Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment isoler les murs de l'intérieur ?

5 min de lecture

Pour isoler les murs de l’intérieur, on peut choisir de coller un isolant aux murs ou de le fixer à l’aide d’une ossature métallique. On peut aussi créer une sorte de seconde cloison avec un vide d’air, pour garantir une isolation phonique et thermique. Les matériaux utilisés pourront être de la laine de roche, de la ouate de cellulose, de la peinture isolante ou encore du polystyrène.

De nombreux particuliers choisissent l’isolation des murs par l'intérieur à celle réalisée par l’extérieur. Il conviendra de choisir une méthode adaptée au logement et à ses spécificités. Avec les bons matériaux et une pose réalisée dans les règles de l’art, l’amélioration des performances énergétique est au rendez-vous. Ne manquez pas les quelques lignes qui suivent, pour découvrir les meilleures alternatives.

Quelle méthode d’isolation par l’intérieur ?

L’isolation sous ossature métallique

L’isolation sous ossature métallique consiste à poser un isolant sous forme de rouleaux ou de panneaux. Il sera maintenu par des pièces métalliques dûment fixées à la cloison existante. Les étapes de la pose sont :

  • Fixer l’ossature métallique

  • Y glisser l’isolant que vous aurez choisi

  • Installer les plaques de parement

Pour pouvoir utiliser cette méthode, il faudra disposer de murs en bon état. Ils devront pouvoir accueillir la structure métallique, qui se fixe grâce à des vis.

L’isolation par doublage collé

Pour ceux qui disposent de mur lisse, la technique de l'isolant collé peut être intéressante. Il s'agit de venir déposer l'isolant, en le collant à des plaques de plâtre. La fixation au mur se fait à l'aide d'un mortier adhésif. La personne s’occupant de la pose devra ensuite effectuer un travail pour réaliser un joint étanche entre chaque plaque de plâtre.

L’isolation par lame d’air

L'isolation par lame d'air est particulièrement indiquée si les murs ne sont pas en état d'accueillir l'une des deux solutions précédentes. Il s'agit de poser l'isolant grâce à une structure faite de tasseaux de bois. Il faudra laisser un espace entre l'isolant et le mur du logement. Cette lame d'air permet d'assurer une isolation thermique et phonique idéale.

Quel matériau choisir pour isoler les murs de l’intérieur ?

Pour isoler les murs par l'intérieur, il sera possible d'utiliser des laines minérales comme la laine de roche ou encore la laine de verre. Leur efficacité en matière d'isolation phonique et thermique n'est plus à démontrer. Il existe aussi des alternatives naturelles, avec la fibre de bois, le lin ou encore la laine de mouton. Il est important de souligner que la plupart du temps, ces types d'isolants devront être posés selon une certaine épaisseur, pour révéler tout leur potentiel.

Face aux enjeux de l'isolation intérieure, les fabricants ont donc innové pour proposer des solutions permettant de perdre le moins de surface habitable possible. Il existe tout d'abord certains matériaux synthétiques comme le polystyrène expansé ou extrudé, qui offrent des performances idéales. Il sera par ailleurs possible de passer par le biais des aérogels ou encore de la peinture isolante, pour accroître les performances énergétiques d'un logement.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Définir votre projet d’isolation intérieure

Il est important de définir vos attentes suite à l'isolation de votre logement par l'intérieur. Si vous souhaitez bénéficier d'une isolation thermique, il existe de nombreux matériaux, des isolants synthétiques aux laines minérales. Si vous souhaitez aussi disposer d'une isolation phonique, pour vous protéger des nuisances sonores, certaines méthodes et matériaux sont inadaptés.

Si dans un magasin de bricolage, vous avez découvert la fameuse peinture isolante, sachez qu'elle sera par exemple complètement inefficace pour une isolation phonique. Par ailleurs, la méthode de pose devra être adaptée. Dans la mesure du possible, le fait de laisser une lame d'air entre le mur et la solution d'isolation permettra d'absorber le bruit de façon optimale.