Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment tester un plancher chauffant hydraulique ?

5 min de lecture

Pour tester le bon fonctionnement d’un chauffage au sol à eau, il existe plusieurs façons de faire. Tout d’abord, vous pouvez mener un test à la pression dès son installation pour vérifier la bonne étanchéité du produit. Pour cela, isolez le plancher chauffant du reste du circuit, purgez votre plancher chauffant hydraulique et munissez-vous d’un manomètre 10 bars pour réaliser le test. Comment tester un plancher chauffant hydraulique ? Toutes les explications dans cet article.

Test à la pression d’un plancher chauffant à eau

Avant le coulage de la chape, il est indispensable de faire ce que l’on appelle un test à la pression. Cela permet notamment de s’assurer de l’étanchéité des raccordements de votre plancher chauffant. Pour bien réaliser ce test, il est important de préparer convenablement votre chauffage au sol.

Pour cela, suivez ces étapes :

  • Isolez le plancher chauffant du reste du circuit : les vannes d’isolement doivent être fermées.

  • Purgez le circuit du chauffage au sol : pour commencer l’installation avec des tuyaux propres.

  • Munissez-vous d’un manomètre 10 bars pour effectuer le test à pression du plancher chauffant.

Pour réaliser le test à la pression, il est nécessaire de suivre la norme imposée qui stipule actuellement un test de minimum 2 heures à 6 bars. Si vous êtes branché à l’eau de ville, pas de panique : la pression de service de l’eau de ville est proche des 6 bars requis pour ce test à la pression.

Ainsi, à l’aide d’une pompe d’épreuve, vous allez désormais mettre chacun des circuits sous pression pendant un temps donné allant de 2 à 24 heures, selon l’installation.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Test des résistances du plancher chauffant hydraulique

Alors que le test à la pression est réservé à l’installation du chauffage au sol à eau, les tests de résistances peuvent quant à eux être réalisés bien plus tard, lorsqu’un problème de chauffage est constaté.

Il existe 3 tests de ce type :

  • Le test de la résistance du conducteur 

  • Le test de résistance de non-continuité du conducteur

  • Le test de la résistance d’isolation

Pour le premier, la manipulation est particulièrement simple, mais elle requiert un multimètre ou un ohmètre pour le faire. Une fois que vous vous êtes muni de l’appareil, placez le curseur sur « Ohm » et venez prendre la valeur de la résistance entre les deux fils d’alimentation. Si l’appareil affiche une variation de 10 ohms supérieure à la valeur mentionnée par le manuel constructeur, il y a de fortes chances pour que votre produit soit endommagé.

Le second test consiste à vérifier le bon fonctionnement du chauffage au sol, ainsi que sa capacité à fournir la résistance demandée en marche. Pour conduire ce test, réglez votre multimètre sur la valeur de résistance la plus élevée et prenez la mesure de résistance entre les deux fils d’alimentation et le câble de mise à terre. Si l’appareil affiche « OL » ou « L », il n’y a pas de continuité entre eux.

Enfin, le troisième test vise à vérifier l’existence ou non d’une fuite dans le plancher chauffant hydraulique. Pour ce test de la résistance d’isolation, vous aurez besoin d’un mégohmmètre à 1 000 V. Réglez le sur 1 000 V et prenez la mesure entre le câble de mise à terre et l’un des fils d’alimentation. Si vous constatez un résultat inférieur à 1 gigaohm, vous avez un problème d’isolation.

Si l’appareil affiche une variation de 10 ohms supérieure à la valeur mentionnée par le manuel constructeur, il y a de fortes chances pour que votre produit soit endommagé.