Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quel est le chauffage au sol le plus économique ?

5 min de lecture

Le chauffage au sol hydraulique est le plus économique si vous cherchez à équiper votre logement avec un plancher chauffant. Ses performances dépendent du système d’alimentation. Il est recommandé ainsi de fournir l’eau chaude au réseau avec une pompe à chaleur air-eau (aérothermie) ou un autre mode de production économique et durable. Vous aurez alors des consommations électriques très faibles, le tout sans utiliser de combustibles non-renouvelables.

Le chauffage au sol hydraulique, le type de plancher chauffant le plus économique

La consommation en énergie d'un chauffage au sol électrique et hydraulique est très différente. Le premier nommé nécessite en effet un apport constant d’électricité. Dans le second cas, avec un plancher chauffant composé d’un réseau de tuyaux avec de l’eau, l’apport en électricité est nécessaire uniquement pour chauffer l’eau. Cela peut se faire avec une pompe à chaleur ou encore une chaudière.

Lorsque l’on regarde le coût de l’électricité, qui ne cesse d’augmenter, on comprend rapidement que le plancher chauffant hydraulique est le plus intéressant pour faire des économies. Le besoin en électricité est bien plus réduit, et peut même être très faible avec une PAC air-eau ou eau-eau. Vous pouvez également choisir un autre type d’installation comme par exemple une chaudière au gaz ou au bois.

Pour rappel, l’eau qui circule dans le réseau du plancher chauffant est chauffée à une température initiale de 31 à 45 °C et parcourt ensuite le système à une température comprise entre 21 et 24 °C.

Le plancher chauffant électrique, plus économique à l’achat mais pas à l’usage

Si vous souhaitez faire des économies, nous vous recommandons d’éviter les planchers chauffants électriques, les plinthes électriques ou encore les plafonds rayonnants électriques. Tous ces systèmes sont largement vantés notamment grâce à leur prix plus faible à l’installation (environ 50 €/m²).

Mais les résistances électriques installées dans du béton posent de nombreux problèmes :

  • La réparabilité est limitée, nécessitant souvent de casser le sol pour intervenir ;

  • Le système ne peut pas être converti à une énergie propre. Il faut obligatoirement de l’électricité. Sa production peut toutefois être vertueuse (panneaux photovoltaïques par exemple) ;

  • Vous ne pourrez en aucun cas disposer d’une solution réversible, permettant par exemple la climatisation. Un atout qu’apporte un système hydraulique.

Lorsque vous le pouvez, choisissez un système de plancher chauffant hydraulique pour votre logement. Cette solution est plus adaptée en construction neuve. En rénovation, il est parfois impossible de lancer les travaux pour installer un plancher hydraulique complet. Il peut alors être judicieux de l’installer dans une partie du logement seulement (pièce de vie, salon/cuisine) et de choisir une solution de chauffage en appoint ailleurs (chambre, salle de bains, bureau, etc.).

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

La gestion par zones pour optimiser les économies de chauffage au sol

Pour qu’il puisse générer des économies, un système de plancher chauffant (électrique ou hydraulique) doit être associé à une gestion par zones. Une solution de gestion et de programmation performante permettra par exemple de chauffer en fonction des habitudes de vie des occupants. Inutile de chauffer une chambre à la température de confort pendant toute une journée si elle n’est pas occupée. La gestion par zones permet de baisser légèrement la température dans certaines pièces puis de la relever avant le coucher (le soir) ou le lever (le matin).

Le logement peut être divisé en plusieurs zones sans nuire au confort, pour réaliser de vraies économies dans la durée :

  • La division avec une zone jour est une zone nuit est la plus classique. Elle est adaptée notamment en maison.

  • Dans le cas d’un appartement ou d’un logement de petite superficie, une seule zone peut suffire. Toute la surface sera chauffée avec la même température selon des périodes de programmation prévues.