Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Qu'est-ce qu'un système solaire combiné ?

4 min de lecture

Le système solaire combiné repose sur un ballon accumulateur. Les capteurs solaires implantés sur le toit chauffent l’eau qui se trouve dans le ballon. Celui-ci stocke la chaleur et la restitue ensuite à l’intérieur du logement : un chauffage solaire innovant !

Il existe deux manières de se chauffer grâce au soleil : le solaire pur et le solaire hybride. Toutes deux possèdent le point commun de fonctionner avec les rayons du soleil grâce à des capteurs situés sur le toit d’une maison. Mais leurs similitudes s’arrêtent ici. C’est au second système que nous nous intéressons.

Le système solaire combiné, un chauffage solaire hybride

Lors de l’installation d’un système solaire combiné (SSC), des capteurs sont installés sur le toit et chauffent un ballon accumulateur qui abrite une réserve d’eau. Celle-ci est ensuite redistribuée via des radiateurs installés au sein du logement. Ce système nécessite tout de même un chauffage d’appoint lorsque le soleil n’est pas assez présent pour fournir l’énergie nécessaire à la production de chaleur. C’est ce qui fait de ce chauffage solaire un système combiné.

Quelle est la différence entre un système solaire combiné et un plancher solaire direct ?

D’apparence extérieure, rien ne permet de différencier les deux types de systèmes solaires. C’est leur stockage de la chaleur qui les distingue : l’un possède un réservoir d’eau tandis que l’autre transmet directement son énergie à un plancher chauffant.

Les différentes configurations de système solaire combiné

L’installation d’un système solaire combiné implique donc de choisir un chauffage complémentaire. Différentes configurations sont possibles.

Le chauffage hydraulique

Il consiste à installer un système de chauffage à eau dans lequel circule l’eau chauffée provenant du chauffe-eau solaire.

Celui-ci peut être :

  • Un ballon mixte, qui possède une résistance électrique et un échangeur d’appoint. Celui-ci est chauffé à la fois par le soleil et par une autre énergie. Le solaire assure le préchauffage de l’eau qui est complété, si besoin, par le chauffage d’appoint.

  • Un ballon bi-énergie, qui présente le même système que le précédent mais avec un échangeur d’appoint.

  • Ce système inclut, de ce fait, un chauffage d’appoint au gaz, au fuel ou au bois.

Le chauffage électrique

Il est possible de combiner son chauffe-eau solaire avec un chauffage électrique qui prendra le relais en cas de rayonnements insuffisants. Cela demande cependant un pose de radiateurs à basse température qui chauffent de 40°C à 50°C contrairement aux radiateurs classiques qui atteignent plutôt les 70°C à 90°C. Ces modifications à apporter induisent donc généralement un renouvellement entier du système de chauffage, ce qui peut être assez coûteux.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Quelle est l’économie d’énergie réalisée par l’installation d’un système solaire combiné ?

L’économie énergétique réalisée par la pose d’un système solaire combiné est généralement de l’ordre 20 à 50 %. Mais cela peut monter jusqu’à 60 % d’économies en matière de chauffage selon les configurations, la taille du ballon accumulateur, ainsi que l’exposition et la situation géographique de la maison. Concernant la production d’eau chaude sanitaire, l’économie peut, quant à elle, aller de 50 à 70 %. Par exemple, une maison bien isolée disposant de 15 m² de capteurs solaires économisera environ 6 000 kWh par an.