Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quel coefficient R pour les murs ?

5 min de lecture

Pour les bâtiments répondant à la norme RT 2012, la résistance thermique attendue pour les murs est comprise entre 3 et 9 m².K/W. Pour les logements neufs, répondant à la norme RT 2020, la résistance thermique attendue est comprise entre 2 et 2,9. Elle varie en fonction de la zone de construction du logement et du type de mur.

L'isolation des murs d'un logement permet d'éviter les échanges thermiques avec l'extérieur. Il s'agit entre autres d'éviter à l'air froid ou à l'air chaud d'entrer, pour le confort des habitants. Il s'agit aussi d'optimiser ses dépenses d'énergie, en utilisant moins de chauffage ou de climatisation, grâce à une conservation optimale de la température intérieure.

Pourquoi imposer une résistance thermique R pour les murs ?

Le fait d'imposer une résistance thermique minimum est essentiel pour assurer un bon confort de vie aux particuliers. C'est notamment le cas dans le cadre des locations. Le gouvernement souhaite une rénovation globale des logements considérés comme des passoires thermiques. Énergivores, ces habitations ne sont pas de nature à garantir aux locataires de bonnes conditions de vie. En fixant un seuil, en dessous duquel le logement ne sera bientôt plus considéré comme décent, le législateur permet d’assurer un certain confort thermique aux habitants.

Les habitats énergivores ne sont pas de nature à garantir aux locataires de bonnes conditions de vie.

Pour ce qui est des constructions neuves, le fait d’imposer une résistance thermique minimum correspond aussi à des objectifs écologiques. Une maison mal isolée nécessite généralement une plus forte dépense d'énergie pour être chauffée. Les exigences de la norme RT 2020 sont donc encore plus fortes que pour la RT 2012. L'objectif est de garantir la construction de logements passifs, répondant au moins à leurs propres dépenses énergétiques. Une isolation efficace est une aide indispensable pour atteindre cela.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Quel coefficient R pour les murs en RT2012 ?

Selon la norme RT 2012, il faut atteindre entre 4 m².K/W de résistance thermique pour les murs d'une maison. Pour atteindre ce seuil, plusieurs matériaux peuvent être utilisés. On peut notamment compter sur :

  • La laine minérale type laine de verre ou laine de roche

  • Les fibres de bois sous forme de panneaux souples ou deux panneaux denses

  • La ouate de cellulose

  • La laine de chanvre

  • La laine animale

Quel coefficient R pour les murs en RT2020 ?

La norme RT 2020 est encore plus exigeante en matière de coefficient R pour les murs. Elle permet déjà de catégoriser plusieurs zones géographiques, en fonction des spécificités du climat. Plusieurs coefficients sont indiqués, en fonction qu'il s'agisse d'un mur en contact avec l'extérieur ou d'un mur en contact avec un volume non chauffé. Vous pouvez vous référer au barème suivant :

Ici aussi, pour atteindre un tel coefficient R pour les murs, on privilégie en priorité les matériaux suivants :

  • Les fibres de bois

  • La ouate de cellulose

  • La laine de chanvre

  • La laine animale

  • Le liège