Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle est l'efficacité d'un isolant mince ?

6 min de lecture

Les isolants minces offrent une efficacité considérable, compte tenu du peu de place qu'ils prennent. Leur résistance thermique reste néanmoins beaucoup moins importante que certains autres isolants classiques. Ils ne devront donc être utilisés que dans le cas où un isolant traditionnel n'est pas utilisable.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir quelle est l'efficacité des matériaux isolants minces et comment bien choisir son isolant. Vous deviendrez un véritable expert en la matière après lecture de ces quelques lignes.

Qu’est-ce qu’un isolant mince ?

L'isolant mince est une matière pensée pour offrir un maximum de résistance thermique pour une épaisseur la plus fine possible. En principe, ils sont proposés dans une épaisseur variant de 5 à 30 mm. Certains d'entre eux peuvent remplacer 30 cm d'un isolant classique. Vous l'aurez compris, il s'agit d'un matériau compact, qui convient particulièrement dans les espaces les plus restreints. Leurs installations sont aussi parfois plus minces, puisque la taille du matériau le rend beaucoup plus maniable.

La technologie permettant de produire un isolant mince réside dans la capacité à utiliser plusieurs couches de divers matériaux. Ils pourront ainsi être composés de ouate de cellulose, de polyéthylène, de laine minérale ou encore de laine animale. La succession de plusieurs feuilles de ses matériaux permet de profiter des meilleures propriétés de chacun.

Quelle résistance thermique pour les isolants minces ?

La résistance thermique est une donnée capitale pour déterminer l'efficacité d'un matériau. Il s'agit de sa capacité à retenir le froid ou le chaud. Celle des isolants minces n'est pas la meilleure du marché. Sa valeur varie entre 0,2 et 0,6 m²K/W en fonction des produits choisis.

L’isolation phonique avec un isolant mince

L'isolant mince n'a pas vocation à être un bon isolant phonique. Contrairement à des matériaux comme la ouate de cellulose, ils ne sont pas conçus pour absorber les bruits. Si vous souhaitez que votre dispositif vous protège des bruits extérieurs, il ne s'agit pas de la bonne solution.

Si vous recherchez une isolation phonique, vous aurez la possibilité de miser sur des mousses acoustiques. Attention, elles doivent systématiquement être utilisées sur une cloison ayant déjà été isolée, pour offrir une capacité d'absorption du bruit optimale.

L’efficacité de l’isolant mince pour l’humidité

Si votre habitation présente un phénomène d'humidité, l'isolant mince n'est pas non plus la solution qu'il vous faut. L'aluminium qui compose les couches successives de ce matériau isolant peut effectivement maintenir l'humidité dans le mur. Vous risquez donc fortement d'aggraver le problème en choisissant ce type de solution.

Dans quels cas utiliser un isolant mince ?

L'isolant mince est indiqué dans certains cas. Il sera notamment possible de miser sur ce matériau pour :

  • Isoler les combles

  • Bénéficier d'une isolation supplémentaire au niveau des murs

  • Le glisser sous un parquet pour profiter d’une meilleure isolation

  • L'utiliser en complément d'un autre isolant, comme de la laine de roche

Celui qu'on appelle aussi l'isolant thermo-réflecteur ou l’isolant multicouche dispose donc d'une véritable utilité. Dans les faits, il est généralement utilisé dans le cadre résidentiel, pour isoler les combles en complément d'un autre matériau. Il faudra néanmoins s'assurer que l'isolant ne rentre pas en contact avec le mur, pour profiter de toute sa capacité à vous protéger des changements de température. Une lame d'air d'un minimum de 2 cm est recommandée.

Il faudra s'assurer que l'isolant ne rentre pas en contact avec le mur, pour profiter de toute sa capacité à vous protéger des changements de température.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Les astuces pour poser efficacement un isolant mince

Les matériaux isolants comme l'isolant mince doivent être posés selon certains procédés pour garantir un isolement optimal. Nous vous conseillons de suivre les étapes suivantes :

  • Coupez l'isolant mince, pour qu'il s'adapte à la surface que vous souhaitez couvrir. Vous pouvez utiliser un cutter pour cette opération.

  • Posez ce dernier en vous assurant qu'il soit bien tendu. Notez que l'espace entre la surface à isoler et l'isolant mince doit être de 2 cm. Vous pouvez utiliser la fixation de tasseaux, pour créer une structure permettant de le poser dans ces conditions.

  • Agrafez l'isolant mince à la surface prévue à cet effet. Entre chaque bande d'isolant, il est conseillé d'effectuer un chevauchement de 5 à 10 cm, pour ne pas créer de pont thermique.

  • Scotchez ensuite les éléments entre eux, pour assurer davantage d'étanchéité.

  • L'étanchéité finale sera obtenue grâce à la mise en place d'un liteau.