Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Pourquoi un logement est-il énergivore ?

6 min de lecture

Un logement peut être énergivore à cause d'une mauvaise isolation. Les équipements peuvent aussi être mis en cause, qu'il s'agisse de l'électroménager, du système de chauffe-eau ou encore de votre chaudière. Pour finir, une mauvaise ventilation peut fortement impacter les performances énergétiques d'une habitation.

Si votre logement peut être qualifié de passoire énergétique, ne manquez pas les quelques lignes qui suivent. Vous y trouverez sans aucun doute quelques idées pour améliorer les performances de votre habitation, et participer à votre échelle à la transition énergétique de l'habitat.

Une mauvaise isolation crée des logements énergivores

L’isolation des murs et la déperdition de chaleur

Les murs mal isolés seraient responsables de 25 % des pertes thermiques dans les logements énergivores. Ainsi, une mauvaise qualité d'isolant peut être à l'origine d'une déperdition de chaleur entraînant une surconsommation de chauffage. Si vous habitez dans une maison ancienne, ayant été construite avec des matériaux isolants inefficaces, vous vivez peut-être dans un logement énergivore.

Notez par ailleurs que certaines personnes choisissent d'isoler leur logement par l'intérieur. La création de ponts thermiques peut nuire à l'efficacité du dispositif. Il est donc absolument impératif de trouver des solutions qui seront les plus efficaces possible.

La toiture et l’isolation des combles

Sur le podium des causes principales de logement énergivore, l'isolation de la toiture et des combles arrive première. Responsable de plus de 30 % de la déperdition de chaleur dans les passoires énergétiques, il s'agit d'une zone à traiter souvent en priorité. Dans les bâtisses construites avant les années 90, il n'est pas rare qu'aucun dispositif ne soit mis en place pour isoler la maison. Si quand vous vous rendez dans vos combles, vous accédez directement à la charpente et aux tuiles, il s'agit peut-être d'une piste pour vous éloigner des standards des logements énergivores.

La ventilation du logement

Les déperditions thermiques peuvent aussi provenir d'un système de ventilation inefficace ou inexistant. Il est absolument impératif de renouveler régulièrement l'air à l'intérieur de la maison, pour en assurer les performances énergétiques. Il s'agit aussi de vous assurer que l'air à l'intérieur de la maison ne soit pas trop humide pour les habitants.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Les équipements énergivores

Les chaudières et chauffe-eaux

Les logements énergivores sont ceux qui consomment beaucoup. Le fait d'utiliser une chaudière ou un chauffe-eau avec des performances médiocres peut expliquer pourquoi un logement est classé comme étant énergivore. Certaines anciennes chaudières au fioul disposent par exemple d'un rendement pouvant être jusqu'à 80 % inférieur à celui des nouveaux systèmes disponibles.

Pour beaucoup de particuliers, le fait de changer ce type d'équipement peut donc représenter la possibilité de faire des économies d'énergie. Il peut aussi s'agir de miser sur des énergies plus propres. Les chauffe-eaux solaires ou encore les chaudières à granulés ont par exemple le vent en poupe, chez ceux qui choisissent d'agir sur les performances de leur logement. Leur rendement, les économies sur les factures ou les aides gouvernementales permettant de s'équiper sont autant d'arguments qui vous convaincront peut-être.

L’électroménager en cause

Si vous avez encore chez vous une vieille machine à laver qui fait de la résistance ou encore un frigo qui vous suit depuis votre installation, il est peut-être temps d'en changer. Lorsqu'on analyse les factures des logements énergivores, les appareils qui consomment beaucoup peuvent parfois être mis en cause. Si vous souhaitez véritablement optimiser les performances de votre logement et réduire vos factures, il peut donc s'agir d'un investissement nécessaire.

Certaines anciennes chaudières au fioul disposent d'un rendement pouvant être jusqu'à 80 % inférieur à celui des nouveaux systèmes disponibles.

Si vous avez récemment effectué un diagnostic de performance énergétique, le classement de votre logement et peut-être celui associé aux logements énergivores. Inutile de raser votre maison, il existe des solutions de travaux sur-mesure, pour vous permettre d'améliorer vos performances. Le changement de vos équipements ou encore de vos comportements de consommation peut aussi faire toute la différence.