Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle épaisseur de laine de roche pour une bonne isolation ?

5 min de lecture

Pour respecter la norme RT 2012, il faut entre 10 et 17 cm de laine de roche pour les murs et les planchers. Les toitures nécessitent quant à elles entre 20 et 27 cm de ce matériau isolant. Pour épouser les normes RT 2020, il faut 30 cm de laine minérale de ce type.

Dans le cadre de travaux de rénovation à base d'isolants minéraux comme la laine de roche, l'épaisseur se choisit en fonction de la zone à isoler. La plupart du temps, la couche utilisée pour isoler une toiture est plus importante que dans le reste de la maison. C'est par cette partie de l'habitation que 30 % des déperditions thermiques peuvent être constatées. Une isolation renforcée est donc nécessaire.

Quelle épaisseur de laine de roche choisir ?

Vous l'aurez compris, la norme RT 2020 impose une épaisseur standard de 300 mm, quelle que soit la zone à isoler. Nous avons choisi de vous indiquer l'épaisseur idéale en fonction des zones de la maison au regard de la norme RT 2012. Elle est généralement celle qui intéresse ceux qui se lancent dans des travaux de rénovation.

L’épaisseur de laine de roche pour isoler un mur en façade

Pour une isolation en façade, on aura tendance à utiliser de la laine de roche sous forme de panneaux. Une épaisseur comprise entre 13 et 17 cm suffira à atteindre une résistance thermique de 3,7 m.K/W. Cette dernière est généralement renforcée par la pose d'un enduit prévu à cet effet.

La laine de roche est un matériau fréquemment utilisé pour ceux qui souhaitent isoler la totalité des murs d'une maison par l'extérieur. On note par ailleurs que l'isolation par l'extérieur permet d'éviter la création de ponts thermiques, qui interviennent parfois lorsqu'on isole par l'intérieur.

L’épaisseur de laine de roche pour isoler le sol

La laine de roche peut être utilisée pour l'isolation du sol, sous un plancher. Son utilisation est un peu moins fréquente pour la création d'une dalle maçonnée, notamment à cause de sa durée de vie de seulement 10 à 15 ans.

Utilisée à cet endroit de la maison, une épaisseur de 10 à 14 cm suffit à atteindre plus de 3 m².K/W. Cette résistance thermique parvient donc à convaincre de nombreux particuliers souhaitant renforcer l'isolation d'un sol avec un rapport qualité-prix intéressant.

L’épaisseur de laine de roche pour isoler une toiture ou des combles

C'est l'isolation des combles qui nécessite la plus grande épaisseur. Pour bénéficier de la résistance thermique de 6 m².K/W, attendue pour épouser la norme RT 2012, il faut poser entre 20 et 27 cm de cet isolant. Il pourra être posé en vrac ou sous forme de rouleaux.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

L’efficacité de la pose pour garantir une bonne isolation

Pour garantir la résistance thermique optimale proposée par un matériau, une pose dans les règles de l'art est primordiale. Il est donc fortement conseillé de faire appel à un professionnel pour éviter la création de ponts thermiques ou d’amoindrir les performances de la laine de roche.

Dans les combles perdus, il est notamment conseillé de poser deux couches de laine de roche au niveau du plancher. Cela permet, en croisant les bandes de laine de roche, d'éviter de laisser des zones non isolées. Les professionnels, en plus de connaître ce type de règle de pose, sont les plus à même de vous proposer le meilleur matériau isolant en fonction de votre projet.