Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment faire une isolation par l'extérieur en polyuréthane ?

5 min de lecture

Il existe deux façons de réaliser une isolation par l’extérieur avec des panneaux en polyuréthane : faire une isolation thermique sous enduit ou sous bardage. Chacune d’entre elles se prête à la rénovation. Zoom sur deux types d’isolations par l’extérieur les plus répandues et réalisées à l’aide de cet isolant synthétique.

L’isolation par l’extérieur présente l’avantage de ne pas impacter la superficie intérieure du logement et de concentrer les travaux sur l’extérieur, évitant ainsi la poussière et le dérangement qu’occasionne ce chantier de rénovation. Le polyuréthane (PUR) se prête particulièrement à l’isolation par l’extérieur. Il est principalement commercialisé sous forme de panneaux entourés de deux feuilles en kraft, aluminium, polyéthylène ou voile de verre selon le fabricant qui assurent l’étanchéité à l’air ainsi que la pérennité des performances thermiques. Le polyuréthane fait d’ailleurs partie des matériaux isolants les plus performants et rigides.

L’isolation par l’extérieur sous enduit avec du polyuréthane

Les panneaux en polyuréthane sont les plus adaptés à cette technique sous enduit grâce à leur coefficient de conductivité thermique compris entre 0,022 et 0,025 W/m.K. Il sont suivis des panneaux en polystyrène, des panneaux en laine de roche, puis de ceux en liège et enfin, en fibre de bois. Avant toute isolation par l’extérieur sous enduit, notez qu’il est important d’effectuer une étude sur la composition du bâti afin d’éviter toute pathologie à venir.

L'isolation sous enduit dans le cas d'une rénovation

Lors d’une construction neuve, les panneaux en polyuréthane sont directement collés sur le mur, ce qui facilite la mise en place.

Cela diffère pour une rénovation : l’isolant est fixé à l’aide de chevilles à la paroi ou bien maintenu à l’aide de rails. Pour les chevilles, mieux vaut préférer des modèles en plastique afin d’éviter tout risque de création de pont thermique. Ensuite, un enduit d’accrochage est réalisé et apposé directement sur l’isolant, avant d’être recouvert par un treillis d’armature en fibres de verre puis une couche de fond afin d’égaliser la surface. Enfin, la couche d’enduit minéral est appliquée pour finaliser la pose.

Cette technique peut atteindre d’excellentes performances en isolation, notamment si les murs sont en blocs creux de béton ou en briques creuses. Ceux-ci offrent une meilleure performance qu’un mur en béton banché.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

L’isolation par l’extérieur sous bardage avec du polyuréthane

En construction neuve comme en réhabilitation, il est possible d’incorporer l’isolant en polyuréthane dans la largeur de l’espace créé par l’ossature. C’est ce qu’on appelle une isolation par l’extérieur sous bardage avec du polyuréthane. Ensuite il suffit de recouvrir l’ensemble par un habillage extérieur : le vaste choix de matières et de couleurs disponibles permet d’obtenir une bonne isolation sans pour autant renier l’esthétique. Le bardage sur lequel viendront se fixer les panneaux d’isolants se compose :

  • De lames superposées

  • De tasseaux

  • De chevrons

  • D’équerres de fixation

  • De chevilles

  • Des clous et vis

  • D’un pare pluie HPV

  • De colle bitumeuse.

Une fois le bardage construit, il faut mettre en place l’isolant entre les chevrons et rabattre des attaches. Un pare-pluie vient ensuite recouvrir le tout afin de renforcer la protection contre l’humidité. Elle se fixe sur les chevrons. Ce système d’isolation permet donc d’isoler efficacement et discrètement avec du polyuréthane.