Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment régler son chauffage pour consommer moins ?

4 min de lecture

Quelques astuces permettent de réduire sa consommation énergétique liée au chauffage : choisir et maintenir la bonne température à l’intérieur, exploiter la chaleur du soleil, utiliser des outils de régulation tels qu’un thermostat connecté, une sonde extérieure ou des robinets thermostatiques. Comment régler son chauffage pour consommer moins ? Mode d’emploi.

Instaurer un confort thermique optimal à l’intérieur, comment faire ?

Pour consommer moins sur son chauffage et profiter d’un bon confort thermique, la solution est d’éviter les utilisations abusives du chauffage. Alors, quelles sont les astuces pour cela ?

Fixer une température idéale pour consommer moins de chauffage

Baisser la température à l’intérieur de la maison permet d’économiser sur le chauffage. Le principe est simple : chauffer moins pour consommer moins. Seulement, encore faut-il savoir quelle est la chaleur idéale. Lors des périodes de grands froids, une température ambiante, fixée à 19°C, est parfaite dans les pièces de vie telles que la cuisine, la salle de bain, etc. Dans les chambres, on peut encore rabaisser à 18 ou à 17°C (une température pas trop élevée permet même de faciliter l’endormissement). Si la fraîcheur se fait ressentir, mettre un pull permettra également de compenser.

Dans l’ensemble, quelques degrés en moins peuvent sembler dérisoires. Cependant, c’est un gain notable qui se retranscrit sur la facture énergétique. En effet, un degré en moins permet de faire jusqu’à 7 % d’économies.

Quand le climat est plus clément, des alternatives au chauffage sont possibles pour maintenir un confort thermique à l’intérieur. Par exemple, aérer la maison et laisser entrer les rayons du soleil pour profiter de la chaleur naturelle. Si la température à l’extérieur le permet, ce geste évite de recourir au système de chauffage et donc de consommer inutilement de l’énergie.

Un degré de moins en chauffage permet de réaliser jusqu'à 7 % d'économie d'énergie.

Réguler la température à l’intérieur : quel outil utiliser ?

Un thermostat permet de gérer efficacement le chauffage de la maison. En pilotant le système, cet outil aide à réguler la température à l’intérieur et dans chaque pièce. Grâce à différentes fonctionnalités, l’appareil peut faciliter la manipulation du chauffage. Ainsi, cela permet de réchauffer la maison seulement quand c’est nécessaire.

Par exemple, si l’appartement est vide, on peut baisser ou éteindre directement le chauffage en commandant le thermostat connecté par l’intermédiaire de son Smartphone. D’autres modèles qui disposent de détecteurs peuvent gérer automatiquement l’arrêt du chauffage en cas d’ouverture des fenêtres.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Régler son chauffage pour consommer moins : pensez à l’eau chaude sanitaire !

Plusieurs solutions aident à faire des économies d’énergie dans l’utilisation de l’eau chaude dans son appartement ou dans sa maison.

Quelle est la température idéale pour l’eau sanitaire ?

La plus simple est de baisser la température du chauffe-eau ou de la chaudière. Le bon compromis est de la fixer aux alentours de 55 à 60°C. Cela permet d’assurer un bon niveau de confort tout en évitant de faire grimper le prix affiché sur votre facture. À contrario, une chaudière réglée à 85 ou à 90°C ne ferait qu’augmenter considérablement la facture de fin de mois. Cela peut atteindre les 1 000 euros en deux mois.

Installer un outil de régulation : comment faire ?

On peut réguler la température de l’eau à l’aide d’une sonde extérieure. Ce dispositif se base sur la température en dehors de la maison pour ajuster la température de l’eau. Ainsi, si le climat est plus clément à l’extérieur, la sonde abaisse la température de chauffage de l’eau. Ce processus apportera un gain sur la facture finale, car il évite l’utilisation abusive du chauffage. Cela influe directement sur la consommation énergétique.