Chauffage écologique pour maison ancienne en rénovation : les meilleures solutions

Si vous résidez dans un logement ancien, et que vous vous intéressez à la problématique du chauffage, vous savez qu’un nombre restreint de solutions s’offre à vous. Selon la configuration des lieux, les matériaux déjà utilisés et le système de chauffage en place, il ne sera pas toujours possible de faire évoluer l’ensemble pour disposer d’un chauffage écologique. Mais il existe tout de même des réponses techniques intéressantes à étudier pour vos travaux de rénovation et de modernisation d’un logement ancien. Nous vous aidons à répondre à la question « quel chauffage choisir pour une maison ancienne » en vous livrant des conseils de travaux et des retours glanés auprès de particuliers qui ont déjà effectué des travaux. Tout ce que vous devez savoir à propos du chauffage écologique pour maison ancienne se trouve sur cette page.

Financez votre chauffage écologique avec une éco-prime

Un chauffage écologique vous permet de polluer moins mais aussi de dépenser moins. Faites financer votre chantier et bénéficiez de performances thermiques accrues.

  • Jusqu’à 75 % d’économies d’énergie par rapport à un chauffage ancien

  • Votre chauffage écologique indemnisé jusqu’à 12 000 €

  • Des équipements propres, fonctionnant aux énergies renouvelables

Instantané, gratuit et sans engagement.

Quel est le meilleur mode de chauffage pour une maison ancienne ?

Peu importe votre situation, un chauffage écologique pour maison ancienne peut être mis en place.

Vous avez le projet d’effectuer la rénovation d’une longère qui ne dispose d’aucun système de chauffage à l’exception d’une cheminée ? Vous allez partir d’une base nue, avec une grange ou des murs en pierre depuis lesquels vous allez bâtir votre maison ? À l’inverse, vous comptez faire l’acquisition d’un logement ancien mais déjà en parfait état, avec son système de chauffage d’époque… peu économique et peu écologique ? Voici quelques conseils.

  • Pour une maison ancienne avec un seul niveau, utiliser un insert déjà présent et ensuite effectuer une distribution de l’air chaud via les combles peut être l’idéal.

  • Reprendre le conduit de cheminée existant pour mettre en place un poêle à bois ou un poêle à granulés est également une solution.

  • Si votre maison ne vous permet pas d’exploiter un ancien conduit de cheminée ou encore d’utiliser un insert, le choix de radiateurs électriques peut se justifier. Il est conseillé alors de choisir des modèles de radiateurs à accumulation.

La pompe à chaleur sera bien sûr l'idéal. Elle peut vous permettre de répondre à vos besoins de chauffage mais également de production d’eau chaude sanitaire.

Chauffage écologique pour maison ancienne
et gros travaux

Dans le cas d’une maison ancienne avec des travaux importants à mener, comme par exemple la réfection complète du sol ou encore la création d’un plafond, pourquoi ne pas faire un choix radical : un plancher chauffant ! Oui, vous pouvez utiliser un système de plancher chauffant ou de chauffage au sol hydraulique. Il s’agit d’une solution de chauffage que l’on retrouve dans les maisons neuves, mais qui peut très bien s’intégrer dans un projet de rénovation.

D’ailleurs, si vous prévoyez de refaire le dallage du rez-de-chaussée, pourquoi ne pas combiner à un plancher chauffant ou un chauffage au sol un système de pompe à chaleur !

Avant de lancer le chantier, il est important de mener des études approfondies. Pensez à l’extension du réseau existant, à la cohabitation de plusieurs circuits ou systèmes de chauffage.

Chiffrez votre chauffage écologique, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Qui dit chauffage écologique, dit chauffage économique !

Choisir d’installer un chauffage écologique pour une maison ancienne, c’est aussi s’équiper d’un chauffage économique, qui permettra d’effectuer des économies d’énergie et donc de réduire la facture. Regardons ensemble quels sont les chauffages économiques pour maison ancienne.

Le chauffage au fioul : à éviter

Le chauffage au fioul est le mode de chauffage à éviter. Le fioul est cher, et son prix au litre ne cesse de grimper. Il atteint aujourd’hui plus 900€ / 1000L en moyenne en France. En plus de cela, l’utilisation de la chaudière fioul est polluante. Comme tout hydrocarbure, leurs propriétés écologiques sont faibles et causent des problèmes de pollution en raison des gaz nocifs que cela génère pour le fonctionnement de l’appareil de chauffage.

Notez qu’à partir du 1er juillet 2022, il sera interdit d’installer des chaudières fioul ou de remplacer un appareil de chauffage par une chaudière fioul dans des logements neufs et existants.

Le chauffage électrique : une solution à étudier selon l’appareil

Le chauffage électrique représente une solution à nuancer en matière de chauffage économique pour maison ancienne. Tout dépend du type d’appareil. Il existe le convecteur, ou le radiateur à panneau rayonnant, mais ceux-ci sont moins performants que le radiateur à inertie. En effet, il se présente comme le radiateur électrique le plus économique et le plus performant. Son fonctionnement promet de restituer la chaleur dans la pièce au moment idéal. Cela assure une température stable et permet de conserver la chaleur dans la pièce.

Du point de vue écologique, ce système de chauffage laisse à désirer. L’énergie produite provient d’énergie fossile, comme l’énergie nucléaire. De plus, le radiateur électrique consomme beaucoup d’énergie par rapport aux autres modes de chauffage.

Le chauffage au gaz : économique mais polluant

Le chauffage au gaz est un système qui se veut économique. Il existe deux types de chauffage central au gaz. Le premier est la chaudière gaz traditionnelle, qui fonctionne grâce à une combustion du gaz. Le second est la chaudière gaz à condensation. Elle récupère la chaleur contenue dans la vapeur d’eau issue de la combustion du gaz, ce qui lui permet d’entraîner moins de pertes d’énergie que la chaudière gaz traditionnelle.

Il est possible que votre logement soit relié au gaz de ville, ce qui vous permet d’éviter une installation d’une cuve pour stocker votre gaz. L’utilisation sera alors plus simple pour votre chauffage.

Côté environnemental, sans surprise, le chauffage au gaz est polluant car le gaz est une énergie fossile et sa combustion génère du gaz à effet de serre.

Le chauffage au bois : tout est au vert

Le chauffage au bois est clairement une bonne idée pour s’équiper d’un chauffage économique pour votre maison ancienne. Les différents types de chauffage au bois (poêle à bois, chaudière bois, insert) sont des solutions qui proposent un des meilleurs rendements parmi les chauffages précédemment évoqués. Cela peut être encore plus intéressant si vous avez accès à du bois auprès de votre logement, permettant de se procurer la ressource naturelle gratuitement.

Le bois représente une énergie non polluante, il n’a presque aucun impact environnemental lors de sa combustion. Cela génère tout de même des gaz à effet serre, c’est une part plus faible s’il s’agit d’un poêle à pellets ou d’une chaudière à pellets. D’autant plus si le bois provient d’une forêt gérée durablement, les émissions sont compensées par le CO2 absorbé lors de la croissance et la vie de l’arbre. Il n’y a donc aucun problème à se faire au niveau écologique.

La pompe à chaleur : le chauffage économique par excellence

Parmi tous les systèmes de chauffage, la pompe à chaleur est le chauffage le plus économique pour votre maison ancienne. A titre de comparaison, une PAC permet une économie d’énergie de 50% par rapport à un chauffage électrique. 4 types de pompes à chaleur existent, chacune a sa spécificité.

  • La pompe à chaleur air-air : Le module externe récupère l’énergie provenant des calories dans l’air, pour le redistribuer via le module interne sous forme d’énergie thermique dans le but de chauffer le logement. Cette transformation s’effectue grâce à un ventilo-convecteur. Attention : ce modèle n’est pas relié au circuit d’eau.

  • La pompe à chaleur air-eau : Le principe de fonctionnement est le même que pour le modèle air-air. La seule différence est que celui-ci est relié au circuit d’eau, permettant alors d’alimenter l’arrivée d’eau chaude.

  • La pompe à chaleur eau/eau ou géothermique : le modèle eau-eau (ou géothermique) fonctionne en puisant l’énergie présente dans les nappes phréatiques pour la transformer en énergie thermique grâce à l’aquathermie.

Notre conseil

Si vous effectuez des travaux importants pour rénover une maison ancienne, ne négligez pas le choix d’un bon système de chauffage. Avec des coûts de l’énergie qui ne cessent d’augmenter, et un prix de l’électricité qui ne devrait pas baisser, le choix de la pompe à chaleur nous semble idéal. Une PAC aérothermique (air-eau) apporte un rendement très efficace, tandis que les PAC géothermiques (eau-eau, avec forage) sont les championnes, avec des rendements incomparables avec toute autre forme de chauffage.