Guide de la rénovation

Guide de la rénovation

Retrouvez toute l’actualité de la rénovation énergétique en France, le détail des aides financières par travaux et les dispositifs en place : prime CEE, MaPrimeRénov’, Coup de Pouce, aides de l’Anah, prêt avance rénovation, etc.

Votre territoire

La rénovation énergétique en France

heero donne accès aux statistiques clés en lien avec la rénovation énergétique des différents territoires afin de contribuer à l’enjeu de rénovation.

Guide de la rénovation

Guide de la rénovation

Retrouvez toute l’actualité de la rénovation énergétique en France, le détail des aides financières par travaux et les dispositifs en place : prime CEE, MaPrimeRénov’, Coup de Pouce, aides de l’Anah, prêt avance rénovation, etc.

Votre territoire

La rénovation énergétique en France

heero donne accès aux statistiques clés en lien avec la rénovation énergétique des différents territoires afin de contribuer à l’enjeu de rénovation.

Ma Prime Renov chaudière à condensation : quelles aides pour remplacer ma chaudière gaz ?

Utiliser des aides financières pour installer une chaudière à condensation est indispensable si vous souhaitez réduire la facture totale et limiter votre investissement initial. Tant pour l’équipement en lui-même que pour sa pose, plusieurs subventions et autres primes sont accessibles. Ma Prime Renov en est une : la chaudière à condensation fait partie des travaux éligibles à Ma Prime Renov. Focalisons-nous aujourd’hui sur Ma Prime Renov chaudière à condensation : montants de l'aide, barèmes de revenus et conditions d'éligibilité.

Financez votre chaudière à condensation avec MaPrimeRénov'

Moins consommatrice et moins polluante, la chaudière à condensation est un équipement à hautes performances énergétiques éligible à la prime CEE et MaPrimeRénov’.

  • Jusqu’à 30 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • Votre chaudière à condensation HPE indemnisée jusqu’à 2 500 €

  • Une rentabilité assurée après 5 à 6 ans seulement

Instantané, gratuit et sans engagement.

Utiliser le dispositif d’aide Ma Prime Renov

L’aide Ma Prime Renov peut être utilisée pour l’installation d’une chaudière à condensation, au même titre que d’autres aides proposées par les pouvoirs publics qui contribuent à moderniser la production d’énergie des logements. Ma Prime Renov s’intègre ainsi dans un arsenal d’aides, composé par exemple des primes CEE coup de pouce chauffage, de la prime CEE coup de pouce rénovation globale, sans oublier l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ou la TVA à taux réduit.

En ce qui concerne spécifiquement la chaudière, c’est-à-dire l’équipement de chauffage gaz de référence, les aides auxquelles vous pouvez prétendre varient selon le type de chaudière.

Ma Prime Renov pour installer une chaudière à condensation, quels critères d'éligibilité ?

Pour être éligibles, les travaux d’installation d’une chaudière à condensation doivent respecter des caractéristiques techniques et des critères de performances.

  • Une chaudière classique est autorisée uniquement dans certains cas particuliers mais ne permet pas d’accéder à des aides financières. Cela concerne par exemple les chaudières installées dans des appartements et raccordées sur des conduits de fumée collectifs.

  • Une chaudière gaz à condensation THPE (très haute performance énergétique) permet d’accéder à certaines aides comme les CEE, la TVA à 5,5% ou encore MaPrimeRénov'. A noter : cette dernière est valable uniquement jusqu'au 31 décembre 2022. A compter de 2023, l'indemnisation prévue pour la chaudière THPE est totalement supprimée.

  • Seules les chaudières gaz à condensation THPE permettent d’accéder à l’ensemble des aides financières pour la modernisation d’un système de chauffage. Ce sont uniquement ces modèles qui vous donneront le droit de solliciter Ma Prime Renov !

Les performances techniques complètes des matériaux et équipements de chauffage éligibles au dispositif Ma Prime Renov sont établies sur la base des critères mentionnés dans l’arrêté du 17 novembre 2020 . On y apprend notamment que pour bénéficier d’une aide, une chaudière à condensation doit respecter un certain niveau d’efficacité énergétique saisonnière (ETAS).

  • Lorsque la puissance est inférieure ou égale à 70 kW, cette efficacité énergétique saisonnière pour le chauffage doit être supérieure ou égale à 92 % ;

  • Lorsque la puissance est supérieure à 70 kW, l’efficacité énergétique saisonnière doit être supérieure ou égale à 87 %, mesurée à 100 % de la puissance thermique nominale, mais aussi à 95,5 %, mesurée à 30 % de la puissance thermique nominale.

Ces critères techniques excluent de fait les chaudières classiques mais aussi les chaudières gaz HPE. Les chaudières gaz THPE ont en effet un ETAS ≥ 92%, les chaudières HPE un ETAS ≥ 90% seulement.

Les conditions à respecter pour utiliser Ma Prime Renov chaudière à condensation

L’aide Ma Prime Renov, issue de la fusion du Crédit d'impôt transition énergétique (CITE) et de l'aide "Habiter mieux" de l'ANAH, cible tous les ménages. Son montant est simplement modulé selon le niveau de revenus. L’objectif de cette aide est de lutter contre la précarité énergétique qui concerne de nombreuses résidences principales. On estime en effet que 5 millions de foyers peuvent faire l’objet d’une amélioration en matière d’installation de chauffage et de gestion de l’énergie.

L’aide concerne les propriétaires occupants ou les propriétaires bailleurs d’un logement achevé depuis plus de 15 ans (ou plus de 2 ans si les travaux concernent le remplacement d’une chaudière à fioul). Les travaux, c’est-à-dire l’installation d’une chaudière à condensation dans le cas qui nous intéresse, doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Ma Prime Renov favorise et valorise l’efficacité des travaux mis en œuvre, avec un montant plus élevé lorsque des économies d’énergie fortes sont réalisées.

Pour bénéficier de Ma Prime Renov, une chaudière gaz à condensation doit impérativement être THPE (très hautes performantes énergétiques).

Quel est le montant de l’aide Ma Prime Renov chaudière à condensation ?

Afin de connaître le montant de l’aide Ma Prime Renov auquel vous avez le droit pour installer une chaudière à condensation, vous devez tout d’abord connaître le profil qui vous est attribué. Selon le revenu fiscal de référence de votre foyer, vous allez savoir si vous êtes éligible au dispositif Ma Prime Renov bleu, jaune, violet ou rose.

A savoir : le niveau de revenus pris comme référence pour déterminer votre profil varie selon que vous résidiez en Île-de-France ou en région. En effet, les plafonds sont plus élevés en région parisienne, du fait d’un niveau de salaire plus haut que dans le reste de l’Hexagone.

Chiffrez votre chaudière à condensation, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Voici le détail des montants auxquels vous pouvez avoir le droit pour installer votre chaudière à condensation.

Ménages très modestes / Ma Prime Renov Bleu (PROFIL BLEU)

  • Installation d’une chaudière THPE : 1 200 €

  • Forfait BONUS passoire énergétique (si classe F ou G) : 1 500 €

  • Forfait BONUS Bâtiment Basse Consommation : 1 500 €

  • Dépose cuve à fioul : 1 200 €

Ménages modestes / Ma Prime Renov Jaune (PROFIL JAUNE)

  • Installation d’une chaudière THPE : 800 €

  • Forfait BONUS passoire énergétique (si classe F ou G) : 1 500 €

  • Forfait BONUS Bâtiment Basse Consommation : 1 500 €

  • Dépose cuve à fioul : 800 €

Ménages intermédiaires / Ma Prime Renov Violet (PROFIL VIOLET)

  • Forfait Rénovation globale (bouquet de travaux) : 7 000€

  • Forfait BONUS passoire énergétique (si classe F ou G) : 1 000 €

  • Forfait BONUS Bâtiment Basse Consommation : 1 000 €

  • Dépose cuve à fioul : 400 €

Ménages aisés / Ma Prime Renov Rose (PROFIL ROSE)

  • Forfait Rénovation globale (bouquet de travaux) : 3 500 €

  • Forfait BONUS passoire énergétique (si classe F ou G) : 500 €

  • Forfait BONUS Bâtiment Basse Consommation : 500 €

A savoir : au-delà des chaudières à condensation gaz, il existe d’autres équipements modernes qui permettent d’accéder à l’ensemble des aides à la rénovation énergétique. C’est le cas par exemple de la pompe à chaleur hybride gaz (PAC hybride gaz).

Peut-on cumuler Ma Prime Renov chaudière à condensation avec d’autres aides ?

Ma Prime Renov est cumulable avec d’autres aides et notamment la TVA à taux réduit ou encore l’éco-prêt à taux zéro et les primes CEE. Des plafonds sont toutefois à respecter et ne permettent pas de cumuler les aides sans limite.

Ce plafond est variable. De 40 % du montant total TTC des travaux dans le cas de ménages aux revenus supérieurs, il grimpe à 90 % du montant total des travaux TTC pour les ménages aux revenus très modestes, leur laissant ainsi un reste à charge réduit de 10 %. Dans tous les cas, l’aide Ma Prime Renov n’est pas cumulable avec l’aide Habiter Mieux Sérénité.

Enfin, sachez qu’il existe des aides locales qui peuvent être distribuées soit par votre région, votre département ou encore votre commune. Ces aides complémentaires qui concernent les travaux d’amélioration de la performance énergétique sont parfois mobilisables pour l’installation d’une chaudière à condensation. L’aide peut prendre la forme d’une exonération de la taxe foncière pendant une durée de trois ans après la réalisation des travaux. Il peut également s’agir, selon votre commune, d’une somme versée dans le cadre de l’application de la convention Opération Programmée (OPAH) ou Programme d’Intérêt Général (PIG) pour l’amélioration de l’habitat. Renseignez-vous auprès de l’intercommunalité dont vous dépendez et des différentes collectivités locales auxquelles vous êtes rattaché(e) pour en savoir plus.

Demander Ma Prime Renov chaudière à condensation : les étapes

Vous avez déjà effectué vos recherches à propos des chaudières à condensation ou au contraire vous débutez et vous avez besoin d’information ? Dans tous les cas, si vous souhaitez utiliser l’aide financière Ma Prime Renov, plusieurs étapes sont à respecter. Il est important de bien suivre l’ordre que nous allons lister ci-dessous pour bénéficier du versement de Ma Prime Renov.

  • Tout d’abord, faites établir un ou plusieurs devis avec des artisans certifiés RGE. Ils vous permettront de réaliser une évaluation technique de vos besoins et de comparer les offres. Lorsque vous avez identifié un professionnel avec lequel vous voulez travailler et que sa proposition vous satisfait, le moment est venu de vous créer un compte personnel sur le site officiel maprimerenov.gouv.fr.

  • Avec les éléments que l’artisan vous a donné, son devis et tous les justificatifs nécessaires, vous pouvez faire une demande pour bénéficier de Ma Prime Renov chaudière à condensation. Si vous respectez les critères d’éligibilité à titre personnel, et si l’équipement est cohérent avec les minima techniques (chaudière à condensation THPE), alors vous obtiendrez le feu vert. Le devis que vous transmettez au travers de votre espace personnel doit faire apparaître plusieurs mentions : on doit notamment y retrouver le type de chaudière déposée et l’énergie de chauffage que vous utilisiez, le détail de la nouvelle chaudière (puissance en KW, marque, modèle, ETAS) ainsi que des informations à propos du régulateur associé (avec sa classe).

Ma Prime Renov chaudière à condensation

Lorsque votre dossier est étudié et validé, vous connaissez le montant de la prime auquel vous avez le droit. Il ne vous reste plus qu’à réaliser les travaux. Lorsque ces derniers seront terminés et réceptionnés, vous pourrez envoyer votre facture définitive directement depuis votre espace personnel. En quelques jours seulement, vous recevrez votre prime par versement bancaire.

La chaudière à condensation et ses atouts

Plus respectueuse de l’environnement qu’une chaudière gaz classique, une chaudière à condensation dispose d’un meilleur rendement. Elle permet lors de son installation de réaliser des économies sur votre facture de chauffage supérieures à 30 %, le tout pour un confort équivalent.

La chaudière à condensation, lorsqu’elle utilise du gaz, brûle ce dernier afin de chauffer l’eau qui circule dans un circuit d’alimentation. Il peut s’agir de radiateurs ou d’un plancher chauffant. Il existe des chaudières à condensation à gaz, à granulés de bois ou encore au fioul.

En ce qui concerne spécifiquement les chaudières à condensation à gaz, recommandées pour les circuits basse température comme les planchers chauffants ou les radiateurs, le système récupère l’énergie contenue dans le gaz d’échappement par condensation de la vapeur d’eau. Cela signifie qu’il faut ajouter au système un échangeur/condensateur qui optimise le fonctionnement et apporte une vraie différence comparativement à une chaudière gaz classique. C’est cette solution technique qui permet de réduire l’utilisation d’énergie primaire, d’optimiser le rendement et donc d’économiser sur la facture chaque mois.

On comprend aisément qu’avec les technologies complémentaires qu’embarque une chaudière à condensation, son prix soit plus élevé. Lorsque l’on effectue un comparatif entre une chaudière gaz classique et une chaudière gaz à condensation, il n’est pas rare de voir un tarif supérieur d’au moins 30 %. Il s’agit donc d’un véritable investissement, à financer grâce aux aides que nous évoquons.

Chiffrez votre chaudière à condensation, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Vos questions à propos des chaudières à condensation et des aides financières

Quels sont les critères de performance des chaudières THPE à condensation ?

Plusieurs types de chaudières peuvent être labellisés THPE (ou HPE). Ces labels indiquent un certain niveau de performance énergétique et non un type de chaudière. Concrètement, le fait de choisir un modèle THPE assure une excellente efficacité énergétique saisonnière (ETAS), c’est-à-dire une utilisation maximale de l’énergie disponible et une réduction forte des déperditions. Vous cumulez ainsi une faible consommation de gaz et une forte transformation de l’énergie utilisée en chaleur.

Quelles économies d’énergie concrètes peut apporter une chaudière à condensation ?

Les économies réellement apportées par une chaudière à condensation dépendent de l’installation que vous remplacez. Lorsque vous faites construire, vous n’aurez pas de point de comparaison. En revanche, dans le cas d’une rénovation, remplacer une vieille chaudière au fioul ou une chaudière gaz classique par un modèle HPE ou THPE va avoir un impact direct. Votre facture peut baisser de 30 à 50 % selon la technologie retenue mais aussi vos habitudes. Car pour un niveau de confort thermique égal (c’est-à-dire la température ressentie à l’intérieur du logement), la sollicitation de votre chaudière sera bien moins forte… ce qui induit des économies directes chaque mois !

Quel est le prix moyen d’une chaudière à condensation ?

Une chaudière gaz à condensation possède un prix qui peut varier du simple au double selon la technologie utilisée et les performances de l’appareil. Les modèles d’accession sont proposés à partir de 3 500 €. Mais il existe des équipements proposés à plus de 7 000 €.

Faut-il préférer une chaudière à condensation ou une chaudière basse température ?

En récupérant la chaleur des fumées, une chaudière à condensation est plus performante qu’une chaudière à basse température. Cette technologie permet un rendement élevé, une réduction des gaz à effet de serre et in fine des économies d’énergie.