Ma Prime Renov pour plancher chauffant : solution de financement pour chauffage au sol

Couplé à un générateur de chaleur (comme une chaudière à granulés, une pompe à chaleur ou un système à condensation), un plancher chauffant constitue une solution émettrice de chauffage moderne et performante. Bien qu’il n’existe pas d’aide Ma Prime Renov pour plancher chauffant, d’autres dispositifs et primes peuvent être sollicités si vous voulez faire le choix de ce système pour votre chauffage. Quels sont ces travaux éligibles Ma Prime Renov ? Présentation.

Financez votre plancher chauffant avec MaPrimeRénov'

Un plancher chauffant vous permet de de dépenser moins en bénéficiant d'un très bon confort thermique. Faites financer votre chantier de chauffage et profitez-en pour l'installer !

  • Jusqu’à 15 % d’économies d’énergie par rapport à un chauffage ancien

  • Votre chauffage écologique indemnisé jusqu’à 8 000 €

  • Un confort thermique inégalé, instantanément

Instantané, gratuit et sans engagement.

Zoom sur Ma Prime Renov plancher chauffant

plancher chauffant ma prime renov

Le plancher chauffant - hydraulique ou électrique - est aujourd’hui une solution très répandue dans les logements neufs. En rénovation aussi, il est possible d’en installer un pour basculer sur des émetteurs directement intégrés dans le sol, et ainsi se passer de radiateurs.

Malheureusement, le dispositif d’aide à la rénovation énergétique Ma Prime Renov ne prévoit pas de prise en charge directe pour les travaux d’installation d’un plancher chauffant. Il est toutefois possible de contourner cette absence de plusieurs manières.

Utiliser Ma Prime Renov pour un chauffage alimentant un plancher chauffant

Vous pouvez bénéficier d’une prise en charge Ma Prime Renov pour l’achat et la pose d’un système de production de chauffage performant, qui va venir alimenter votre circuit de plancher chauffant.

Vous pouvez par conséquent solliciter l’aide Ma Prime Renov plancher chauffant si vous choisissez un système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire compatible avec le plancher chauffant électrique ou hydraulique. Il doit obligatoirement s’agir de générateurs fonctionnant en basse température. C’est le cas par exemple avec une chaudière à très haute performance énergétique (THPE), si vous choisissez une pompe à chaleur air/eau, un système solarothermique ou encore si vous décidez de choisir l’énergie bois pour votre chauffage avec une chaudière à bûches ou une chaudière à granulés/plaquettes.

L’aide Ma Prime Renov plancher chauffant vous sera octroyée uniquement sur le coût d’achat et de pose de cet équipement de chauffage mais permettra de réduire la facture totale.

Utiliser Ma Prime Renov Sérénité pour son plancher chauffant

Si le système de plancher chauffant est aujourd’hui devenu incontournable dans la construction neuve, il peut aussi être adapté si vous avez un projet de rénovation ambitieux dans votre logement. Mais cette technologie qui utilise des tuyaux dans lesquels circule un liquide caloporteur ou un ensemble de câbles électriques demande des travaux de grande ampleur. Le circuit de chauffage doit être intégré dans la chape puis être recouvert d’un revêtement de sol. Voilà qui explique qu’en rénovation, l’installation d’un système de chauffage au sol ne soit possible qu’à condition de venir casser ou modifier le plancher bas et les éventuels planchers intermédiaires. On parle alors de rénovation importante, qui peut être couplée à d’autres travaux.

Si vous réalisez un bouquet de travaux et que vous intervenez à la fois sur le système de chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et l’isolation, vous êtes peut-être éligible à l’aide Ma Prime Renov Sérénité. Elle permet de financer des rénovations globales qui font intervenir plusieurs actions, en opposition aux travaux mono-gestes.

Chiffrez votre plancher chauffant, estimez vos aides

Gratuit et sans engagement

Utiliser les aides CEE en remplacement de Ma Prime Renov plancher chauffant

Troisième possibilité : vous pouvez pallier l’absence de dispositif Ma Prime Renov plancher chauffant en vous tournant vers les certificats d’économie d’énergie (CEE).

Ces aides, distribuées directement par les fournisseurs d’énergie et autres acteurs de la filière, peuvent vous aider à prendre en charge une partie du coût de votre plancher chauffant hydraulique à basse température. Il existe ainsi une aide CEE qui concerne directement le plancher chauffant, et une seconde dédiée à la mise en place d’un isolant.

Des conditions techniques sont à respecter. Elles sont détaillées dans les fiches d’opérations standardisées correspondantes.

  • Mise en place d’un plancher chauffant hydraulique à basse température associé à un dispositif de régulation : fiche opération standardisée BAR-TH-116 ;

  • Mise en place d’un doublage isolant sur/sous un plancher bas situé entre un volume chauffé et un sous-sol non-chauffé, un vide sanitaire ou un passage ouvert : fiche opération standardisée BAR-EN-103.

Le fonctionnement d’un plancher chauffant

Il existe deux grands types de planchers chauffants. Le chauffage au sol peut être électrique ou hydraulique.

Lorsqu’il est électrique, le plancher chauffant est composé d’un câble qui, noyé sous une chape de béton, est alimenté en électricité. Ce câble produit de la chaleur qui est ensuite diffusée. La pose d’un tel système de chauffage est simple et rapide, notamment adaptée dans le cas d’une rénovation.

Lorsqu’il est hydraulique, le plancher chauffant est alors composé de tuyaux eux aussi coulés dans la chape. À l’intérieur, de l’eau à basse température circule et permet un rayonnement de la chaleur au travers du revêtement de sol. Le plancher chauffant hydraulique est souvent préféré car il est plus économique à l’usage. Revers de la médaille, il nécessite un entretien et doit notamment être vidangé pour augmenter sa durée de vie.

On le comprend, pour qu’un plancher chauffant soit performant, il faut également faire attention au revêtement de sol. Il faut que la chaleur puisse se diffuser de manière continue et simple. Alors, attention à certains choix comme la pose d’un parquet massif qui peut bloquer la diffusion de chaleur. Un plancher flottant ou du carrelage sont bien plus indiqués.

Vos questions à propos du plancher chauffant et de l’aide Ma Prime Renov

Y-a-t-il des obstacles à l’installation d’un plancher chauffant ?

Si le chauffage par le sol est un choix technique simple et adapté dans le cadre d’une construction, cela n’est pas toujours possible avec un projet de rénovation. Il faut en effet mener les travaux importants pour installer le circuit hydraulique ou le câble électrique. Surtout, il faut adapter le système de production de chauffage et que celui-ci soit compatible. Les prérequis en rénovation sont donc nombreux à vérifier. Rapprochez-vous d’experts pour vérifier si vous pouvez passer au chauffage par le sol.

Combien coûte un système de plancher chauffant ?

Grâce aux aides Ma Prime Renov plancher chauffant ou au dispositif CEE, vous pouvez réduire le coût d’installation de votre système. Car le prix d’origine, avant intervention, est souvent élevé. Le plancher chauffant électrique est le plus abordable, avec un coût au mètre carré allant de 40 à 70 €. En revanche, pour un plancher chauffant hydraulique, il faut plutôt compter entre 65 et 125 €/m². Si cette seconde solution est bien plus coûteuse au moment de l’installation, le coût à l’utilisation est lui plus faible.

Chiffrez votre plancher chauffant, estimez vos aides

Gratuit et sans engagement