Quels matériaux choisir pour l'isolation thermique et phonique des murs extérieurs ?

Votre maison présente plusieurs sources de déperditions thermiques plus ou moins conséquentes. La plus importante est la toiture, responsable de 30 % de pertes de chaleur. Ensuite, les murs extérieurs de votre logement représentent à eux seuls jusqu’à 25 % de déperditions thermiques, d’après l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Pour avoir une isolation efficace, il est nécessaire de choisir le bon matériau. À titre d’exemple, la laine de roche est l’un des isolants les plus utilisés à l’heure actuelle. Vous retrouverez ainsi plus de détails sur les matériaux pour l’isolation des murs extérieurs dans cet article.

Financez l'isolation de vos murs avec une éco-prime

Isoler vos murs, c’est créer une barrière thermique protectrice. Vous limitez les ponts thermiques et économisez de l’énergie en été comme en hiver.

  • Entre 300 et 700 € d’économies d’énergie par an

  • L’isolation de vos murs financée jusqu’à 100 €/m²

  • Un confort thermique optimal partout dans la maison

Instantané, gratuit et sans engagement.

Les principaux matériaux pour l'isolation des murs extérieurs

Choisir le matériau isolant pour ses murs n'est pas une mince affaire. Vous devrez effectuer un choix en fonction des gains énergétiques que vous voulez obtenir grâce à l’isolation des murs extérieurs. Plus l'installation est performante, plus vous bénéficierez d'une prime énergie isolation des murs d'un montant élevé !

Tout d’abord, voici une liste non exhaustive des matériaux disponibles pour l’isolation des murs extérieurs :

  • Les isolants minéraux : la laine de verre ou encore la laine de roche ;

  • Les isolants synthétiques : le polystyrène et le polyuréthane ;

  • Les isolants naturels : la fibre de bois, le liège, le chanvre, le coton recyclé, etc.

Pour vous donner une meilleure idée des matériaux à choisir en fonction de vos travaux de construction ou de rénovation, il faut savoir que la laine de roche, la laine de verre ou encore le polystyrène sont conseillés pour une isolation sous enduit par l’extérieur.

Lorsqu’il s’agit d’une isolation des murs par l’intérieur, la ouate de cellulose et le polyuréthane sont des matériaux de choix pour l’isolation projetée. En ce qui concerne la technique d’application directe, les matériaux les plus utilisés sont le polystyrène, le polyuréthane et la ouate de cellulose. Il ne faut pas non plus oublier d’installer un pare-vapeur pour lutter contre l’humidité.

Comment réaliser

l'isolation de ses murs extérieurs ?

L’isolation des murs par l’extérieur doit s’effectuer en fonction de vos besoins énergétiques, de vos préférences personnelles et surtout de votre budget. Au total, trois techniques sont possibles pour isoler les murs par l’extérieur. Les deux plus populaires sont l’isolation sous enduit et l’isolation sous bardage tandis que l’isolation avec un double mur est généralement réservée aux constructions neuves ou récemment construites.

Avec l’isolation sous enduit, des panneaux rigides ou semi-rigides peuvent être directement posés sur la façade de votre logement. Cependant, il est important de préciser que cette technique doit être uniquement utilisée pour les murs extérieurs qui ne présentent pas d’irrégularité ou de traces d’humidité.

Ensuite, l’isolation sous bardage convient tout à fait aux façades irrégulières, fissurées, humides, etc. Cette technique consiste à fixer des panneaux isolants sur l’ossature métallique avant de les recouvrir d’un bardage.

Enfin, la troisième et dernière technique est le double mur pour les constructions neuves. L’isolant est alors fixé entre le mur intérieur porteur et le mur extérieur.

Chiffrez l'isolation de vos murs, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Pourquoi procéder à

l'isolation des murs extérieurs ?

Avant toute chose, il est important de rappeler que l’isolation des murs extérieurs est obligatoire pour l’ensemble des travaux de réfection de toiture, d’aménagement et de ravalement de façade depuis le 1er janvier 2017. De plus, isoler les murs extérieurs de votre logement présente plusieurs avantages au niveau des déperditions thermiques, du confort de vie et des économies d’énergie.

Limiter les déperditions thermiques

Des murs extérieurs bien isolés limitent les déperditions thermiques en évitant les ponts thermiques. D’ailleurs, ces déperditions ne concernent pas uniquement la chaleur en hiver. En effet, les matériaux isolants permettent aussi de conserver la fraîcheur en été en plus de la chaleur en hiver. De plus, il faut savoir que les murs extérieurs des façades nord et ouest sont les plus sensibles de votre logement. N’étant pas exposés au soleil, ces murs supportent moins le froid et l’humidité. De la condensation risque alors de se former sur les murs s’ils ne sont pas isolés.

Améliorer le confort d’un point de vue thermique et phonique

Que ce soit pour l’isolation des combles, du plancher bas ou des murs extérieurs, le confort de vie s’en retrouve toujours amélioré. En effet, les occupants du logement profitent alors d’un environnement agréable à vivre, été comme hiver. D’un point de vue thermique, l’isolation des murs extérieurs contribue largement à garder la chaleur ou la fraîcheur en fonction de la saison. Il est aussi important de préciser qu’un bon matériau isolant propose d’excellentes qualités phoniques pour s’isoler des bruits extérieurs.

Réaliser des économies d’énergie

Les matériaux isolants des murs extérieurs permettent de limiter les déperditions thermiques et ainsi réaliser des économies d’énergie. En effet, vous devez augmenter la puissance du chauffage de votre logement si les déperditions thermiques sont trop importantes. De plus, le montant des économies d’énergie réalisées se reflète toujours sur le montant de votre facture de chauffage.

Poursuivez votre lecture