Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle épaisseur de chape liquide sur un plancher chauffant ?

5 min de lecture

Opter pour une chape liquide est une excellente solution, d'autant plus si vous souhaitez recouvrir un système de chauffage au sol. Sa nature liquide lui permet de s'infiltrer dans tous les espaces et de perfectionner l’isolation thermique de votre habitation. Néanmoins, il faut prendre les bonnes mesures et vous demander quelle épaisseur de chape liquide sur plancher chauffant. Si vous faites le choix d’un système semi-sec, il faudra prévoir 6 cm pour une chape liée au ciment et 4 cm pour une chape anhydrite. Si en revanche vous préférez un système humide, les chiffres sont un peu différents. Découvrez-les !

Quelle épaisseur de chape liquide sur plancher chauffant avec un système semi-sec ?

Dans le cas d’un système semi-sec, les tuyaux de chauffage sont placés en haut de la couche d’isolation, puis recouverts d’une fine chape liquide. Grâce à ses faibles besoins en hauteur d'installation, le système semi-sec est idéal pour les projets de rénovation, les appartements et la construction à ossature bois.

Pour la pose d’une chape liquide sur plancher chauffant, il existe deux façons de procéder :

  • Pose d’une chape liquide liée au ciment

  • Pose d’une chape liquide anhydrite

La pose d’une chape liquide est une technique assez récente : elle est apparue dans les années 2000. Elle sera à privilégier dans les cas où le délai de recouvrement est court. L’épaisseur recommandée de chape liquide liée au ciment est en moyenne de 6 centimètres.

La pose d’une chape anhydrite est bien plus ancienne : elle est sur le marché français depuis la fin des années 80. Elle bénéficie d’un niveau de performances mécaniques bien supérieur à celui de la chape ciment. Elle est donc à privilégier pour les surfaces importantes. L’épaisseur recommandée de chaque liquide anhydrite est en moyenne de 4 centimètres.

Plancher chauffant : quelle épaisseur de chape fluide avec un système humide ?

On parle de système humide quand la chape est coulée humide sur les tuyaux et vient s’enrouler autour de ces derniers. Dans le cas d’un système humide, les tuyaux de chauffage reposent directement au contact de l’isolant. La chape intervient donc au-dessus et sert à recouvrir le tout. Elle doit être assez épaisse pour venir dissimuler l’entièreté du système (tuyaux et isolant compris).

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Quels éléments influencent l’épaisseur de la chape liquide sur un plancher chauffant ?

Vous vous demandez quelle épaisseur de chape liquide sur plancher chauffant ? La réponse n’est pas si simple. En effet, cette valeur dépend de plusieurs critères, dont notamment les quatre suivants :

  • Le type de chape liquide : chape fluide ciment (eau, sable, ciment, plastifiant, fluidifiant) ou anhydrite (eau, sable, anhydrite, activateur).

  • La composition du mortier : sulfate de calcium, granulats, activateur ou fixateur, etc.

  • Le type de plancher chauffant : hydraulique, électrique, rafraîchissant, etc. (par exemple, la chape anhydrite ne convient pas à un chauffage électrique).

  • La nature du chauffage au sol : système humide (tuyaux de chauffage posés sur l’isolation du sol) ou semi-sec (tuyaux de chauffage placés au sommet de la couche d’isolation).

À présent, vous pouvez vous faire une idée de l’épaisseur de chape liquide d’un plancher chauffant. Sachez que la pose d’une chape liquide est fastidieuse et que son résultat influence grandement le bon fonctionnement de votre chauffage au sol. Ainsi, pour profiter de ses pleines performances et faire des économies d’énergie, faites plutôt appel à un professionnel !