Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle est la meilleure isolation par l'extérieur ?

6 min de lecture

La meilleure isolation thermique par l'extérieur est celle réalisée grâce à la laine de roche. Même avec une fine épaisseur, ce matériau est associé à une performance thermique redoutable. Dans le cadre de l’ITE, la capacité d'isolation et de résistance à l'humidité de cette laine minérale est incontournable.

Dans cet article, nous vous proposons de partir à la découverte des différentes solutions pour une isolation des murs par l'extérieur. Qu'il s'agisse d’isoler le toit ou encore les murs d'une maison, il existe différentes méthodes. Les paragraphes suivants vous permettront sans aucun doute de trouver celle qui correspond à votre projet de rénovation.

Quelles sont les méthodes d’isolation par l’extérieur ?

L’isolation thermique des murs

Il existe quatre solutions courantes permettant l'isolation par l'extérieur au niveau des murs du logement. Vous pourrez choisir entre :

  • L'utilisation de panneaux isolants durs qui se fixent au mur par collage ou vissage, que l’on vient ensuite recouvrir d’enduit.

  • Une isolation protégée par une ossature, permettant de fixer des panneaux isolants, en assurant une circulation d'air entre l'isolant et le bardage.

  • L'isolation sous vêture, qui se compose de parements installés directement contre les murs.

  • L’enduit de façade, qui s’applique sur la façade existante.

La première méthode mentionnée revêt un certain nombre d’avantages. Outre la facilité et la rapidité de la pause des panneaux, elle permet de profiter d'une isolation optimale. Il s'agira aussi de moderniser la façade, si cette dernière avait besoin d'un rafraîchissement.

L’isolation thermique du toit

L'isolation du toit ne se fait pas obligatoirement par les combles. Il est possible d'utiliser une méthode qu'on appelle le sarking. Il s'agit de la meilleure solution d'isolation thermique par l'extérieur, pour réduire les déperditions au niveau du toit sans perdre de volume habitable.

Les étapes pour la réaliser sont les suivantes :

  • Mettre en place le frein vapeur sur un platelage pour assurer l'étanchéité à l’air

  • Poser l'isolant

  • Poser le lattage et le contre lattage grâce à un système de vis prévu à cet effet

  • Reposer la couverture habituelle du toit

Quels matériaux choisir pour isoler un logement par l’extérieur ?

Le choix des matériaux est également au cœur d'un processus de rénovation pour optimiser les performances énergétiques. Vous aurez la possibilité de choisir entre :

  • Les laines minérales, dont nous avons déjà vanté les mérites avec leurs propriétés idéales face aux déperditions de chaleur et à l’humidité.

  • Les isolants naturels, comme la ouate de cellulose, la laine de mouton ou encore la fibre de bois. Réputés pour leur durabilité, ils permettent d'effectuer une isolation par l'extérieur en phase avec les convictions écologiques qui sont peut-être les vôtres.

  • Les isolants synthétiques, développés spécifiquement pour résister à toutes les conditions climatiques, offrant une isolation optimale. Vous pourrez notamment miser sur le propylène, le polystyrène ou encore la mousse résolique.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Faut-il isoler les combles ou les murs ?

Vous vous demandez peut-être quelle méthode est la plus efficace entre l'isolation par le toit ou par les murs. Il est important de comprendre que seul un spécialiste effectuant un diagnostic de performance énergétique spécifique à votre logement pourra vous répondre.

Vous pouvez par exemple vous baser sur un DPE effectué auprès d'un diagnostiqueur. Depuis 2021, ce document n'est plus du tout basé sur l’analyse des factures. Il est conçu grâce à une véritable investigation de la part des professionnels, pour permettre de cerner les points forts et les points faibles d'une habitation. Vous pourrez ainsi découvrir si les déperditions de chaleur ou l'humidité proviennent plutôt des combles ou d'une mauvaise isolation des murs. À vous ensuite, de réaliser la meilleure isolation par l’extérieur.

Vous pouvez vous baser sur un DPE pour découvrir si les déperditions de chaleur ou l'humidité proviennent plutôt des combles ou d'une mauvaise isolation des murs.

Quels matériaux choisir pour isoler par l’extérieur ?

Dans le cadre d'une isolation par l'extérieur, la laine de roche est souvent privilégiée. Avec une conductivité thermique comprise 0.045 W/(m.k) et 0.034 W/(m.k.), elle est aussi la plus économique. En alternative plus naturelle, il est possible de miser sur le liège ou encore la fibre de bois.

Les caractéristiques climatiques de votre région peuvent aussi guider votre choix. Dans une zone très humide et pluvieuse, il est possible de miser sur des matériaux synthétiques comme le polystyrène ou le polyuréthane qui apportent une étanchéité idéale.