Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment transformer une cheminée à foyer ouvert en foyer fermé ?

5 min de lecture

Pour transformer une cheminée à foyer ouvert en foyer fermé, on peut opter pour un insert ou un poêle. Après un nettoyage du système existant, on peut mettre en place un tubage qui sera raccordé au nouveau foyer fermé. Comme pour la pose classique d'un poêle, il faut respecter les normes pour une installation en toute sécurité.

Le rendement d'une cheminée à foyer ouvert atteint difficilement 15 %. En passant à un foyer fermé, il est possible d'atteindre un minimum de 70 %. Les particuliers sont donc de plus en plus nombreux à opter pour cette adaptation. Des économies d'énergie et une meilleure efficacité de chauffage les attendent.

comment transformer une cheminée à foyer ouvert en foyer fermé

Choisir la bonne solution pour choisir son foyer ouvert en foyer fermé

En principe, les personnes disposant d'une cheminée à foyer ouvert auront deux solutions. On peut tout d'abord s'orienter vers l'installation d'un insert. Cela permet de pouvoir continuer à profiter du plaisir du feu de bois, sans entamer de gros travaux de rénovation. Il s'agit par ailleurs d'une solution plus performante et économique que le foyer ouvert, grâce à la possibilité de réguler la quantité d'oxygène et la combustion du bois.

L'autre solution est l'installation d'un poêle à bois. En général, les particuliers qui s'orientent vers cette solution sont ceux qui veulent gagner de la place dans leur pièce de vie. Le design de cette alternative représente aussi l'opportunité de profiter de plus de modernité. Il est aussi possible de choisir une alimentation grâce à des pellets. Les performances énergétiques sont similaires à celles d'un insert.

Les étapes pour transformer une cheminée à foyer ouvert en foyer fermé

Pour transformer une cheminée à foyer ouvert en foyer fermé, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  • Prendre les mesures du foyer existant, pour choisir un insert un poêle à bois aux bonnes dimensions

  • Avant d'installer un quelconque nouveau foyer, un ramonage du conduit existant est indispensable. Il permet de le débarrasser de tous les résidus et autres traces de suie, pour une installation dans les règles de l'art.

  • Lorsque la pièce ne dispose pas d'une arrivée d'air frais suffisante, elle doit être créée ou augmentée. Elle peut se faire directement à travers le mur ou au niveau des ouvertures comme les fenêtres et les portes.

  • Il faut ensuite isoler le bâti de la cheminée. La plupart du temps, cela se fait grâce à un tubage au niveau du conduit d'évacuation. De façon très concrète, on vient poser un tube en inox, entouré d'un isolant, directement dans le conduit existant. Il s'agit d'éviter les risques d'incendie, et d'optimiser les performances du système de chauffage.

  • L'insert ou le poêle doivent ensuite être raccordés au tubage.

D'autres aménagements peuvent ensuite être nécessaires. Il peut s'agir d'adapter l'aération au nouveau type de chauffage. On peut aussi avoir besoin de mettre en place un système de régulation du tirage, pour optimiser les performances et la consommation de bois.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Les précautions à prendre pour changer son foyer ouvert en foyer fermé

Comme pour l'installation de n'importe quel système de chauffage, l'appel à un professionnel reste très conseillé. Il saura transformer un foyer ouvert en foyer fermé en respectant les consignes de sécurité. En la matière, il faut notamment épouser la norme DTU 24.1. Elle prévoit notamment la distance à respecter entre les parois et le tubage en inox, en fonction de l'épaisseur de ce dernier.