Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment fonctionne un économiseur d'électricité ?

4 min de lecture

Un économiseur d’électricité, également appelé économiseur d’énergie, est un boîtier qui permet de réguler le réseau de votre logement pour réduire les pertes d’énergie et faire des économies d'énergie bien entendu. Ces boîtiers ne sont pas des appareils miracles, mais se contentent simplement de stabiliser la tension électrique dans le logement pour éviter les pertes et les surconsommations.

Installation et fonctionnement d’un économiseur d’électricité

Un économiseur d’électricité se branche simplement dans votre logement, au travers d’un montage en parallèle du disjoncteur principal ou directement entre le compteur électrique et votre tableau. La plupart des modèles d’économiseurs d’électricité indiquent qu’ils sont en fonctionnement à l’aide d’un petit voyant vert. Cela signifie alors que l’appareil est branché et commence son travail de régulation.

Dès lors, le boîtier réduit les pertes et optimise le flux électrique. L’objectif de cet appareil est ainsi de délivrer un flux constant. Comment est effectuée cette régulation ? En coupant parfois l’alimentation de certains appareils identifiés comme sources de gaspillage ou en régulant le champ magnétique issu des pertes d’énergie. Les modèles les plus avancés d’économiseurs d’énergie promettent dans leur descriptif qu’ils sont capables de capter l’énergie réactive provoquée par d’éventuels pics de tension. Cette énergie est ensuite renvoyée vers le réseau général.

Les fabricants de ces boîtiers d’économie d’énergie (EcoVolt, EcoWatt, Electricity saving box) estiment qu’il est possible de réduire de 30 % la consommation.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Faire des économies d’énergie : les alternatives aux économiseurs d’électricité

De nombreux consommateurs ont remonté leur mécontentement à propos des boîtiers économiseurs d’électricité. Sur les modèles les plus accessibles, les performances seraient en réalité modestes voire quasi nulles.

Pour réellement réaliser des économies d’énergie, d’autres alternatives existent.

  • En ce qui concerne votre chauffage, notamment s’il fonctionne à l’électricité, pensez à investir dans un thermostat. Puisque le chauffage représente la majorité des dépenses en énergie d’un bâtiment, il est important de choisir un thermostat intelligent pour ajuster votre consommation. Il s’agit encore d’un boîtier qui, avec des capteurs, permet de moduler la température au besoin. Les économies à attendre sont de l’ordre de 8 à 10 % ;

  • Vous pouvez installer des coupes veille pour certains de vos appareils électriques. Il s’agit de petits boîtiers à placer directement sur les prises électriques qui coupent la mise en veille d’un appareil lorsque celui-ci est éteint. Vous pouvez ainsi éviter la consommation d’un chargeur de téléphone, d’un ordinateur ou d’un téléviseur lorsque vous ne les utilisez pas ;

  • En matière d’électricité toujours, vous pouvez choisir des panneaux solaires photovoltaïques qui produisent une énergie propre. En captant les rayons du soleil, les panneaux sont capables de produire de l’électricité utilisée ensuite dans le logement. Vous réduirez votre dépendance au réseau et vous pourrez même revendre le surplus dans certains cas.