Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment choisir le chauffage de sa maison ?

9 min de lecture

Le chauffage est un levier important pour faire des économies d’énergie. En ce sens, que votre logement soit neuf, rénové ou ancien, le choix de l’appareil est capital. Pour choisir le chauffage de sa maison, il est nécessaire de lister entre autres vos contraintes géographiques, l’utilisation faite de l’appareil et le budget alloué à ce changement. Mais en fonction de vos besoins et envies, d’autres critères peuvent venir se greffer. Nous les passons en revue et nous vous donnons tous les conseils pour se chauffer mieux.

Quels critères prendre en compte lors du choix de son chauffage ?

Le choix du chauffage de sa maison n’a rien d’anodin : l’énergie et le système de chauffe détermineront le montant de vos factures mensuelles.

Pour se faire une idée précise de ses besoins et contraintes, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • L’emplacement géographique

  • L’utilisation faite de l’équipement

  • La surface logement et sa disposition

  • Le budget alloué à l’appareil et à son énergie

  • Les enjeux environnementaux

Nous avons détaillé chacun de ces critères ci-dessous.

Choisir le chauffage de sa maison selon l'emplacement géographique

Les conditions climatiques varient d’une région à l’autre. En fonction de l’emplacement climatique de votre logement, certains appareils de chauffe seront plus adaptés que d’autres. Par exemple, dans les régions très ensoleillées, on conseillera une chaudière hybride solaire associée à des panneaux photovoltaïques. En revanche, si vous habitez dans une région pluvieuse et peu ensoleillée, il faudra se tourner vers d’autres énergies comme l’électricité, le gaz ou encore la biomasse.

Également, si vous habitez dans une zone rurale, il est probable que vous ne soyez pas raccordé au réseau de gaz naturel de la ville. En ce sens, il ne sera pas recommandé pour vous d’installer une chaudière à gaz, à moins d’investir dans une citerne enterrée ou apparente dans votre propriété.

L’utilisation faite de l’équipement, nécessaire pou choisir le chauffage de sa maison

Votre système de chauffage sera aussi défini par l’utilisation que vous allez en faire. L’appareil servira-t-il uniquement de chauffage ? Participera-t-il à la production d’eau chaude ? Sera-t-il réversible pour prendre le rôle de la climatisation ? Vous devez impérativement répondre à ces questions avant de vous lancer dans vos recherches.

La composition de votre foyer est par ailleurs un critère important. En effet, les économies réalisées lors de l’investissement ne seront pas les mêmes en fonction du nombre de personnes qui vivent dans votre logement. Ainsi, le système de chauffe doit aussi être sélectionné en fonction du nombre de pièces habitées et des capacités à subvenir à tous vos besoins.

Les économies réalisées lors de l’investissement ne seront pas les mêmes en fonction du nombre de personnes qui vivent dans votre logement.

La surface du logement et sa disposition

À nouveau, le nombre de pièces est un élément important pour choisir votre système de chauffe. Plus votre logement est grand, plus vous aurez tendance à chauffer pour couvrir les potentielles déperditions entre les différentes pièces. Vous souffrirez d’autant plus de ce problème dans un logement ancien ou semi-rénové.

Également, la disposition de votre habitation aura une grande importance. Si vous avez un étage, le système biomasse devra être couplé avec une autre énergie afin de diffuser correctement la chaleur dans la totalité de la maison. Au contraire, si vous vivez de plain-pied, il peut s’agir d’une option intéressante économiquement parlant pour vous.

Le budget alloué à l’appareil et à l’énergie

Dans le budget, on retrouve l’achat de l’appareil, sa pose, son entretien annuel ainsi que sa plus-value. Investir dans un appareil récent permettant de faire de grandes économies implique une grosse dépense d’argent sur le moment, mais des économies réelles sur la durée. Ainsi, sur le long terme, le chauffage au bois ou la pompe à chaleur sont plus économiques, mais nécessitent une mise conséquente au départ.

À ce jour, le bois est plus économique que le chauffage à gaz, mais les conditions climatiques peuvent, dans un certain imaginaire, faire que le bois disparaisse petit à petit, ce qui impliquerait une augmentation des prix.

Les enjeux environnementaux pour choisir le chauffage de sa maison

Votre sensibilité environnementale vous portera sur des choix plus ou moins écologiques. À ce jour, la biomasse est le système de chauffe le plus écologique, mais à l’achat, il n'est pas accessible pour tous les foyers. A contrario, le fioul est l’un des éléments les plus polluants et les plus chers sur le marché. En France, il est même voué à disparaître courant 2022.

Cette nouvelle réglementation visant à faire disparaitre les énergies polluantes doit conduire vos choix. En effet, rien ne sert d’investir pour un système qu’il faudra remplacer dans un court délai.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Quel chauffage pour une maison ancienne ?

Les courants d’air froid ou les factures d’énergie qui ne font qu’augmenter sont très souvent chose commune dans une maison ancienne. D'où l'intérêt de bien choisir son chauffage.

Si vient pour vous le moment de changer votre chaudière ou vos radiateurs, nous vous conseillons :

  • Une chaudière gaz à condensation basse-température

  • Une pompe à chaleur

En chauffage d’appoint, l’installation d’un insert à bois est toujours appréciable, à condition de pouvoir fournir un système d’évacuation compétent.

Si toutefois vous souhaitez conserver un système de chauffage électrique, les radiateurs à inertie sèche sont moins énergivores qu’un simple convecteur.

Quel chauffage pour une maison neuve ?

Avec l’application de la RT 2020 repoussée à 2021, les nouvelles habitations doivent produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Ainsi, pour être conforme à ces nouvelles règlementations environnementales, privilégiez des sources d’énergies renouvelables et non polluantes telles que :

  • La pompe à chaleur air-eau ou eau-eau

  • Le chauffage solaire

  • Le poêle à bois ou à granulés

À noter que, comme précisé tout à l’heure, les chauffages solaires et pompes à chaleur ne peuvent fonctionner que dans des conditions optimales. Ainsi, il est nécessaire de les coupler avec une seconde énergie ou un autre système de chauffe.

En conclusion, le meilleur système de chauffage varie d’un logement à l’autre, en fonction de nombreux critères. N’oubliez pas cependant qu’un nouvel appareil ne couvrira pas vos défaillances thermiques si votre habitat est mal isolé. N’hésitez pas à réaliser un bilan énergétique avant de choisir le chauffage de votre maison !

Chiffrez vos travaux de rénovation énergétique, estimez vos aides.