Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment commencer une rénovation ?

6 min de lecture

Une fois la décision prise d’entreprendre des travaux de rénovation dans son habitation et que les démarches administratives ont été validées, comment débuter réellement son chantier ? Voici, étape par étape, comment entreprendre ses travaux, quels sont ceux à prioriser, et tous les autres conseils en rénovation à suivre.

Les travaux de rénovation suivent généralement cet ordre de réalisation :

  • Démolir les cloisons et éléments à supprimer.

  • Réaliser le gros œuvre, d’abord les travaux extérieurs puis intérieurs.

  • Effectuer les travaux d’isolation.

  • Installer les équipements fixes, notamment le mobilier des pièces de service.

  • Poser les revêtements des sols et des murs.

  • Appliquer la peinture et les autres travaux de finition.

La démolition des murs et éléments à faire disparaître

La première chose à entreprendre est la démolition des cloisons à supprimer s’il y en a, ainsi que la suppression du mobilier fixe tel que les toilettes, la douche, la baignoire ou encore l’évier qu’il faut renouveler. Bien entendu, avant toute opération, il aura été vérifié qu’aucun mur porteur ne soit concerné. En débutant la rénovation en enlevant l’ensemble des éléments à faire disparaître, cela permet de faire place nette et de laisser l’espace adéquat pour les opérations à venir.

Le gros oeuvre en premier lieu lors d’une rénovation

Ensuite, la règle veut que les travaux les plus fastidieux soient réalisés en premier. On commencera donc le gros œuvre avant de s’atteler au second œuvre.

Les travaux d'extérieurs sont à prioriser

Si une rénovation du bâti est prévue, il est temps de s’y atteler. Mieux vaut commencer par les travaux en extérieur comme les travaux de terrassement qui débutent toujours par un chantier. Viennent ensuite les ravalements de façade et tout ce que comprend le gros œuvre : assainissement, charpente, création et modification d’ouvertures, passages de gaines si besoin… Bref, tout ce qui pourrait nécessiter de gros travaux pour la rénovation de la bâtisse.

Les travaux de gros oeuvre en intérieur

Il est temps de s’attaquer à l’intérieur de l’habitation avec les travaux sur les fondations et le sol. S’il faut cloisonner certains espaces, c’est aussi le moment de monter des murs d'élévation en intérieur.

Si le système de chauffage est à changer, c’est l’occasion de s’y atteler.

Une fois le gros oeuvre terminé, place à l’isolation

Désormais que les travaux sont achevés au niveau des fondations, il est temps de s’atteler à ceux concernant l’isolation. Application d’isolants en vrac, en panneaux, en rouleaux ou même d’enduit, à vous de choisir la technique la plus adaptée au logement. Ici, la technique est toujours la même, mieux vaut commencer par une isolation des combles pour ensuite finir par l’étage du bas.

La réinstallation du mobilier fixe

S’il a été question de renouveler les équipements mobiliers tels que la cuisine, la douche, le bain ou encore les toilettes, il est temps de réinstaller des éléments plus récents. Cela peut engendrer quelques travaux de plomberie ou d’électricité, mais la partie la plus conséquente a normalement déjà été effectuée.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Poser les revêtements de sol et de murs

Place à présent aux installations plus esthétiques du logement avec la pose des revêtements choisis pour les murs tels que le papier peint, divers parements ou la pose de faïence dans les pièces de services. Dans l’ensemble du logement, il est aussi temps de poser les revêtements de sol : carrelages, parquets, vinyles ou autres.

Viennent enfin l’application des peintures et des finitions

Le chantier a bien avancé, il est désormais temps de le finaliser avec quelques touches décoratives dont la peinture et autres vernis. Ces travaux d’embellissement - puisque le logement est à présent habitable - sont aussi appelés les travaux de finition. Ils demandent donc plus de précision que les précédents : prendre son temps est le secret du succès.

Il ne reste plus qu’à mettre un peu d’ordre dans la maison avant de pouvoir réellement déclarer la rénovation terminée.