Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment se chauffer sans gaz ni électricité ?

4 min de lecture

Avec la hausse des prix du gaz et de l’électricité depuis 2021, certaines mesures doivent être prises par les foyers français pour réduire la facture d’énergie. Il est alors tout à fait légitime de se demander comment se chauffer mieux, sans gaz ni électricité. Économique, écologique et performant, le chauffage au bois est une solution particulièrement intéressante pour remplacer le chauffage au gaz ou l’électricité. On vous dit tout de ce mode de chauffage.

comment se chauffer sans gaz ni électricité

Se chauffer sans gaz ni électricité : le chauffage d’appoint au bois

Chauffage au bois : fonctionnement

Le poêle est un grand classique des appareils de chauffage indépendants. Son fonctionnement est simple :

  • Le bois est placé dans le foyer fermé de l’appareil.

  • Ce dernier se charge de brûler ce combustible.

  • La réaction chimique de ce procédé produit de la chaleur que le poêle diffuse.

  • Les fumées produites lors de ce processus sont extraites par le biais d’un conduit d’évacuation.

Le poêle peut, selon le modèle, fonctionner sans électricité en toute autonomie. Ce système de chauffage est aujourd’hui disponible en deux versions :

  • Poêle de masse : dégage la chaleur par rayonnement.

  • Poêle à accumulation : dégage la chaleur par convection, puis par rayonnement

Tandis que le premier fonctionne toute la journée pour avoir une efficacité maximale, le second concentre son efficacité sur 3 heures de chauffe pour environ 24 heures de restitution.

Avantages du poêle à bois

Les poêles à granulés sans électricité atteignent un rendement d’approximativement 85 % selon les produits. En plus d’offrir une bonne autonomie (une recharge par jour suffit), le poêle à bois présente la particularité d’être alimenté par un combustible naturel et renouvelable. Il s’avère également que le bois est à ce jour l’énergie la moins chère du marché. Double bonus donc !

Quel coût pour se chauffer sans gaz ni électricité ?

En revanche, si le bois est accessible aux foyers modestes, le prix d’achat d’un poêle à bois non électrique peut en décourager plus d’un. En effet, un poêle d’entrée de gamme coûtera au minimum 2 000 €. Pour avoir une idée des prix pratiqués en fonction des modèles, comptez :

  • Entre 2 000 € et 4 000 € pour un poêle à bûches

  • Entre 4 000 € et 6 000 € pour un poêle à granulés

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Pensez à l’isolation de la maison

Qu'il s'agisse du plafond, du toit, des murs, du sol, des fenêtres, l’isolation doit toujours être votre priorité. En effet, rien ne sert d’acquérir des chauffages de qualité : ils ne pourront jamais atteindre le maximum de leur rendement dans un environnement froid, humide et sujet aux courants d’air.

Si le prix des travaux de rénovation énergétique peut faire peur : rassurez-vous ! L’État a mis en place de nombreuses aides pour vous aider à les financer. Écoprêt à taux zéro, TVA à 5,5 %, dispositif Coup de pouce, aides locales ou encore MaPrimeRénov’ : la majorité de ces aides sont accessibles sans condition de revenus et sont, pour certaines, cumulables. De plus, de nouvelles réglementations voient le jour concernant la précarité énergétique des logements.

Pour s’assurer d’être en conformité, c’est le moment de s’y mettre !