Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quels sont les avantages d'un chauffage solaire ?

5 min de lecture

Pourquoi se chauffer au solaire ? Voici une question que se posent, comme vous, de nombreux propriétaires en pleine rénovation. Les principaux avantages d’un chauffage solaire sont : une économie constatée sur sa facture de chauffage, le choix d’un chauffage plus respectueux de l’environnement, une optimisation de ses besoins en énergie, une conformité aux réglementations thermiques.

Le chauffage solaire, la solution contre la hausse des prix de l’énergie

Face à la flambée des prix de l’énergie, de nombreux Français recherchent des systèmes pour faire baisser leur facture de chauffage. Le chauffage solaire s’impose alors comme un moyen de réaliser d’importantes économies puisque cette source de chaleur est gratuite et diffusée en abondance. Ainsi, même si un chauffage d’appoint fonctionnant à une autre énergie est indispensable pour maintenir une température agréable au sein du logement lorsque le soleil n’est pas présent, une installation solaire baisse tout de même drastiquement les dépenses en énergie. Selon le niveau d’ensoleillement, elle permet une réduction de minimum 40 % et jusqu’à 70 % de sa facture de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Ainsi, le chauffage d’appoint ne représente, dans les meilleurs cas, plus que 30 % environ de la consommation du foyer.

Bien entendu, l’investissement est rentable sur le long terme même si des aides disponibles - notamment pour les foyers à faibles revenus - peuvent faire baisser le coût d'installation. Il faut environ 15 ans pour bénéficier d’un retour sur investissement.

Selon le niveau d’ensoleillement, le chauffage solaire permet une réduction de 40 % à 70 % de sa facture de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

Les avantages du chauffage solaire en matière d'écologie

Le chauffage solaire répond aussi à l’un des plus grands enjeux de notre époque : réduire à tout prix et au plus vite notre empreinte écologique. Le chauffage individuel est d’autant plus concerné qu’il représente une source très importante de ces émissions. Et, ce, qu’il soit effectué au fioul, au gaz ou même à l’électricité. Environ 80 % de l’électricité française provient des centrales nucléaires. En hiver, elle est moindre, les centrales thermiques prenant ponctuellement le relais. Se chauffer de manière durable, en choisissant le chauffage solaire notamment, permet de prendre soin de l’environnement tout en conservant son confort.

Le solaire ne consomme pas d’énergie fossile pour produire de la chaleur et la fabrication du système ne demande pas plus de ressources que les autres systèmes. Qui plus est, la durée de vie des capteurs est de 20 à 40 ans.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Chauffer moins grâce au chauffage solaire, un avantage de taille

Un des autres avantages du chauffage solaire est qu’il permet aussi de chauffer moins. Bien dimensionner son installation est un élément clé pour éviter le gaspillage d’énergie et ainsi optimiser sa consommation. Si les capteurs sont trop nombreux, la perte d’énergie sera importante. Au contraire, une installation sous-dimensionnée fera appel au chauffage d’appoint qui réduira les bénéfices du chauffage solaire.

Évidemment, la localisation de la maison joue aussi énormément sur la consommation énergétique. Une réglementation a divisé la France en trois grandes zones, découpées elles-mêmes en sous-zones pour se repérer quant à l’optimisation de la consommation de chauffage qu’il est possible de réaliser grâce au solaire.

Le chauffage solaire permet d’être conforme à la norme RT 2020

Applicable en 2022, la norme RT 2020 (ou RE 2020) impose des objectifs à respecter pour l’ensemble des projets de construction et de rénovation d’habitation, notamment. L’objectif est de favoriser les maisons qui consomment le moins d’énergie possible. Ainsi, elle autorise seulement certains moyens de chauffage dont fait partie l’énergie solaire. C’est l’un des derniers modes de chauffage ajoutés et validés par la norme. En choisissant le chauffage solaire, vous prenez donc de l’avance et optez pour une production d’énergie qui sera, sans aucun doute, de plus en plus généralisée.