Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quel R pour une bonne isolation de toit ?

5 min de lecture

En matière d'isolation de toit, il faudra bénéficier d'un R supérieur à 4,5 m2.K/W. Attention, s'il s'agit d'une isolation des combles, il faudra exiger un R minimum de 6 ; pour les planchers et les combles perdus, le R devra être supérieur à 7.

Notez que les exigences en matière d'isolation des combles et toitures ne sont pas les mêmes, qu'il s'agisse d'un logement neuf ou ancien à rénover. Il existe par ailleurs plusieurs cas de figure dans l'ancien, de ceux qui souhaitent bénéficier de plus de confort, à ceux qui souhaitent épouser les normes les plus exigeantes. Il est également impératif de rappeler que pour bénéficier des dispositifs comme MaPrimeRénov’, il faudra répondre aux critères proposés par le gouvernement.

Qu’est-ce que la résistance thermique ?

La résistance thermique, notée R, représente la capacité d'un matériau isolant à résister au froid ou à la chaleur. Elle est exprimée en m².K/W. Pour l'obtenir, il faudra diviser l'épaisseur du matériau par sa conductivité thermique.

Cette donnée peut ainsi vous aider à choisir le matériau isolant ou encore la méthode d'isolation à choisir pour une isolation de toiture. On peut par exemple choisir un matériau offrant une bonne résistance thermique lorsqu'on a besoin d'isoler un toit sans perdre trop de place. Il s'agira par exemple d'utiliser un isolant mince, à glisser entre les chevrons de la toiture, pour ne pas perdre de place dans des combles aménagés.

Quel R pour isoler son toit ?

Isoler son toit dans un bien ancien

La réglementation indique que les matériaux utilisés pour isoler un toit dans un bâtiment ancien doivent avoir un R supérieur ou égal à 4.5 m².K/W avec des combles perdus. Il devra être supérieur ou égal à 4m2.K/W pour des combles aménagés.

Il est important de souligner qu'il s'agit du minimum pour passer le seuil de la Réglementation Thermique sur l'Existant. D'une manière générale, vous avez tout intérêt à miser sur une isolation optimale, pour assurer les meilleures performances énergétiques possibles.

Isoler son toit dans un bien neuf

Les logements neufs devaient jusqu’il y a peu correspondre aux attentes de la norme RT 2012. Pour cela, l'isolant utilisé au niveau de la toiture devait garantir un R supérieur à 8 m².K/W. Il fallait généralement une résistance thermique supérieure à cette dernière dans les régions du nord de la France, pour garantir le classement du logement en A. En effet, avec des températures très basses en hiver, il conviendra de miser sur les meilleurs matériaux isolants possibles.

Depuis 2022, c’est à la norme RT 2020 que les logements doivent répondre. Il doivent entre autres désormais produire leur propre énergie.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Les critères de résistance thermique MaPrimeRénov’

Si vous souhaitez prétendre à l'une des aides proposées par l'État pour aider aux travaux de rénovation, il faudra répondre à certains critères. En matière d'isolation de toit, il faudra notamment pouvoir bénéficier d'une résistance thermique supérieure à :

  • 4,5 m².K/W pour les toitures

  • 6 m².k/W pour les plafonds de combles et les rampants de toiture

  • 7 m².K/W pour les planchers dans des combles perdus