Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment installer un insert dans une cheminée ?

5 min de lecture

Pour installer un insert dans une cheminée, il faut assurer une bonne isolation grâce un tubage au niveau du conduit d'évacuation. Il faut ensuite installer ce dernier dans la cheminée et le raccorder au conduit d'évacuation. L'installateur doit veiller à créer une aération suffisante, pour une bonne combustion sans risque de surconsommation.

Il est très fortement conseillé de confier la mise en place d'un insert dans une cheminée à un professionnel. Il saura respecter les normes de sécurité et sera le meilleur garant d'un fonctionnement optimal de votre système de chauffage.

Préparer la pose d’un insert dans une cheminée

Avant toute chose, un professionnel qualifié saura vous dire si votre cheminée actuelle est capable d’accueillir un insert en toute sécurité. Si ce n'est pas le cas, il peut vous proposer des travaux d'aménagement préalables.

Un bon nettoyage de la cheminée et du conduit d'évacuation est également indispensable pour poser votre insert sur des bases propres. Ici aussi, vous pouvez faire appel à un professionnel de l'entretien des cheminées.

L’importance de l’isolation pour installer un insert dans une cheminée

Il est important de comprendre que l'insert va produire une chaleur beaucoup plus importante qu'une cheminée ouverte. La plupart du temps, les évacuations ne sont pas conçues pour supporter des températures aussi élevées. Il faudra donc effectuer ce qu'on appelle un travail de tubage. Il s'agit d'insérer un tube en acier inoxydable dans le conduit. Il peut être entouré d'un isolant, pour éviter les risques d'incendie ou encore une mauvaise évacuation des fumées.

Installer l’insert dans la cheminée

Il faut ensuite installer l’insert dans la cheminée et le raccorder au tubage. La plupart du temps, on se sert d'un collier à griffe pour raccorder ces deux éléments. Cette étape est souvent un jeu d'enfant, qu'il est très facile de réaliser même sans l'aide d'un professionnel.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Créer une aération suffisante avec un insert

Pour pouvoir se servir d'un insert, il faut créer une aération suffisante dans la pièce. La plupart du temps, des petites grilles donnant sur l'extérieur ou des VMC sont installées. Il est absolument primordial de prévoir une entrée d'air régulière, pour assurer le remplacement de l'air vicié dans la pièce. Ici, l’appel à un professionnel peut vous permettre de créer les bons flux d'air, pour optimiser votre système de chauffage.

Comment fonctionne l’insert dans une cheminée ?

L'insert est une sorte de cube ou de rectangle, généralement composé de fonte. Il s'installe dans l'âtre d'une cheminée ouverte. Il permet de profiter des mêmes avantages qu'avec une cheminée fermée. On observe notamment une différence de rendement, après avoir posé ce type de dispositif. Si une cheminée ouverte atteint difficilement les 15 % de rendement, il est possible de dépasser les 70 % avec un insert.

Pour pouvoir assurer de telles performances, il assure une régulation de l’air entrant pour alimenter le feu, grâce à une trappe prévue à cet effet. Il est aussi raccordé à un conduit d'évacuation, spécifiquement isolé pour supporter de très fortes chaleurs. Par ailleurs, les matières utilisées dans la confection des inserts sont de nature à retenir la chaleur et à la diffuser sur la durée. C'est notamment l'objectif, lorsque ce dernier est composé de fonte.

L'insert assure une régulation de l’air entrant pour alimenter le feu, grâce à une trappe prévue à cet effet.