Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quel bois pour foyer fermé ?

5 min de lecture

Dans une cheminée à foyer fermé, on conseille d'utiliser des bois secs de feuillus comme du hêtre, du chêne ou encore du châtaignier. Il est possible d'utiliser des bûches classiques, que l'on peut même couper soi-même. Pour un meilleur rendement, il est aussi possible de miser sur les bûches compressées.

Le choix d'un bon bois peut vous permettre d'obtenir un rendement optimal. Il permet aussi de vous assurer de ne pas encrasser votre conduit d'évacuation de façon prématurée. Vous avez donc tout intérêt à connaître les différentes essences et formes de bois compatibles, pour ne pas commettre d'erreur.

quel bois choisir pour son foyer fermé

Quelles essences de bois dans un foyer fermé ?

Les bois verts et partiellement secs à éviter

Les bois verts et partiellement secs sont à éviter, parce qu'ils ne promettent pas une très bonne combustion. En effet, lorsqu'un bois est trop jeune, quelle que soit son essence, il peut avoir du mal à brûler comme il faut. Si vous coupez vous-même votre bois, il est conseillé d'attendre un minimum d'un an et demi, pour que ce dernier sèche. C'est à ce moment qu'il vous offrira ses meilleures performances.

Les bois résineux à éviter dans un foyer fermé

L'utilisation de bois résineux dans un foyer fermé peut être un véritable fléau. En général, il noircit tout d'abord la vitre très rapidement. Il laisse aussi des dépôts de suie importants tout au long du conduit d'évacuation. Si certains particuliers en utilisent, pour sa combustion lente, il s'agit d'une très mauvaise idée, dans une cheminée de ce type. Les bois résineux sont l'épicéa, le pin, le sapin ou encore le mélèze. Ils sont donc à proscrire.

Si vous coupez vous-même votre bois, il est conseillé d'attendre un minimum d'un an et demi, pour que ce dernier sèche.

Les bois secs de feuillus : la bonne alternative

Les bois secs de feuillus, comme le châtaignier, le hêtre, le peuplier ou encore le chêne sont les meilleures alternatives. Ils vous permettent une bonne combustion, sans risque d'encrassement prématuré. Si vous souhaitez profiter d'un chauffage agréable, sans avoir besoin d'un ramonage mensuel, privilégier ce type d'essence.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Quelle forme de bois dans un foyer fermé ?

Attention au bois de récupération !

L'utilisation de bois récupéré peut être une mauvaise idée dans un foyer fermé. Les palettes peuvent par exemple être traitées, et dégager des particules fines et produits toxiques, si vous les utilisez dans votre cheminée. Il est aussi possible que des poutres ou d'autres pièces de bois ne soient pas constituées des bonnes essences de bois, pour vous permettre de bénéficier d'une combustion optimale.

Les bûches classiques : une valeur sûre

Les bûches classiques restent une très bonne alternative pour une utilisation dans une cheminée avec foyer fermé. Vous avez la possibilité de couper vous-même votre voix, dans les bonnes dimensions pour votre foyer. Dans le commerce, il existe aussi des bûches à acheter sous forme de palox. Elles sont généralement dimensionnées comme il faut, sans avoir besoin de les recouper. Vous pouvez aussi sélectionner très simplement le type de bois que vous achetez.

Le bois compressé pour un meilleur rendement

Le bois compressé est une sorte de bûche reconstituée à partir de débris de bois. Il revêt de nombreux avantages :

  • Le bois compressé permet de recycler le bois issu des sciures et des copeaux

  • L'optimisation de la composition du bois compressé de permettre un meilleur rendement qu'avec des bûches classiques

  • Il existe de nombreuses formes et dimensions pour une manipulation facile

  • Les bûches en bois compressé n'émettent pas de particules fines

Peut-on utiliser des pellets dans un foyer fermé ?

On peut utiliser des pellets dans un foyer fermé, à condition de se doter d'un accessoire qu'on appelle le brûle pellets. Sans cet accessoire, les pellets brûleraient trop vite, obligeant les utilisateurs à en consommer beaucoup. Il n'est par ailleurs pas très confortable de devoir recharger la cheminée extrêmement régulièrement dans la journée, à cause de la petite taille inadaptée de ce combustible.