Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle est la consommation moyenne d'un chauffage par kWh au m² ?

7 min de lecture

Malgré vos efforts pour décrypter votre facture et comprendre la nature de votre consommation, vous ne parvenez pas à trouver des conseils pour vous chauffer mieux ? Ici, nous vous donnons des clés pour comprendre la consommation d’un chauffage électrique et pouvoir l’associer à une superficie moyenne.

Si vous souhaitez obtenir un détail poste par poste des principales dépenses d’énergie et savoir comment calculer votre consommation – et si celle-ci est cohérente au regard du nombre de mètres carrés, de la composition de votre foyer des équipements que vous possédez – il vous suffit de suivre le guide ! Intéressons-nous à la consommation moyenne d’un chauffage par kwh au m² en reprenant depuis les débuts les critères qui influencent directement sur les besoins en énergie qui sont les vôtres.

Bien estimer la consommation de chauffage moyenne d'une maison : mode d'emploi

Commençons par nous intéresser aux principaux postes de consommation d’énergie de chauffage dans un logement. Celui qui nous intéresse en particulier est le chauffage électrique : on estime qu’en France, environ un tiers des logements individuels et collectifs sont équipés d’un système de chauffage électrique. Parmi les différentes dépenses d’énergie générées dans ces logements, le chauffage représente plus de 60 % ! En moyenne, ce chauffage consomme d'ailleurs 90 à 110 kWh par mètre carré par an, selon la qualité de l'isolation du logement.

Outre le chauffage, les divers appareils électriques présents dans votre foyer représentent également 20 % de la consommation électrique, tandis que vos besoins en eau chaude et vos appareils de cuisson représentent chacun 8 à 10 %.

Quelles variables influencent la consommation moyenne de chauffage en kWh/m² ?

Comme nous venons de le voir, plusieurs critères propres à votre habitation ou à votre mode de vie impactent directement vos besoins énergétiques. Lorsque vous entrez dans une nouvelle maison dans un nouvel appartement, pouvez-vous estimer vos besoins futurs ? Oui ! Les fournisseurs d’énergie vous posent en général des questions pour pouvoir déterminer votre consommation future, et ainsi connaître de manière plus ou moins fine le niveau de consommation qui sera atteint.

Cinq éléments sont pris en compte pour obtenir ce calcul de la consommation moyenne d'un chauffage par kWh/m².

  • La surface que vous souhaitez chauffer. Plus le logement est grand, et plus les besoins en chauffage seront importants. Ils ne sont toutefois pas proportionnels. On ne chauffe par exemple pas de la même manière dans une chambre que dans une pièce de vie. Il ne suffit donc pas de multiplier la superficie de votre logement par une valeur de consommation pour obtenir une estimation.

  • Le nombre d’occupants et leur profil énergétique. Le nombre de personnes habitant dans votre maison aura également une incidence sur la puissance de chauffage nécessaire. La fréquentation des lieux sera également à prendre en compte dans votre calcul. En télétravail par exemple, les dépenses énergétiques augmenteront considérablement.

  • L’emplacement de votre logement et les températures relatives à la région seront également déterminants dans le calcul de la consommation moyenne de chauffage par kWh/m². Que vous habitiez en ville ou à la campagne, la puissance pour vous assurer un confort variera aussi grandement.

  • La nature de vos équipements de chauffage (énergie de chauffe, performances globales). Le mode de chauffage électrique que vous utilisez va influer directement sur la consommation moyenne de votre logement. Des appareils peu efficaces et relativement gourmands en énergie vont entraîner une surconsommation au m² en comparaison à des solutions plus coûteuses (plancher chauffant, radiateur avec fluide caloporteur, chaudière biomasse, etc.).

  • Enfin, l’isolation de votre logement influe énormément sur le calcul de la consommation moyenne de chauffage par m². Une maison disposant de multiples ponts thermiques ou d'infiltrations d’air vous demandera une puissance de chauffage bien plus importante pour obtenir la même qualité de chauffe, ce qui augmentera vos besoins énergétiques et vos factures.

Retrouvez ci-dessous quelques données clés de consommation de chauffage selon le niveau d'isolation de l'habitat.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Comment calculer la consommation moyenne de chauffage ?

Connaître la puissance de chauffage nécessaire pour assurer votre confort de vie est une donnée très importante.

Le calcul simplifié de la consommation

Intéressons-nous à un calcul simplifié de la vraie opération afin d'établir la puissance dont vous aurez besoin pour chauffer vos pièces. Il s’agit de multiplier la surface en m² de la pièce que vous souhaitez chauffer par le nombre de watts nécessaires pour chauffer 1 m².

Il est nécessaire de savoir qu’en règle générale, pour une pièce relativement bien isolée avec une hauteur sous plafond d’environ 2,5 m, il faut entre 70 et 100 watts pour chauffer 1 m². Pour une pièce d’une surface de 20 m², il faudra effectuer le calcul suivant : 20 m² x 70 W = 1 400 W puis 20 m² x 100 W = 2 000 W

Pour une surface de 20 m², la puissance nécessaire devrait se situer entre 1 400 et 2 000 W.

Calcul complet de la consommation moyenne de chauffage

Si vous souhaitez comprendre le calcul de manière plus complète, sachez que la puissance de votre radiateur est égale : Kw = coefficient de déperdition d’énergie x volume du logement en m3 x écart entre température visée et température extérieure moyenne.

Or, le coefficient de déperdition équivaut aux pertes d’énergie inévitables de votre logement en fonction de son isolation.

Focus sur la consommation du chauffage électrique

Pour estimer votre consommation, vous pouvez prendre comme valeur de référence 110 kWh/m²/an*.

Consommation en kWh d’un chauffage électrique

Tous les fournisseurs d’électricité ne proposent pas le même tarif. Ainsi, il est fréquent de voir un prix du kWh varier de manière relativement importante d’un fournisseur à l’autre. Mais attention. Outre le prix à un instant t, ce sont aussi les conditions liées au contrat que vous souscrivez avec un fournisseur d’électricité qui peuvent avoir un impact direct sur la facture finale. Il ne faut donc pas regarder uniquement le prix du kWh mais aussi le prix de l’abonnement et l’éventuel blocage du tarif pendant plusieurs années pour éviter une augmentation soudaine.

Voici quelques exemples de tarifs relevés pour estimer le coût de votre contrat d’électricité et notamment anticiper le prix que vous devrez régler pour la consommation de votre chauffage électrique.

  • Contrat Elec Ajust 3 ans : 0,153 € du kWh

  • Contrat TotalEnergies Essentielle (depuis le 2 mars 2022) : 0,1410 du kWh

  • Contrat Vattenfall Offre électricité éco : 0,1658 du kWh

  • Contrat Mint Energie Online & Green : plus d'actualité depuis mars 2022. Attention : les tarifs de Mint Energie ont subi une grande augmentation au 1er octobre 2022.

*Il s’agit d’un chiffre communiqué par Engie, qui peut vous donner une première indication de consommation moyenne d’un chauffage par kwh au m².

Adapter la puissance de ses radiateurs pour optimiser sa consommation de chauffage

Comment calculer sa consommation de chauffage ? Grâce à la puissance des radiateurs électriques de votre logement bien sûr. Si la puissance des radiateurs en place n’est pas suffisante ou ne correspond pas à la superficie de la pièce à chauffer, alors vous risquez une surconsommation. En effet, l’appareil va fonctionner de manière trop forte, en sur régime.

Par opposition, si vous équipez votre maison ou appartement avec trop d’appareils, ou avec des radiateurs surdimensionnés, vous ferez également face à une consommation excessive. Tout l’intérêt réside dans le choix de la bonne puissance en fonction de la superficie.

Mais alors, comment s’y repérer avec des radiateurs électriques dont la puissance peut varier de 600 à plus de 2000 W ?

  • Pour les petites pièces ou les lieux de passage, il est recommandé de choisir des radiateurs électriques avec une puissance inférieure à 1000 W.

  • Pour les pièces qui disposent d’une bonne isolation, mais qu’il convient de maintenir en température, les appareils avec une puissance comprise entre 1000 et 1500 W sont les plus indiqués.

  • Pour les grandes pièces ou encore les zones qui nécessitent une mise en température rapide, il est recommandé de se tourner vers des radiateurs électriques dont la puissance est supérieure à 1500 W.

Chiffrez vos travaux de rénovation énergétique, estimez vos aides.