Ma Prime Renov poêle à bûches : quelle aide pour votre chauffage d’appoint ?

Le prix d’un poêle à bûches vous rebute et vous cherchez une solution pour le réduire car vous avez envie de choisir ce mode de chauffage à la fois traditionnel et écologique dans votre logement ? Bonne nouvelle, il existe des aides à l’achat pour payer moins cher son poêle à bûches et le panel des travaux éligibles Ma Prime Renov est vaste, quel que soit votre niveau de revenus. Voici les détails de l’éco-prime Ma Prime Renov poêle à bûches ainsi que les démarches à effectuer pour l’obtenir.

Financez votre poêle à bûches avec MaPrimeRénov'

Le poêle à bois utilise les bûches pour chauffer votre logement de façon homogène. Son rendement et ses performances en font un appareil éligible aux éco-primes.

  • Jusqu’à 50 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • Votre poêle à bûches indemnisé jusqu’à 2 500 €

  • Le bois, combustible le moins cher du marché

Instantané, gratuit et sans engagement

Principe de l’aide financière Ma Prime Renov poêle à bûches

Ma Prime Renov est une aide officielle distribuée par l’État que vous pouvez solliciter lorsque vous voulez moderniser votre logement.

Ma Prime Renov remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité » et « Habiter mieux Sérénité ».

Elle concerne en particulier les travaux de rénovation énergétique (isolation, ventilation, audit) et peut notamment intervenir si vous souhaitez faire évoluer votre installation de chauffage. C’est votre cas ? Vous vous renseignez actuellement sur les poêles à bûches et vous voulez acheter un modèle pour qu’il devienne votre nouvelle solution de chauffage d’appoint ?

L’aide Ma Prime Renov est distribuée sous forme de forfait selon votre niveau de revenus. Elle concerne tous les propriétaires, occupants ou bailleurs, dans le cas de la réalisation de travaux dans un logement achevé depuis plus de 15 ans.

Aide à l’installation d’un poêle à bûches : l’aide Ma Prime Renov est accessible

Pour changer de chauffage avec l’aide Ma Prime Renov, vous devez remplacer l’installation déjà existante par une solution plus propre ou acheter un nouvel appareil économique et écologique. Selon votre niveau de revenus mais aussi la solution de chauffage que vous retenez, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge forte, allant jusqu’à 90 % du montant total des travaux.

Dans le cas précis de l’achat d’un poêle à bûches, vous pouvez bénéficier d’un coup de pouce allant jusqu’à 2 500 € (lire ci-après « Le montant de l’aide Ma Prime Renov poêle à bûches »). 

A savoir : l’aide Ma Prime Renov concerne une grande variété de systèmes de chauffage. Au-delà des poêles à bûches, elle peut également être sollicitée si vous souhaitez vous équiper avec un poêle ou une chaudière à granulés, une chaudière au gaz THPE ou encore un système de chauffage solaire combiné sans oublier les pompes à chaleur (air-eau ou géothermiques).

Chiffrez votre poêle à bûches, estimez vos aides

Gratuit et sans engagement

Les poêles à bûches qui donnent le droit à une aide financière

Il ne suffit pas d’acheter un poêle à bûches par défaut, sans connaître ses caractéristiques techniques, pour bénéficier de l’aide Ma Prime Renov. Puisque le dispositif est pensé de manière globale pour inciter aux économies d’énergie et à l’amélioration des performances du logement, votre nouvel appareil doit répondre à des critères techniques précis.

Afin de bénéficier du dispositif Ma Prime Renov, votre poêle à bûches doit :

  • Avoir un rendement nominal supérieur ou égal à 75 % ;

  • Disposer d’émissions de monoxyde de carbone (CO) inférieures ou égales à 1 500 mg/Nm3 (soit 0.12 %) à 13 % d’O2 ;

  • Emettre des particules fines dans un volume inférieur ou égal à 40 mg/Nm3 à 13 % d’O2.

Tous les critères que nous venons de lister doivent impérativement être respectés par votre poêle à bûches si vous souhaitez bénéficier de l’aide Ma Prime Renov. Il s’agit, vous l’aurez peut-être remarqué, des critères qui permettent aux équipements de chauffage à bûches de bénéficier du label Flamme Verte. Pour autant, l’appareil que vous choisissez n’a pas l’obligation d’avoir ce label.

En effet, issu des travaux de plusieurs fabricants et de l’ADEME (Agence de la Transition Energétique), sa vocation est avant tout informationnelle et commerciale. Il a pour but de simplifier la compréhension du domaine par les consommateurs. En résumé, pour bénéficier de l’aide Ma Prime Renov, vous devez sélectionner un poêle à bûches qui respecte les critères techniques du label Flamme Verte a minima, même s’il n’a pas reçu ce sésame commercial.

Chiffrez votre poêle à bûches, estimez vos aides

Gratuit et sans engagement

Montants de l'aide Ma Prime Renov poêle à bûches

De quel montant pouvez-vous réduire le prix d’achat de votre poêle à bûches ? À quelle somme avez-vous droit en utilisant le dispositif Ma Prime Renov ? Pour le savoir, vous devez tout d’abord déterminer à quel profil vous êtes rattaché(e).

Puisque l’aide Ma Prime Renov est accessible à tous mais est modulée en fonction des niveaux de revenus, il convient dans un premier temps de prendre en compte votre revenu fiscal de référence pour savoir si vous êtes catégorisé(e) comme profil bleu (très modeste), jaune (modeste), violet (intermédiaire) ou rose (aisé). Reportez-vous pour cela à votre feuille d’impôts. La case RFR indique le montant à prendre en compte pour déterminer votre profil.

Bleu, jaune, violet ou rose, voici le montant de l’aide Ma Prime Renov poêle à bûches auquel vous avez le droit.

Bon à savoir

Le montant de l’aide Ma Prime Renov n’est pas le même selon que vous choisissiez un poêle à bûches ou une chaudière à bûches comme mode de chauffage. En effet, puisqu’une chaudière est un système bien plus complexe et venant alimenter un réseau de chauffage (radiateur, plancher chauffant), le montant de l’aide accessible est bien plus élevé. Selon le profil auquel vous correspondez, vous pouvez bénéficier d’une aide allant de 3 000 à 8 000 €.

Cumuler Ma Prime Renov poêle à bûches avec d’autres aides, est-ce possible ?

Afin de réduire le coût d’achat puis d’installation d’un poêle à bûches, plusieurs aides sont mobilisables. Vous pouvez donc associer à Ma Prime Renov des aides privées distribuées notamment par les fournisseurs d’énergie sous la forme de certificats d’économie d’énergie (CEE). Il est également possible de financer le coût des travaux en utilisant l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) et enfin de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 %.

Deux autres aides sont disponibles. Tout d’abord, selon le niveau de performances que vous atteignez si vous réalisez un bouquet de travaux dans votre logement, vous pouvez avoir le droit à des bonus Ma Prime Renov. C’est le cas en particulier pour la sortie de l’état de « passoire thermique » d'un logement classé F ou G au niveau énergétique. C’est également le cas si tous vos travaux concourent à faire basculer un bâtiment en basse consommation, atteignant une étiquette énergie A ou B.

Parfois, ce sont aussi des aides locales qui peuvent être demandées et utilisées pour moderniser votre installation de chauffage. Renseignez-vous auprès de votre commune, de votre département et de votre région. Des aides spécialement pensées pour le chauffage et compatibles avec l’installation d’un poêle à bûches existent peut-être.

Demander Ma Prime Renov pour installer mon poêle à bûches

Vous avez le projet d’installer un poêle à bûches dans votre logement et vous souhaitez connaître précisément les démarches à effectuer pour lancer les travaux ? Si vous souhaitez demander le bénéfice de l’aide Ma Prime Renov, voici les étapes à respecter.

Tout d’abord, commencez par solliciter un ou plusieurs professionnels afin d’obtenir des devis. Ces spécialistes du chauffage pourront vous recommander un modèle de poêle à bûches qui correspond à votre logement et vous suggérer des marques et références précises. L’intérêt de rencontrer plusieurs professionnels est simple : vous pourrez mieux comparer les prix et faire jouer la concurrence pour trouver une offre qui rentre dans votre budget.

Lorsque vous avez trouvé le professionnel avec lequel vous avez décidé de travailler, le moment est venu de vous créer un compte sur le site officiel maprimerenov.gouv.fr.

C’est à vous, en tant que particulier, que revient l’obligation de créer un compte personnel.

Vous pouvez alors faire suivre le devis et toutes les informations vous concernant ainsi que votre logement. Vous obtiendrez instantanément une simulation du montant de l’aide Ma Prime Renov.

Tout vous semble correct ? Selon les informations que vous avez transmises à l’administration, vous êtes bien éligible au dispositif Ma Prime Renov ? Dans ce cas, lancez les travaux. Une fois que ces derniers auront été réalisés, il ne vous restera plus qu’à faire parvenir la facture définitive. Lorsque celle-ci parviendra aux services concernés, le virement des fonds interviendra dans les meilleurs délais.

Sachez que la facture comme le devis réalisés par le professionnel RGE pour votre poêle à bûches doivent mentionner certaines informations techniques incontournables. Il faut notamment que l’on y retrouve l’adresse du logement dans lequel les travaux sont réalisés, mais aussi les critères de performance du poêle à bûches (puissance, chiffre de rejets de particules fines et émissions de monoxyde de carbone).

Chiffrez votre poêle à bûches, estimez vos aides

Gratuit et sans engagement

Les atouts du poêle à bûches pour se chauffer

Un poêle à bois (ou poêle à bûches) fonctionne comme son nom l’indique en utilisant le bois comme énergie. C’est la combustion des bûches dans le foyer de l’appareil qui permet de créer de la chaleur, laquelle est ensuite diffusée grâce au phénomène de convection. Les fumées issues de la combustion des bûches de bois sont évacuées à l’aide de gaines qui sont reliées à l’extérieur.

  • Quelles différences existe-t-il entre le poêle à bûches et une chaudière à bûches ? Si le poêle à bûches constitue une solution de chauffage d’appoint, que vous pouvez par exemple positionner dans votre pièce de vie, la chaudière à bûches est, elle, destinée au chauffage de l’ensemble du logement. En effet, elle permet d’alimenter un réseau d’eau chaude et notamment un plancher chauffant ou des radiateurs.

ma prime renov poele a buches
  • Et en comparaison avec un poêle à granulés ? Contrairement à un poêle à granulés qui ne peut utiliser que des granulés de bois (pellets), le poêle à bûches peut lui fonctionner avec des bûches de bois classiques ou des bûches de bois compressé. Il s’agit dans ce dernier cas de copeaux issus de déchets de scieries, qui forment des bûches avec un rendement excellent.

Selon que l’on parle d’un poêle ou d’une chaudière, de l’utilisation de bûches ou de granulés, le montant des aides accessibles avec Ma Prime Renov n’est pas le même.

Vos questions à propos des poêles à bûches et des aides financières à l’achat

Un poêle à bûches donne-t-il le droit aux mêmes aides qu’un poêle à granulés ?

Non ! Avec le dispositif Ma Prime Renov, les poêles à granulés (achat et pose) permettent d’obtenir une aide allant de 1 500 à 3 000 €. Dans le cas d’un poêle à bûches, le montant de cette aide - à profil équivalent - oscille entre 1 000 et 2 500 €.

Quelles économies d’énergie puis-je espérer en installant un poêle à bûches ?

Avoir recours à un poêle à bûches est une solution idéale pour disposer d’un chauffage d’appoint, en complément d’un système centralisé. En effet, contrairement à une chaudière à bûches qui alimente un réseau de chauffage complet, le poêle se contente lui de venir réchauffer une pièce. La chaleur qu’il diffuse peut parfois permettre de couvrir les besoins de plusieurs pièces mais il s’agit par défaut d’un mode de chauffage d’appoint. Les économies seront donc générées en sollicitant de manière moins forte votre réseau principal. Selon vos habitudes et la température de confort à laquelle vous êtes habitué(e), vous pouvez espérer des économies de l’ordre de 15 à 30 %.

Pour quel type d’habitation l’installation d’un poêle à bûches est-elle recommandée ?

Un poêle à bûches peut techniquement s’installer dans de nombreux logements puisqu’il s’agit d’un chauffage d’appoint, ne nécessitant pas un raccord à un réseau centralisé de chauffage. Mais dans les faits, c’est bien souvent en maison individuelle que l’on retrouve le plus souvent cet équipement. En effet, il faut prévoir en plus du poêle, un espace pour stocker les bûches ! En appartement, cette place n’est pas toujours disponible. De plus, certaines restrictions peuvent empêcher l’installation d’un poêle à bûches dans des logements collectifs, là où un poêle à granulés n’est lui pas interdit. Reportez-vous au règlement de copropriété pour connaître les règles en vigueur dans votre logement.

Chiffrez votre poêle à bûches, estimez vos aides

Gratuit et sans engagement