénovation énergétique, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Aide Habiter Mieux Sérénité pour votre rénovation énergétique 2021

Cette aide rénovation énergétique 2021 est versée par l'Anah (Agence Nationale de l'Habitat) pour financer les travaux dans un appartement ou une maison au titre de résidence principale de plus de 15 ans et situé dans un département ayant signé un CLE (Contrat Local d'Engagement contre la précarité énergétique). Cette aide pour les ménages aux ressources "modestes" concerne les propriétaires occupants ou bailleurs et les syndicats de copropriétaires.

Attention, pour pouvoir bénéficier de ce dispositif « Habiter Mieux Sérénité », les travaux engagés doivent permettre un gain énergétique significatif, égal ou supérieur à 25 %. Le logement ne doit pas avoir bénéficié d'un autre financement dans les cinq dernières années.

Les conditions de montants ?

  • Ressources très modestes : 50 % du montant total des travaux HT jusqu'à 15 000 € maximum + Prime Habiter mieux de 10 % du montant total des travaux HT dans la limite de 3000 €.

  • Ressources modestes : 35 % du montant des travaux HT jusqu'à 10 500 € + Prime Habiter mieux de 10 % du montant total des travaux HT dans la limite de 2 000 €.

Aides des entreprises de fourniture d'énergie (CEE)

Les fournisseurs d'énergie proposent une prime pour des travaux d'économies d'énergie. Cette aide à la rénovation énergétique concerne les propriétaires et les locataires et peut se présenter sous la forme d’une prime par virement, d’une remise sur facture ou encore de bons d'achat en magasin. 

Cette aide est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro et le dispositif de financement de travaux Ma Prime Rénov.

La prime CEE est cumulable avec MaPrimeRénov'.

La prime Coup de pouce économie d'énergie

Le dispositif Coup de pouce économies d’énergie est une aide versée par les entreprises de fourniture d'énergie signataires de la charte "Coup de pouce économies d'énergie" pour la rénovation énergétique d'un logement.

Son montant dépend des conditions de ressources du ménage. Le dispositif comprend deux aides : la prime Coup de pouce chauffage et la prime Coup de pouce isolation. Ce dispositif est cumulable avec Ma Prime Rénov et l'Eco-prêt à taux zéro.

Le chèque énergie

Le Chèque énergie est une aide pour payer les factures d'énergie ou des travaux de rénovation énergétique. Chaque année, l'administration fiscale établit la liste des bénéficiaires en fonction de leur revenu fiscal de référence et de la composition du foyer. Cette année, le montant du chèque énergie oscille entre 48 et 277 €.

Chiffrez votre rénovation énergétique, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Exonération de la taxe foncière pour les travaux d'économies d'énergie

Certains départements et communes exonèrent temporairement de taxe foncière les propriétaires occupants ou bailleurs qui effectuent des travaux d'économie d'énergie. Cette exonération totale ou partielle concerne les logements achevés depuis le 1er janvier 1989 et peut s’échelonner sur 5 ans maximum. L’exonération intervient si les travaux de rénovation énergétique coûtent plus de 10 000 € par logement au cours de l'année qui précède l'application de l'exonération ou 15 000 € par logement aux cours des trois années précédant l'application de l'exonération.

Les aides d'Action Logement

Ce dispositif mis en place par Action Logement est une subvention qui concerne les propriétaires occupants et bailleurs ainsi que les sociétés civiles immobilières (SCI). Elle est attribuée selon des plafonds de ressources et la localisation du logement. Le logement doit être la résidence principale. Les conditions de montants ?

Propriétaire occupant
Jusqu'à 20 000 €
Propriétaire bailleur
Jusqu'à 15 000 €
Poursuivez votre lecture