Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quel est le meilleur isolant écologique ?

6 min de lecture

Le meilleur isolant écologique semble être la laine animale, pour son excellente résistance thermique. Des laines comme celle du mouton ont aussi pour propriété de résister à l'humidité. Il existe cependant d'autres alternatives, notamment avec le bois, la ouate de cellulose ou encore le liège.

Pour choisir son isolant écologique, on peut se baser sur plusieurs critères. On peut tout d'abord considérer l'origine du matériau, avec la possibilité qu'il soit biosourcé. On peut aussi prendre en compte sa durée de vie, ou encore la possibilité de recycler la matière après utilisation. Pour finir, les matériaux isolants écologiques sont généralement renouvelables.

La laine animale : le meilleur isolant écologique

La laine animale est un excellent isolant thermique. On lui attribue une résistance thermique comprise entre 0.035 et 0.05 W/m.K. À titre comparatif, il s'agit de performances similaires à la laine de roche ou encore à la laine de verre. Ce matériau isolant écologique a aussi pour argument d'être :

  • biosourcé

  • renouvelable

  • recyclable

  • biodégradable

Sa résistance à l'humidité en fait aussi un matériau isolant compatible avec de nombreux travaux de rénovation énergétique. Il sera notamment possible d'isoler un mur en pierre grâce à cette matière. Les murs en pierre nécessitent effectivement l'utilisation d'un matériau respirant.

Les alternatives à la laine animale comme isolant écologique

La laine de chanvre : un isolant écologique issu d’une plante

La laine de chanvre a pour avantage d'être disponible sous forme de rouleaux ou de panneaux. Elle a une résistance thermique comprise entre 0.038 et 0.042 W/m.K. Le chanvre est une plante qui pousse très facilement, même sur les sols pauvres et sans possibilité de bénéficier d'une grande quantité d'eau.

Ce matériau biosourcé est renouvelable et aussi recyclable, après utilisation. On lui attribue une durée de vie comprise entre 40 et 50 ans. Il faudra néanmoins prévoir une très bonne imperméabilisation. Le chanvre peut s'abîmer, lorsqu'il est exposé à l'humidité.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Le bois pour isoler

Le bois peut être utilisé comme matériau isolant sous forme de fibres ou encore de bois massif. Sa résistance thermique est généralement comprise en 0.037 et 0.046. La durée de vie de ce matériau peut aussi attendre 50 ans, lorsqu'il est utilisé comme isolant. Malgré une faible capacité hygroscopique, le bois séduit de nombreux particuliers, pour ses caractéristiques écologiques. Ce matériau biosourcé est renouvelable, mais aussi biodégradable.

La ouate de cellulose : un isolant recyclé

La ouate de cellulose est un matériau sujet à débat. Pour beaucoup, il représente un matériau écologique, puisqu'il est issu du recyclage de déchets comme le papier. Les procédés chimiques permettant d'obtenir cet isolant peuvent néanmoins être jugés comme discutables par certains.

Il n'en reste pas moins que cet excellent matériau isolant recyclable offre une résistance thermique comprise entre 0.038 et 0.044. Il est disponible sous forme de vrac ou de panneaux, pour réaliser plusieurs types de travaux de rénovation énergétique.

Malgré son absence de résistance à l'humidité, la ouate de cellulose a une durée de vie très honorable de 40 ans.

Le liège comme isolant écologique

Le liège disponible en vrac ou sous forme de panneau offre une résistance thermique similaire à celle des fibres de bois. Ici aussi, on retrouve donc des performances d'isolation très appréciables. Contrairement au polystyrène auquel il est souvent comparé, ce dernier ne dégage aucune substance chimique et est recyclable.