Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Foyer fermé ou ouvert, que choisir ?

5 min de lecture

Choisir un foyer fermé permet de bénéficier d'un rendement jusqu'à 8 fois supérieur par rapport à un foyer ouvert. En plus des économies de bois, les utilisateurs profiteront donc de plus de chaleur. En choisissant un foyer fermé contenant des matières comme de la brique ou de la fonte, le phénomène d'inertie permet aussi de diffuser la chaleur tout en douceur.

Le choix entre foyer ouvert et foyer fermé se pose souvent pour ceux qui souhaitent changer de système de chauffage. Sachez que si vous disposez déjà d'une cheminée ouverte, l'installation d'un insert peut vous permettre de profiter de tous les avantages du foyer fermé. Ce type de modification est même éligible à des aides de l’État.

Foyer fermé ou ouvert : lequel a le meilleur rendement ?

Entre foyer fermé et foyer ouvert, c'est incontestablement le foyer fermé qui dispose du meilleur rendement. Avec un foyer ouvert, et l’impossibilité de réguler les apports d'air frais ou le tirage, le rendement est généralement compris entre 10 et 15 %. Cela signifie que pour une certaine quantité d'énergie utilisée, vous ne récupérez que 15 % d'énergie utile pour chauffer l'habitation.

En comparaison, le simple passage à un foyer fermé permet d'obtenir un rendement compris entre 70 et 85 %. Il peut donc être 8 fois supérieur à celui constaté avec un foyer ouvert.

Foyer fermé ou ouvert : une question de confort

Vous l'aurez compris, il est fort possible que le foyer fermé vous permette de bénéficier d'un meilleur confort thermique. Le foyer ouvert est encore privilégié par certains pour le côté cosy de cette installation. Le foyer fermé représente néanmoins l'opportunité de bénéficier de plus de chaleur dans l'habitation. En fonction du type de foyer fermé, vous pourrez aussi profiter d'un phénomène d'inertie, pour une diffusion douce de la chaleur, tout au long de la journée.

La pollution générée par un foyer ouvert

Les émanations de dioxyde de carbone et la pollution aux particules fines peuvent aussi jouer en défaveur du foyer ouvert. En principe, le passage d'un foyer ouvert à un foyer fermé permet de diviser par deux la pollution générée par le système de chauffage. Si le foyer fermé est meilleur pour l'environnement, il permet aussi de bénéficier d'un air plus sain à l'intérieur du logement.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

La dangerosité du foyer ouvert

Le foyer ouvert est associé à une plus grande possibilité d'accident domestique qu’avec un foyer fermé. Les flammes sont effectivement directement accessibles, sans vitre pour faire rempart. Si vous avez des enfants ou des animaux domestiques, vous devez donc faire particulièrement attention avec ce type d'équipement de chauffage.

L’interdiction des foyers ouverts

Les foyers ouverts sont interdits dans certaines villes. C'est notamment le cas sur Paris, et dans plus de 400 villes d'Île-de-France, depuis 2013. La raison mise en avant pour cette interdiction est la pollution. La très forte consommation de bois entraînée par l'utilisation d'un foyer ouvert est aussi revendiquée. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre municipalité, pour savoir si vous avez le droit d'utiliser un foyer ouvert là où vous habitez.

Les aides pour installer un foyer fermé

Les aides comme MaPrimeRénov’, l’éco-PTZ ou la TVA à taux réduit sont accessibles pour installer un foyer fermé. Elles ne le sont pas si vous choisissez d'opter pour une cheminée avec un foyer ouvert. Entre la réduction de la consommation de bois, et la possibilité d'obtenir des aides financières, le foyer fermé remporte toutes les faveurs.