Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quel est le meilleur système de chauffage pour sa maison ?

9 min de lecture

Choisir le meilleur système de chauffage pour une maison est primordial : gage de très bon confort thermique, un chauffage performant vous permet aussi d'alléger vos charges énergétiques mensuelles et de diminuer l'empreinte carbone de votre logement.

Mais quel est le meilleur système de chauffage en 2022 ? Si le prix d'achat est à considérer, il est important de prendre en compte le coût à l'usage (prix du combustible, de la maintenance, etc.) et le caractère écologique de l'équipement de chauffage et d'ECS. En 2022, la chaudière à granulés - utilisant la biomasse, une énergie renouvelable - s'impose comme l'un des systèmes de chauffage au meilleur rapport qualité-prix et à la plus grande durabilité. Trouvez ci-dessous tous les conseils pour se chauffer mieux.

Comment choisir le meilleur système de chauffage ?

Chaudière gaz, pompe à chaleur, poêle à bois, plancher chauffant raccordé à un réseau de radiateurs basse température... quel système de chauffage vous offrira le meilleur rendement et valorisera votre bien immobilier ? Ci-dessous, les principaux critères à considérer dans votre quête :

  • Le coût d'achat de l'équipement. Il est possible de trouver une chaudière gaz à condensation pour un prix oscillant autour de 2 500 € hors pose. A contrario, l'acquisition seule d'une chaudière à granulés vous demandera un investissement moyen de 10 000 à 15 000 € : un prix qui peut faire peur ! Le prix d'achat est d'ailleurs l'un des principaux freins au choix de systèmes de chauffage performants. C'est pourquoi l'Etat et les collectivités ont mis en place depuis plus d'une dizaine d'années un panel d'aides à la rénovation énergétique : MaPrimeRénov, la prime CEE, les aides à l'amélioration de l'habitat de l'Anah. Vous l'aurez compris : il est indispensable de considérer non seulement le prix d'achat mais aussi les aides financières auxquelles vous êtes éligible dans le cadre de votre rénovation ! Cela vous permettra de vous affranchir en partie de la problématique financière vous empêchant de choisir le système de chauffage le plus performant.

  • Les performances énergétiques du système de chauffage. Elles s'apprécient différemment selon le type d'équipement, mais il s'agira surtout de l'ETAS (efficacité énergétique saisonnière).

  • La nature du système de chauffage : chauffage central, chauffage d'appoint ? L'un des meilleurs systèmes de chauffage d'appoint est sans conteste le poêle à bois. Plus abordable que la chaudière, il offre un apport calorifique rapide et a l'avantage d'être plutôt écologique (attention cependant : comme tous les chauffages d'appoint, la répartition de la chaleur peut ne pas être homogène entre les pièces desservies notamment sur une maison à étage).

  • L'empreinte écologique du chauffage.

Le chauffage est une variable importante au sein de la consommation énergétique d'une maison. Selon votre localisation géographique et que vous bénéficiiez ou non d’une bonne isolation, la part du chauffage dans le montant des factures énergétiques peu représenter jusqu’à 70 voire même 80 %. Choisir un mode de chauffage au rendement optimum, c'est réduire ce pourcentage de la facture énergétique tout en bénéficiant d'une très bonne qualité de chauffe. Privilégiez au maximum les systèmes de chauffage dont le rendement est supérieur à 90 %, voire supérieur à 100 % (équipements à énergies renouvelables).

À présent, passons en revue le top 4 des meilleurs systèmes de chauffage pour 2022 :

  • La pompe à chaleur (aérothermie, géothermie)

  • La chaudière bois (et sa déclinaison à condensation)

  • Le chauffage solaire

  • La chaudière THPE (électricité)

Chiffrez vos travaux de rénovation énergétique, estimez vos aides.

TOP 4 du meilleur système de chauffage en 2022

La pompe à chaleur : système de chauffage écologique

Une pompe à chaleur peut utiliser l’énergie contenue dans l’air extérieur pour chauffer l’air intérieur, ou aller puiser dans le sol les calories nécessaires pour réchauffer l’air ambiant. Dans tous les cas, une pompe à chaleur exploite une ressource naturelle, et ce avec une production d’air chaud ou d’eau chaude sans aucun polluant. Bien entendu, pour fonctionner, une pompe à chaleur nécessite une consommation électrique d'appoint. Pour autant, il s'agit de l'un des équipements de chauffage les plus performants, économiques et à impact écologique quasiment nul.

Certes, l’installation d’une pompe à chaleur suppose des travaux onéreux. C’est le cas notamment si vous optez pour la géothermie, solution la plus efficace, mais également la plus chère. La facture peut largement dépasser les 15 000 €. Mais il est important de mettre en face les avantages en termes de réduction des consommations.

Alors, pourquoi la géothermie induit-elle des coûts plus importants ? Car cette technologie nécessite plus d’espace (avec des capteurs de surface enterrés) et des travaux complets qui intègrent notamment le terrassement et le forage de votre terrain. Votre logement n’y est peut-être pas éligible par la nature de son sol.

La chaudière bois, pour un excellent rapport qualité-prix

La chaudière à bois utilise les bûches et les granulés pour chauffer l'habitation selon un système de transmission classique de chauffage central. Il s’agit d’une solution limitant la pollution, le bois étant réputé pour être neutre en carbone, et étant désormais défini comme une énergie renouvelable !. Certes, il s’agit là d’une conclusion qui est souvent contestée, car la neutralité carbone du bois suppose une reforestation et une gestion durable des forêts… ce qui n’est pas le cas à l’échelle de la planète. Toutefois, la biomasse est le combustible le moins polluant (30 gCO2eq/kWh contre plus de 200 pour l'électricité).

Malgré la hausse fulgurante des prix de l'énergie, le bois reste encore à ce jour le combustible le moins onéreux, un critère qui doit peser dans votre choix du meilleur chauffage.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Alors, quelle chaudière bois choisir pour un impact maximum sur votre confort énergétique ?

  • La chaudière à granulés. Plus performants du fait d'un taux d'humidité réduit et plus écologique (issus du recyclage), les pellets sont votre meilleure option pour consommer mieux, bien qu'ils soient plus onéreux que les bûches.

  • La chaudière à bûches, à alimentation manuelle. Cet équipement est moins cher et permet également de réduire votre facture énergétique.

Si votre budget vous le permet, la meilleure solution consiste à choisir un appareil avec une alimentation automatique et permettant une autonomie de plusieurs jours. Les modèles de chaudière à bois les plus hauts de gamme fonctionnent avec des granulés. En ce qui concerne le coût d’installation, il faut compter au moins 10 000 € et parfois jusqu'à de 15 000 € pour une installation qui intègre l’appareil, la pose et la mise en route.

À noter : les chaudières à biomasse, qu'elles soient à condensation ou classiques, sont éligibles aux aides de l'État et indemnisables à hauteur de plusieurs milliers d'euros pour les ménages aux revenus les plus modestes. Étudiez votre éligibilité !

Le chauffage solaire, économique et écologique

Il n’y a pas que l’air extérieur ou encore l’énergie présente dans le sol qui permettent de se chauffer efficacement ! Le rayonnement solaire, capté à travers les panneaux thermiques peuvent apporter un chauffage considérable d'origine écologique et particulièrement économique.

Le coût d’installation d’un système de chauffage solaire est élevé : environ 15 000 €, pose comprise, pour une maison d’une surface de 100 m². Mais les économies réalisées ensuite sont importantes, l’énergie solaire pouvant vous permettre de couvrir de 20 à plus de 40 % de vos besoins en énergie et notamment en chauffage. Sachez que l’installation d’un chauffage solaire pour chauffer sans se polluer peut être effectuée partout en France. Il ne faut pas obligatoirement habiter dans le sud ou dans une région fortement exposée au soleil.

Pour recourir à une installation solaire, dirigez-vous en priorité vers un système solaire combiné (ou SSC), fournissant chauffage et eau chaude sanitaire.

La chaudière THPE, pour un retour sur investissement rapide

Une chaudière à condensation récupère la vapeur d’eau et les fumées qui sont dégagées par la chaudière pour ensuite chauffer le circuit intérieur du système. Elle fait partie des chaudières que l'on qualifie de THPE, dont l'efficacité énergétique saisonnière est supérieure à 90 %. Il s'agit de l'un des meilleurs systèmes de chauffage du fait de cette performance, mais également de son prix : moins de 5 000 € pour les modèles standard. Il est donc possible d'amortir rapidement votre investissement et de bénéficier d'une meilleure qualité de chauffe sans pour autant débourser trop en rénovation.

Bien évidemment, il ne s'agit pas de la solution la plus durable en comparaison avec les systèmes que nous avons évoqués précédemment. Ici, aucune utilisation d’énergies renouvelables, mais plutôt une optimisation de la consommation.

Le rendement permis par une chaudière à condensation gaz grimpe ainsi de 15 à 20 % par rapport à une chaudière classique. Cela signifie donc des économies et un meilleur respect de la planète. L’investissement pour s’équiper avec une chaudière à condensation et chauffer en polluant moins est compris entre 5 000 et 8 000 € pour une chaudière à condensation au gaz (et moins pour le fioul, mais cette énergie est désormais à bannir de nos intérieurs).

Pour choisir le meilleur système de chauffage, consultez votre DPE !

Le Diagnostic de Performance Énergétique analyse les postes de déperditions thermiques de votre maison, mais également son état global et celui du système de chauffage. Ce document comporte également des scénarios de travaux indiquant le meilleur système de chauffage à installer selon la configuration réelle des lieux ! Pourquoi se priver de tels conseils ? Si vous disposez de votre DPE, y jeter un œil pourrait bien orienter votre choix pour le meilleur.

Chiffrez vos travaux de rénovation énergétique, estimez vos aides.