Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

C'est quoi la classe énergie d'une maison ?

6 min de lecture

La classe énergie d'une maison correspond à un système de notation des habitations en fonction de leurs performances énergétiques. Un diagnostic permet d'attribuer une note comprise entre A et G. Plus le logement sera proche du A, plus ses performances seront bonnes. LE DPE est un des piliers de la transition énergétique dans l'habitat.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment est découpé le classement des logements en fonction de leurs performances. Vous apprendrez également comment sont attribuées les fameuses notations. Grâce à la lecture de ces quelques lignes, vous comprendrez peut-être également le classement de votre propre logement.

Qu’est-ce que le DPE ?

L’utilité du diagnostic de performance énergétique

Le diagnostic de performance énergétique, autrement appelé DPE est une évaluation permettant de déterminer la classe énergie d'une habitation. Autrefois basé sur les factures et la consommation des logements, le DPE a récemment évolué. Depuis 2021, il s'agit d'une véritable étude en profondeur des performances du logement.

Les points qui seront analysés sont les suivants :

  • le mode de ventilation

  • la déperdition thermique globale

  • le chauffage

Comment sont attribuées les étiquettes ?

Il existe deux types d'étiquettes renseignées sur le DPE. L'étiquette énergie permettra de connaître la consommation d'énergie d’un logement. Le calcul se base sur le nombre de kilowatt-heure d'énergie primaire par mètre carré d'habitation et par an.

Le barème est le suivant :

  • A : ≤ 50 kWhep/m²/an

  • B : 51 à 90 kWhep/m²/an

  • C : 91 à 150 kWhep/m²/an

  • D : 151 à 230 kWhep/m²/an

  • E : 231 à 330 kWhep/m²/an

  • F : 331 à 450 kWhep/m²/an

  • G : ≥ 450 kWhep/m²/an

Sur le DPE, l'étiquette climat permet également de juger de l'émission de CO2 d'un logement. Il s'agira éventuellement pour les particuliers de pouvoir diminuer l'impact écologique de leur logement sur la planète.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Décryptage des étiquettes énergie

Les points qui seront analysés sont les suivants :

  • La classe A représente les logements les plus performants. Cette notation idéale ne sera généralement atteinte que par les logements neufs. L'habitation répondra alors aux normes les plus exigeantes comme la RT 2012 et permettra peut-être d’obtenir le précieux label BEPOS.

  • La classe B est associée aux logements ayant une consommation plutôt basse. Il s'agit d'une étiquette qui sera obtenue après rénovation complète d'un logement. Ses caractéristiques sont généralement une isolation thermique renforcée, ou une parfaite étanchéité à l'air. L'utilisation des énergies renouvelables est aussi généralement au rendez-vous.

  • Les logements en classe C correspondent à la norme RT 2005. Ils sont généralement chauffés au gaz, et peuvent nécessiter quelques travaux d'isolation supplémentaire.

  • L'étiquette D correspond généralement à un logement construit entre 1980 et 1990. Avec un chauffage à combustible et une isolation moyenne, il dispose de performances qui le sont aussi.

  • Les logements classés en E sont ceux dont la construction date d'avant 1980. Il y aura souvent des travaux à faire au niveau de l'isolation, ainsi qu'une absolue nécessité à remplacer les systèmes de chauffage.

  • Les classes F et G correspondent aux logements très anciens dans lesquels aucun travaux n'ont jamais été effectués. Menuiseries vétustes, combles s'apparentant à une fenêtre ouverte sur le climat extérieur, les conditions de vie dans ce type d'habitation sont parfois difficiles.

La chasse aux logements classés F et G

Depuis quelques années, le gouvernement semble avoir déclaré la guerre aux logements énergivores. Vous pourrez considérer que votre habitation est une passoire énergétique, si l'étiquette qui lui est attribuée correspond aux lettres F ou G. Cela signifie que la consommation d'énergie du logement est bien au-dessus des seuils considérés comme acceptables.

L'État propose de nombreuses incitations financières pour permettre aux particuliers de faire des travaux dans ce genre de logement. Il sera totalement possible de profiter d'une aide financière pour améliorer l'isolation ou encore la ventilation d'un logement. Le changement d'équipement comme un chauffe-eau ou une chaudière peut aussi être envisagé avec ce type d'aide.

Les logements classés F et G sur le DPE sont considérés comme étant des passoires thermiques.

La volonté de permettre aux particuliers de profiter d'un meilleur confort de vie est évidemment au cœur de ce genre de mesure. Il s'agit aussi de garantir au plus grand nombre un logement décent, où les factures associées aux dépenses énergétiques ne sont pas à l’origine d’un gouffre financier.

Chiffrez vos travaux de rénovation énergétique, estimez vos aides.