Ma Prime Renov isolation des rampants de combles et de toit : réduisez les déperditions de chaleur

Les rampants de combles et d’une toiture ont besoin d’un effort particulier lorsque l’on souhaite améliorer les performances énergétiques d’un logement. En effet, c’est au niveau de cette partie, la plus inclinée du toit que les déperditions de chaleur sont souvent les plus élevées. Elles peuvent représenter jusqu’à 30 % du total des déperditions du logement. C'est pourquoi cette opération fait partie des travaux éligibles à Ma Prime Renov : si vous souhaitez vous lancer dans des travaux, vous pouvez utiliser l’aide Ma Prime Renov isolation des rampants de combles et de toiture et la cumuler avec d’autres dispositifs pour réduire le coût total. Voici les détails à connaître pour bénéficier de cette aide financière avec son montant selon votre situation.

Financez l'isolation des rampants avec MaPrimeRénov'

En isolant vos rampants de toiture, vous limitez les déperditions thermiques et réduisez le montant de votre facture d’énergie. Bénéficiez d’aides financières pour votre isolation.

  • Jusqu’à 30 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • L’isolation des rampants de toiture indemnisés jusqu’à 25 €/m²

  • Un confort thermique amélioré dans toute la maison

Instantané, gratuit et sans engagement.

Montant de l’aide Ma Prime Renov isolation des rampants de toiture

L’isolation des rampants de toiture ou des plafonds de combles donne droit à une aide Ma Prime Renov dédiée. Son montant est conditionné au niveau de revenus des ménages. Ainsi, si vous disposez de revenus modestes, le montant de l’aide sera plus élevé que pour les ménages jugés aisés.

Pour connaître le montant de l’aide Ma Prime Renov isolation des rampants dont vous pouvez bénéficier, commencez par déterminer votre profil. En comparant votre revenu fiscal de référence (RFR) avec les plafonds de ressources en vigueur, vérifiez si vous faites partie des ménages aux revenus très modestes, modestes, intermédiaires ou supérieurs. Un profil vous est alors attribué : bleu, jaune, violet, rose.

L’isolation des rampants de toiture ou des plafonds de combles permet de bénéficier d’une aide exprimée en euros/mètre carré (€/m²), variable de 7 à 25 €/m².

  • Les ménages très modestes, profils bleus, ont le droit à une aide de 25 €/m² ;

  • Les ménages modestes, profils jaunes, ont le droit à une aide de 20 €/m² ;

  • Les ménages intermédiaires, profils violets, ont le droit à une aide de 15 €/m² ;

  • Enfin, les ménages aisés, profils roses, ont le droit à une aide de 7 €/m².

Le montant de l’aide Ma Prime Renov pour l’isolation des rampants est comparable à celui de l’isolation des murs par l’intérieur. Ce sont exactement les mêmes montants qui sont distribués selon les profils.

A savoir : un plafond de dépenses éligibles existe. En ce qui concerne l’isolation des rampants de toiture ou des plafonds de combles, celui-ci est fixé à 75 €/m². Ce montant correspond au total des travaux, coût du matériel et pose incluse.

Les critères relatifs au logement pour utiliser l’aide Ma Prime Renov isolation des rampants

Vous ne pouvez pas demander à bénéficier de l’aide Ma Prime Renov pour l’isolation des rampants comme pour d’autres chantiers, si le logement n’a pas été achevé depuis au moins 15 ans. Cette aide financière cible en effet directement les logements les plus anciens, souvent les moins performants sur le plan énergétique.

Autre condition, le logement doit être occupé à titre de résidence principale. Il peut l’être par vous-même si vous êtes propriétaire occupant ou par le locataire en place si vous êtes propriétaire bailleur et que c’est vous qui demandez l’aide Ma Prime Renov.

Le montant de l'aide Ma Prime Renov pour l'isolation des rampants se situe entre 25 et 7 € par m².

Ma Prime Renov isolation rampants

Les critères techniques à respecter pour utiliser l’aide Ma Prime Renov isolation des rampants

Comme pour la majorité des aides distribuées au travers du dispositif Ma Prime Renov, il est impératif de respecter un niveau de performance. Celui-ci concerne à la fois les logements situés en métropole et Outre-mer.

Pour l’isolation des rampants de toiture comme des plafonds de combles, un niveau minimal de résistance thermique doit être respecté. Il faut que ce R soit supérieur ou égal à 6 m².K/W pour tous les logements dans lesquels des travaux sont menés en métropole. Pour des travaux en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte ou à La Réunion, la résistance thermique doit être supérieure ou égale au minimum à 1,5 m².K/W.

Toutes les constructions neuves doivent être conformes à la réglementation thermique RE2020. Pour des murs en contact avec l'extérieur ou des rampants de toitures de pente supérieure à 60°, la résistance thermique requise est d’au moins 2,2 m².K/W. en zone H3 (ou 2.9 m².K/W. en zones H1 et H2). En ce qui concerne la rénovation, c’est la Réglementation Thermique des Bâtiments Existants (RT Existant) qui s’applique. Elle exige elle une résistance thermique minimale R de 4,5 m².K/W.

Terminons cette liste des critères techniques à respecter pour réaliser l’isolation des rampants de toiture. Tous les travaux doivent obligatoirement être menés par un professionnel certifié reconnu garant de l’environnement (RGE) pour les travaux d’isolation. Faire appel à ce spécialiste est indispensable pour bénéficier de l’aide Ma Prime Renov et vous assure également une parfaite conformité des travaux grâce à un savoir-faire validé.

Chiffrez votre isolation, estimez vos aides

Gratuit et sans engagement

Cumuler les travaux d’isolation de mon logement avec Ma Prime Renov

Le dispositif d’aide organisé par l’agence nationale de l’habitat (Anah) prend en charge de nombreux travaux en lien avec l’isolation. En effet, au même titre que le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire ou encore les travaux de ventilation, toutes les interventions relatives à l’isolation thermique font partie d’une catégorie dédiée avec des aides adaptées.

Cela signifie que dans le cas d’une rénovation de grande ampleur, vous pouvez additionner les dispositifs et ainsi financer une partie de vos travaux d’isolation. À vous de bien analyser votre besoin (par exemple avec un audit énergétique) pour ensuite demander à bénéficier d’une ou de plusieurs aides Ma Prime Renov isolation.

Il existe en plus de l’aide Ma Prime Renov isolation des rampants, les aides Ma Prime Renov isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur, isolation des toitures terrasse ou encore isolation des parois vitrées. Elles sont cumulables.

Si vous voulez engager des travaux qui concernent plusieurs « postes » de gestion de l’énergie, une aide globale existe. Il s’agit de Ma Prime Renov Sérénité. Vous pouvez par exemple la demander si vous vous lancez dans une isolation des rampants de toiture mais aussi dans le remplacement de votre système de chauffage.

Les grands principes de l’isolation sous rampant

Pour contrer le phénomène de déperdition de chaleur, et conserver l’air chaud qui a tendance à s’élever naturellement au-dessus de l’air froid, il est important de soigner l’isolation de la toiture d’un bâtiment. Dans le cas d’une maison individuelle en particulier, vous pouvez agir directement sur votre toiture, contrairement à un logement collectif.

Deux grandes solutions d’isolation des rampants de toiture sont accessibles. Vous pouvez vous orienter sur une isolation simple ou double couche.

  • L’isolation simple couche des rampants de toiture permet une intervention rapide avec une pose transversale d’isolant entre les chevrons. De très nombreux matériaux isolants sont ici utilisables et notamment des solutions d’origine minérale ou naturelle. L’immense majorité des chantiers d’isolation de rampants simples couche utilisent la laine de roche. Après cette intervention rapide et peu coûteuse, il faut compléter le chantier par l’installation d’un frein vapeur qui évite l’accumulation d’humidité et les problèmes de condensation.

  • L’isolation double couche des rampants de toiture est une solution à haute performance. Dans ce cas, tout débute comme une isolation simple couche, avec la pose d’un matériau entre les chevrons. Ensuite, une seconde couche d’isolant permet la continuité et est, elle, ajoutée de façon perpendiculaire. Là encore, un frein vapeur est indispensable.

Quelle que soit la méthode choisie pour l’isolation sous rampant, choisir cette technique permet de conserver un accès à l’espace situé sous la toiture. Vous pouvez donc conserver cette pièce et même la transformer en surface habitable ou au moins en faire un espace utilisable notamment pour du stockage.

Si la fixation de panneaux ou de rouleaux d’isolant est généralement préférée pour l’aspect pratique et notamment pour pouvoir utiliser les combles, vous pouvez également vous tourner vers un isolant en vrac. En effet, l’insufflation d’isolant peut être utilisée au niveau du plancher pour protéger le logement mais condamne alors l’utilisation des combles. Mais l’isolant en vrac peut aussi être soufflé à l’intérieur d’une membrane d’étanchéité derrière des panneaux OSB. Ce sont dans ce cas des laines minérales (laine de verre ou laine de roche) ou biosourcées (laine de bois ou ouate de cellulose) qui sont employées.

Chiffrez votre isolation, estimez vos aides

Gratuit et sans engagement

Vos questions à propos de l’isolation thermique des rampants et des aides financières

Combien coûte l’isolation thermique des rampants ?

L’isolation, ça coûte cher ! Qu’il s’agisse d’isoler les murs par l’intérieur ou par l’extérieur, de se livrer à une réfection des planchers bas ou des plafonds, les dépenses à mobiliser sont importantes. Dans le cas de l’isolation des combles et en particulier des rampants de toiture, il faut prévoir un budget qui variera entre 50 et 100 €/m². Ce qui va influer sur le prix est en particulier la technique d’installation de l’isolant mais aussi le matériau retenu. Selon que vous souhaitiez ou non atteindre un très haut niveau de performance énergétique, le matériau isolant à retenir sera plus coûteux. Entre laine de roche ou laine de verre ou ouate de cellulose, chanvre, laine de coton ou de lin, demandez des conseils à un spécialiste pour qu’il vous oriente sur la meilleure solution. Ne perdez pas de vue qu’un plafond de dépense maximale de 75 €/m² est à respecter pour pouvoir bénéficier de l’aide Ma Prime Renov.

Quel est le meilleur isolant pour les rampants de toiture ?

Vous souhaitez utiliser l’aide Ma Prime Renov rampants de toiture et investir pour disposer d’une isolation optimale dans votre logement ? Si vous recherchez absolument le meilleur matériau, sachez que plusieurs isolant disposent de propriétés relativement proches. En effet, l’efficacité thermique a nettement progressé et est fonction de la densité des matériaux. Ce qui peut faire la différence, c’est le confort d’été. Pour éviter le phénomène d’accumulation et garder un logement frais, il faut choisir un isolant avec une bonne inertie thermique. L’inertie thermique désigne la capacité d’un matériau à emmagasiner la chaleur ou le froid puis à restituer cette énergie de manière progressive. Dans cette logique, c’est la ouate de cellulose ou encore la laine de bois qui sont les isolants qui présentent le meilleur confort d’été. Ces deux matériaux isolants sont disponibles en vrac ou en panneaux. À l’inverse, il est recommandé d’éviter la laine de mouton, peu efficace en matière de confort d’été.