Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment améliorer son confort thermique ?

4 min de lecture

Pour améliorer votre confort thermique et réduire sa consommation énergétique, il existe des gestes simples comme l’aération quotidienne de chaque pièce de votre logement, la fermeture des volets la nuit ou encore la maintenance de vos appareils de chauffage. Mais parfois, cela ne suffit pas. Dans ce cas, comment améliorer son confort thermique ? En remplaçant vos appareils de chauffage et en réalisant vos travaux d’isolation énergétique. Explications.

Remplacez vos appareils de chauffage pour améliorer votre confort thermique

Un système de chauffage défectueux ou ancien diminue la bonne répartition de la chaleur dans votre logement et peut créer des zones fraîches. Pour garantir un meilleur confort thermique, il est peut-être temps de changer vos appareils. Il existe différents modes de chauffage pour votre maison.

Néanmoins, pour faire des économies, certains modes de chauffage et de chauffe-eau sont à privilégier :

  • Le chauffe-eau thermodynamique : contrairement au chauffe-eau classique, la pompe à chaleur se situe à l’intérieur de votre habitat, ce qui permet d’ingérer l’air ambiant et ainsi de le réutiliser.

  • Le chauffage à inertie : la particularité de ce mode de chauffage réside dans le fait qu’il diffuse la chaleur de façon plus douce et plus lente.

Le système de diffusion est tout aussi important. Si vous le pouvez, par exemple dans le cas d’une rénovation énergétique, l’installation d’un plancher chauffant est recommandée pour améliorer votre confort thermique. N’oubliez pas que vous pouvez prétendre à des aides financières et foncières pour réaliser ce type de travaux.

Pour votre confort thermique, réalisez des travaux d’isolation

Beaucoup de maisons et appartements souffrent d’une mauvaise isolation thermique. Cela se reflète à la fois sur votre confort thermique, mais aussi sur vos factures d’énergie. Pour faire des économies et réduire les sensations de froid, de courant d’air ou encore les moisissures, vous pouvez réaliser vos travaux d’isolation. Mais par où commencer ?

Certains points dans votre maison sont bien souvent à l’origine de votre déperdition de chaleur. On estime que :

  • Le toit et les combles sont à l’origine de près de 30 % des déperditions de chaleur d’une maison.

  • Pour les murs, on atteint les 25 % de pertes de chaleur.

  • Les fenêtres et les portes laissent échapper 15 % de la chaleur à cause de joints défectueux ou de vitrage trop peu épais.

  • Enfin, les planchers bas représentent 10 % du total des déperditions énergétiques.

Pour accompagner ces travaux, vous pouvez également faire le choix de remplacer votre dispositif de ventilation. En France, la ventilation est obligatoire. Vous avez néanmoins le choix entre différents systèmes : ventilation naturelle, VMC à simple ou double-flux, VMI (ventilation mécanique par insufflation), VMR (ventilation mécanique répartie)…

Les solutions pour une meilleure isolation sont multiples et vont de l’achat d’un simple tapis à la pose d’un nouvel isolant. Seul un professionnel pourra vous conseiller quant à la meilleure option pour votre problème d’inconfort thermique.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !