Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Four encastrable et économie énergie

5 min de lecture

Le four peut faire partie des éléments économiques de votre cuisine, à condition qu’il soit bien choisi. Il est toujours préférable de privilégier un four encastrable qui présente une bonne étiquette énergétique pour limiter les déperditions de chaleur et limiter l’impact de l’appareil sur le facteur d’énergie. Oui, four encastrable et économie d’énergie peuvent rimer ! Comment réduire sa consommation énergétique avec un four encastrable ? Comment choisir un four encastrable économie en énergie ? Comment savoir combien un four encastrable consomme-t-il d’énergie ? Toutes les réponses dans cet article.

Four encastrable et économie d’énergie : le couple gagnant

Une cuisine moderne et fonctionnelle passe avant tout par l’agencement et le choix des électroménagers. Le four est l’un des éléments centraux de la cuisine. Il en existe de nombreux, mais nous allons nous pencher sur le four encastrable.

Outre son aspect esthétique, le four encastrable offre de très nombreux avantages, notamment sur l’aspect économie d’énergie :

  • Petit et très fonctionnel, il coûte en moyenne moins cher que les fours classiques. Ce qui le rend d’ores et déjà plus abordable.

  • Intégré à la cuisine, il ne souffre plus d’une déperdition de chaleur de l’intérieur vers l’extérieur. Cela permet de réaliser un meilleur rendement et donc des économies sur la facture énergie.

  • Efficient, il consomme moins d’énergie que certains de ses compères et notamment moins qu’une plaque de cuisson électrique (voir calcul ci-dessous).

  • Multifonctionnel, il permet de réaliser de nombreuses cuissons (cuisson naturelle, gril, gratin, vapeur, tourne broche, sole ventilée…) et de limiter le nombre d’appareils en route.

En bref, le four encastrable permet de réaliser de grandes économies d’énergie.

Combien un four encastrable consomme-t-il d’énergie ?

Le four s’est globalement imposé dans tous les foyers. Indispensable pour les petits plats d’hiver, il est généralement utilisé plusieurs fois par semaine. Il ne faut donc pas négliger sa consommation d’énergie afin de garder la main sur le montant des factures d’énergie. Comment alors calculer la dépense énergétique provenant du four ?

Pour cela, il existe un calcul simple nécessitant quelques données faciles à obtenir :

  • Sa puissance en W,

  • Le nombre d’heures d’utilisation hebdomadaire,

  • Le nombre de semaines par an,

  • Le prix du kWh.

La réalisation du calcul est très simple et passe par deux étapes : la consommation annuelle en kWh et la consommation annuelle en €. Pour commencer, penchons-nous sur le premier calcul. La formule est la suivante : Puissance (W) x Nombre d’heures par semaine x 52 semaines/1 000 = Consommation annuelle (kWh). Si l’on considère que vous utilisez votre four de 2000 w environ 20 minutes par jour, soit 2 h 30 par semaine, le calcul est le suivant :

2 000 x 2,5 x 52/1 000 = 260 kWh

Pour connaître le coût de votre consommation annuelle, il suffit de multiplier ce résultat par le prix du kWh actuel, à savoir 0.15 € en moyenne (juillet 2022). Ce qui nous donne :

260 x 0.15 = 40.50 €

Ainsi, votre four encastrable vous revient à 40.50 € par année d’utilisation. Un faible coût quand on le compare aux autres électroménagers de la cuisine (entre 60 et 120 € pour une plaque électrique par exemple).

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Comment choisir un four encastrable économe en énergie ?

Pour bien choisir son four encastrable, il est nécessaire de comprendre son étiquette énergétique lors de l’achat de l’appareil. Comme l’ensemble des équipements électroménagers aujourd’hui, les caractéristiques du four encastrable doivent être indiquées sur ce que l’on appelle l’étiquette énergétique. Véritable carte d’identité de l’équipement, on y retrouve également une classification en fonction des performances énergétiques, allant de A à D.

Pour s’assurer de faire le bon choix, autant miser sur les meilleures performances, soit un four encastrable labellisé « A ». Pour aller plus loin dans la réflexion, vous trouverez plusieurs classifications allant du + au +++. Plus il y a de signes « plus », plus l’appareil est économique.

Dans tous les cas, le principal est de choisir une offre adaptée à vos besoins. Si vous utilisez votre four encastrable régulièrement, il devient intéressant d’investir dans un appareil qui consomme peu.

Une consommation entre 0,7 et 1 kWh, cela représente une économie de 30 %. Cet investissement sera rapidement rentabilisé d’année en année.