Guide de la rénovation

Guide de la rénovation

Retrouvez toute l’actualité de la rénovation énergétique en France, le détail des aides financières par travaux et les dispositifs en place : prime CEE, MaPrimeRénov’, Coup de Pouce, aides de l’Anah, prêt avance rénovation, etc.

Votre territoire

La rénovation énergétique en France

heero donne accès aux statistiques clés en lien avec la rénovation énergétique des différents territoires afin de contribuer à l’enjeu de rénovation.

Guide de la rénovation

Guide de la rénovation

Retrouvez toute l’actualité de la rénovation énergétique en France, le détail des aides financières par travaux et les dispositifs en place : prime CEE, MaPrimeRénov’, Coup de Pouce, aides de l’Anah, prêt avance rénovation, etc.

Votre territoire

La rénovation énergétique en France

heero donne accès aux statistiques clés en lien avec la rénovation énergétique des différents territoires afin de contribuer à l’enjeu de rénovation.

Ma Prime Renov raccordement aux réseaux de chaleur/froid : utilisez un chauffage central ou un réseau froid performant

Si vous avez la possibilité technique de raccorder votre logement à un réseau de chaleur ou de froid, sachez que des aides financières existent pour vous inciter à effectuer cette action. Au travers du dispositif Ma Prime Renov raccordement aux réseaux de chaleur/froid, vous pouvez bénéficier d’une aide allant jusqu’à 1 200 €. Voici les conditions à respecter ainsi qu’un focus sur l’intérêt que présentent ces réseaux toujours plus nombreux.

Financez votre rénovation énergétique avec MaPrimeRénov’

Dépensez moins, consommez mieux ! Tous vos travaux de rénovation énergétique peuvent vous faire bénéficier d’une prime énergie comme MaPrimeRénov’.

  • Jusqu’à 70 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Vos travaux de rénovation énergétique financés jusqu’à 90 %

  • Une meilleure efficacité énergétique pour votre logement

Instantané, gratuit et sans engagement.

L’aide Ma Prime Renov pour raccordement aux réseaux de chaleur/froid

Le raccordement aux réseaux de chaleur/froid peut donner le droit à plusieurs aides. Faisant partie des travaux éligibles avec Ma Prime Renov, vous pouvez utiliser le dispositif Ma Prime Renov raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid. Le montant de cette aide peut atteindre jusqu’à 1 200 €. Pour connaître le montant accessible, vous devez commencer par définir votre profil. Selon votre revenu fiscal de référence (RFR), vous serez associé à un profil de ménage (bleu, jaune, violet, rose). Ensuite, il vous suffira de vous reporter au barème des aides.

Pour être éligibles, les travaux doivent respecter un plafond de dépenses. Celui-ci est fixé à 1 800 € pour le cas précis du raccordement.

Notez que vous pouvez cumuler avec Ma Prime Renov la prime prévue par le dispositif « coup de pouce chauffage ». Il faut pour cela que le raccordement s’effectue à un réseau de chaleur alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération. Le montant est alors de 700 € pour les ménages modestes et de 450 € pour tous les autres ménages.

Le raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid en métropole et Outre-mer ne nécessite pas de faire obligatoirement appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Il s’agit d’une des rares familles de travaux qui permettent de contourner cette obligation qui est la norme avec le dispositif Ma Prime Renov. Outre le raccordement à un réseau de chaleur/froid, cette dispense concerne aussi la protection des parois vitrées ou opaques contre le rayonnement solaire, la dépose de cuve à fioul ou le forfait pour « Assistance à maitrise d’ouvrage ».

A savoir : les dépenses qui donnent droit à des aides financières concernent les équipements de raccordement. Il peut s’agir d’un branchement privatif (tuyaux et vannes) permettant de raccorder le réseau de chaleur au poste de livraison de l’immeuble ou à la sous-station. L’aide Ma Prime Renov peut aussi servir à financer les équipements pour l’équilibrage et la mesure de la chaleur, ou encore les frais et droits de raccordement.

Les réseaux de chaleur (chauffage central) et les réseaux de froid

Un réseau de chaleur ou de froid est un système de distribution d’énergie calorifique qui est produite de façon centralisée. Cette production maîtrisée permet de desservir plusieurs usagers (plusieurs logements) tant pour la production de chauffage que d’eau chaude sanitaire (ECS).

Les réseaux de chaleur et de froid apportent une généralisation des énergies sans carbone, en mobilisant d'importants gisements d'énergie renouvelable difficilement distribuables autrement. La chaleur fatale provenant des usines d’incinération ou issue de la biomasse peut alimenter ces réseaux. On retrouve aussi une production de chaleur via géothermie, mais aussi avec biogaz ou encore avec la chaleur issue des process industriels, des eaux usées et des datacenters.

Dans ces réseaux complexes, on retrouve plusieurs points de passages incontournables.

  • Une ou plusieurs unités de production d’énergie existent et sont à l’origine de la chaleur ou de la fraîcheur ;

  • Un réseau de distribution primaire permet de transporter l’énergie, via un fluide caloporteur ;

  • Enfin, un ensemble de sous-stations d’échange permet lui de desservir les bâtiments via un réseau de distribution secondaire.

La majorité des réseaux de chaleur se situent dans des zones urbaines, souvent denses. Mais des réseaux de chaleur plus modestes existent également dans des communes de taille réduite. Chaque année, de nouveaux projets émergent et peuvent vous concerner. En effet, même dans le parc immobilier existant, un réseau de chaleur peut faire l’objet d’une densification, d’une extension voire du développement d’une interconnexion. En matière de construction neuve, les réseaux de chaleur sont souvent la norme dans les éco-quartiers.

Les réseaux de froids eux sont moins répandus. On compte en France moins de 25 réseaux de froid contre plusieurs centaines de réseaux de chaleur (environ 800 à ce jour).

Pourquoi se raccorder à un réseau de chaleur/froid ?

Il existe de nombreux intérêts à se raccorder à un réseau de production de chaleur ou de froid. Ces atouts sont à la fois écologiques et économiques. C’est ce qui explique que des aides à la rénovation énergétique soient proposées.

Premier avantage majeur, un réseau permet d’accéder à une chaleur propre et prête à l’emploi. Pas besoin de chaudière ! Deuxième atout, le prix. Vous pouvez vous chauffer avec un tarif privilégié proposé par le gestionnaire.

Pratique et économique, le raccordement à un réseau de chaleur est aussi plus sécurisé. Vous limitez les risques propres au fonctionnement des appareils de chauffage (incendie, explosion ou empoisonnement au monoxyde de carbone). Enfin, le risque de pannes est limité.

A savoir : les réseaux réversibles sont très efficaces et vous apportent une solution de chauffage en hiver et de climatisation en été. Plus besoin d’installer un chauffage central indépendant ni même de faire un effort financier pour installer un climatiseur.

Calculez le montant de votre prime

Instantané, gratuit et sans engagement

Se raccorder à un réseau de chaleur / froid, mode d’emploi

Pour se raccorder au chauffage urbain (l’autre nom d’un réseau de chaleur) ou à un réseau de froid, il faut lancer des démarches administratives auprès du propriétaire du réseau. Il peut s’agir, selon les cas, d’une collectivité territoriale ou d’une entreprise privée. Vous pouvez en profiter que vous soyez dans un logement collectif (en appartement) ou dans un logement individuel (en maison).

L’énergie de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire issue des réseaux de chaleur et de froid concerne aujourd’hui principalement de grands bâtiments en copropriété ou tertiaires. Le raccordement de logements individuels est plus rare.

Certains bâtiments (immeubles ou lotissements) neufs ou rénovés doivent obligatoirement se raccorder au réseau de chaleur existant (si celui-ci fait notamment l’objet d’un classement car il est alimenté à 50 % par des énergies renouvelables ou de récupération). Cette obligation frappe les bâtiments qui se situent dans le périmètre de développement prioritaire desservi par le réseau et si la puissance pour le chauffage, la climatisation ou la production d’eau chaude dépasse 30 kW.

A savoir : en cas d’absence de réseau de chaleur, il n’est pas impossible de solliciter son déploiement. Dans le cas où vous résidez dans un logement collectif, vous pouvez lancer une demande avec l’appui de votre syndic. En maison individuelle, déposez une demande de raccordement en vous regroupant avec d’autres personnes (même lotissement) pour réduire les coûts.

Vos questions à propos des réseaux de chaleur/froid

Pourquoi choisir le raccordement à un réseau de chaleur/froid ?

Lorsque le raccordement à un réseau est possible, il s’agit d’une solution à considérer car vous pouvez faire des économies avec une énergie souvent peu coûteuse. Elle est de plus dans de nombreux réseaux issues d’une production durable. Nombre de réseaux sont aujourd’hui alimentés par des énergies comme la géothermie profonde ou la chaleur issue de l'incinération des déchets.

Quels sont les critères techniques d'éligibilité pour le raccordement à un réseau de chaleur/froid ?

Votre logement – maison ou appartement – doit être desservi par le réseau à proximité. Il faut par conséquent une sous-station d’échange connectée dans votre rue si vous résidez en maison ou dans le bâtiment si vous vivez en immeuble. C’est le gestionnaire du réseau situé dans votre quartier qui, ensuite, doit vérifier les possibilités de raccordement.

Pour savoir si un réseau de chaleur est disponible près de chez vous, plusieurs outils sont à votre disposition. C’est le cas de la cartographie de l’association Via Sèva ou de la liste des réseaux existants sur le site de l'observatoire des réseaux de chaleur.