Illustration article

Comment faire une rénovation énergétique ?

6 min de lecture

Réaliser une rénovation énergétique permet à la fois de faire des économies d'énergie sur ses factures tout en respectant l’environnement grâce à une moindre consommation d’énergie. Voici quelques conseils en rénovation tout en suivant, pas à pas, un plan efficace.

Il existe quatre étapes essentielles pour réaliser une rénovation énergétique efficace :

  • La réalisation d’un audit énergétique

  • La réalisation de travaux d’isolation thermique

  • Le choix d’un chauffage plus écologique

  • L’amélioration du système de ventilation

Réaliser un audit énergétique afin de savoir quels travaux effectuer

Les ponts thermiques : des fuites d’air à repérer

Avant même de débuter les travaux de rénovation énergétique, il faut connaître les faiblesses du logement et identifier les potentiels ponts thermiques. C’est-à-dire repérer les fuites d’air qui empêchent l’habitation de conserver la chaleur et d’être bien isolée. Généralement, ces ponts thermiques se situent au niveau des liaisons entre les murs et la toiture ou les murs et les menuiseries. Ils sont généralement créés par la jointure entre deux matériaux. Par exemple, 40 % des fuites d’air d’une maison est constituée par les équipements électriques (notamment les boîtes d’encastrement). Il faut donc joindre parfaitement les éléments entre eux.

Un audit thermographique pour identifier les défauts d’isolation

Un audit thermographique réalisé par un professionnel est idéal pour repérer rapidement la présence et l’intensité des ponts thermiques présents. Si l’isolation est bonne, le thermographe affiche des couleurs froides à l’extérieur puisque la chaleur à l’intérieur du logement ne traverse pas les parois. Si des couleurs chaudes apparaissent, cela indique une circulation de l’air et donc une mauvaise isolation. L’effet inverse doit être constaté au sein de l’habitation.

Un audit thermographique réalisé par un professionnel est idéal pour repérer rapidement la présence et l’intensité des ponts thermiques présents.

Entreprendre des travaux de rénovation énergétique

Les différents types de travaux de rénovation énergétique

Une fois les ponts thermiques identifiés, place aux travaux. Vous n’aurez pas forcément toute votre maison à isoler, mais seulement les endroits où les ponts thermiques ont été identifiés.

Voici les différents types de travaux d’isolation énergétique qu’il est possible d’entreprendre :

  • L’isolation de la toiture

  • L’isolation des combles

  • L’isolation des murs

  • L’isolation des planchers

  • Le remplacement des fenêtres et des menuiseries peu performantes

Pour chacune de ces parties, différentes techniques peuvent être utilisées. À vous de choisir celle qui correspondra le plus à votre logement. Même chose pour l’ordre dans lequel effectuer ces travaux : il sera à prioriser en fonction du manque d’isolation.

Choisir des isolants écologiques si cela est possible

Différentes sortes d’isolants existent sur le marché :

  • Synthétiques

  • Minéraux

  • D’origine végétale

  • D’origine animale

Chacun possède ses particularités et ne présente pas les mêmes performances thermiques. Il faudra donc les départager et opter pour celui qui est le plus efficace et le plus respectueux de l’environnement. En effet, les isolants thermiques écologiques ont plus que jamais les faveurs des rénovations modernes. Leur choix participe au respect de certaines normes et répond à un enjeu majeur concernant la protection de la planète, complémentaire à la rénovation énergétique.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Opter pour un chauffage plus écologique

En parallèle d’une meilleure isolation, changer de chauffage pour en choisir un plus performant, moins énergivore et donc plus écologique est une nécessité. Il est possible d’opter pour :

  • Le chauffage solaire

  • Le chauffage au bois

  • Les pompes à chaleur

Ce type de chauffage répond donc à la fois aux enjeux écologiques actuels, mais aussi à une hausse des prix des matières fossiles. Ces deux raisons poussent de nombreux particuliers à installer de nouveaux modes de chauffages qui leur permettront donc de faire des économies sur leur facture d’énergie.

Améliorer son système de ventilation

Enfin, une bonne isolation demande aussi une évacuation de la vapeur d’eau produite par les occupants. Afin de ne pas saturer l’air en humidité, ce qui peut provoquer des moisissures et divers inconforts de santé, il est nécessaire de ventiler efficacement son logement. Une bonne ventilation favorise aussi l’évacuation de gaz toxiques présents dans l’ensemble des logements. Cela peut être grâce à une ventilation mécanique contrôlée (VMC), système de plus répandu, mais aussi par d’autres techniques efficaces à choisir en fonction de l’audit réalisé au préalable.