Qu’est-ce que le prêt avance rénovation ?

Introduit par l’intermédiaire de la loi Climat et Résilience, le dispositif du prêt avance rénovation a pour but d’aider les ménages qui rencontrent des difficultés à financer leurs travaux de rénovation. Au travers de l’aide de deux grands réseaux bancaires, certains particuliers peuvent désormais disposer d’une avance de trésorerie à rembourser plus tard, notamment à la vente du bien immobilier. Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Comment fonctionne concrètement le prêt avance rénovation ? Voici tous les détails à connaître.

Financez votre rénovation énergétique grâce aux éco-primes

Rénover énergétiquement votre logement, c’est limiter les pertes thermiques, réduire votre facture de chauffage et votre empreinte environnementale.

  • Jusqu’à 75 % d’économies d’énergie

  • Votre rénovation énergétique prise en charge jusqu’à 90 %

  • Des bonus jusqu’à 1 500 € pour les travaux sur logements énergivores

Instantané, gratuit et sans engagement

Le prêt avance rénovation pour financer le reste à charge des travaux de rénovation

Le prêt avance rénovation fait partie des aides renforcées pour accélérer la rénovation des logements, proposé au 1er janvier 2022, en parallèle du programme France Renov. Il s’agit plus précisément d’une solution de financement des travaux de transition énergétique. Comme son nom l’indique, ce dispositif est bien un prêt bancaire et ne constitue donc pas une aide financière ou une solution de défiscalisation.

Deux options sont possibles.

  • Soit le remboursement s’effectue lors de la vente du logement, avec une partie des fonds issus de la plus-value dédiée à cette avance ;

  • Soit le remboursement s’effectue au moment de la succession.

Sachez que vous pouvez choisir de rembourser les intérêts dès que vous contractez le prêt ou à l’inverse demander qu'ils soient reportés (on parle alors de remboursement in fine).

Le prêt avance rénovation est un prêt hypothécaire, avec une garantie prise sur le bien immobilier qui fait l’objet de travaux. C’est ce montage qui permet à la banque de se rembourser lors de la mutation.

Aussi, une garantie publique apportée auprès des banques qui distribuent le prêt avance rénovation est fixée à 75 % de la perte éventuellement encourue. Elle permet aux établissements bancaires d’être « sécurisés » et de limiter les pertes en cas de défaut de remboursement ou de vente dont le produit ne permet pas de rembourser le reste à charge des travaux de rénovation financés. Cette garantie est apportée au travers du Fonds de garantie pour la rénovation énergétique appelé FGRE (article 169 de la loi Climat et Résilience).

Le prêt avance rénovation, cumulable avec d’autres aides à la rénovation énergétique

Le prêt avance rénovation vient compléter le dispositif MaPrimeRénov. Les deux aides sont cumulables. Il faut dans un premier temps utiliser le montant dont vous pouvez bénéficier avec MaPrimeRénov. Ensuite, vous obtiendrez le reste à charge, c’est-à-dire la somme que vous devez financer par vous-même après les aides. C’est ce montant restant qui peut faire l’objet du coup de pouce avec le prêt avance rénovation.

Le prêt à taux zéro, soumis à conditions de ressources, peut également être utilisé en parallèle du prêt avance rénovation. Lorsqu’il est mobilisé, il pourra financer des travaux de rénovation énergétique. Il est d’ailleurs cumulable avec MaPrimeRénov mais aussi un autre bouquet d’aides comme la TVA au taux réduit de 5,5 %, les primes du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) ou encore les éventuelles aides distribuées à l’échelle locale.

A qui s’adresse le prêt avance rénovation ?

Le prêt avance rénovation ne s’adresse pas à tous les ménages. En réalité, ce sont les propriétaires de logements qualifiés de « passoires thermiques » qui sont prioritaires. Cela signifie que ce sont donc les personnes qui possèdent un logement dont le diagnostic de performance énergétique (DPE) affiche la lettre F ou G qui peuvent utiliser l’avance financière. On estime qu’il existe actuellement en France 4,8 millions de logements qui correspondent à ces passoires thermiques.

Plus globalement, ce sont aussi les personnes exclues des emprunts bancaires classiques (personnes âgées, foyers avec des revenus modestes, personnes sans emploi ou avec une activité fluctuante) qui peuvent bénéficier de cette aide. Finalement, tous les profils envers qui les banques sont d'ordinaire frileuses de prêter sont ciblés.

Les conditions d'accès et de ressources des éventuels bénéficiaires n'ont pas été définies de manière précise avec un barème complet ou des conditions restrictives à ce jour.

Exemples de financement avec le prêt avance rénovation

Un jeune couple décide d’acheter une maison dans laquelle des travaux lourds sont à mener pour mettre à niveau le système de chauffage, l’isolation et atteindre de meilleures performances énergétiques. Disposant de revenus annuels inférieurs à 30 000 €, le couple peut bénéficier d’une aide de 9 080 € sur un total de 15 500 € pour la pose d’une pompe à chaleur et réaliser des travaux d’isolation par l’extérieur ainsi que d’isolation des combles.

Leur reste à charge s’élève à 6 420 € (41,4 % du montant total des travaux). Cette somme peut être prise en charge intégralement avec le dispositif du prêt avance rénovation. Cela signifie que le couple n’aura pas d’argent à avancer directement pour réaliser les travaux de rénovation et faire évoluer la qualité énergétique de sa résidence principale.

Chiffrez votre rénovation énergétique, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Où demander le prêt avance rénovation ?

Pour le moment, deux réseaux bancaires ont accepté de distribuer auprès de leurs clients le prêt avance rénovation. Il s’agit du Crédit Mutuel et de la Banque Postale.

La création du prêt avance rénovation pour financer le reste à charge des travaux de rénovation s’intègre dans un ensemble d’actions qui visent à accélérer la rénovation des logements en France pour maximiser les performances énergétiques. Pour connaître l’ensemble des dispositions actuellement en vigueur, vous pouvez notamment consulter le détail du plan France Renov.

Poursuivez votre lecture