Comment bénéficier d'une aide au changement de votre chaudière en 2021 ?

Vous recherchez une aide pour le changement de votre chaudière ? Le remplacement d'une ancienne chaudière gaz ou fioul par un équipement plus performant (chaudière THPE, chaudière à granulés, pompe à chaleur, poêle à pellets...) permet effectivement de réaliser des économies d'énergie et de bénéficier d'aides financières généreuses de la part de l'Etat et des collectivités. Prime CEE, MaPrimeRénov', le chèque énergie, les aides de l'Anah ou l'éco-prêt à taux zéro vous permettent de réduire jusqu'à 90 % le coût de remplacement de votre chaudière. Autrement dit, changer votre chaudière par un équipement au bois ou aux énergies renouvelables peut vous rapporter jusqu'à 14 000 € d’aides cumulées ! Entrons dans le détail de chaque aide au changement de chaudière en 2021.

Financez votre chaudière avec la prime énergie

Les chaudières les plus performantes vous permettent de bénéficier d’éco-primes de plusieurs milliers d’euros. Chauffez-vous plus efficacement en déboursant le prix juste.

  • Jusqu’à 55 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • Votre chaudière indemnisée jusqu’à 12 000 €

  • Un équipement moins énergivore et moins polluant qu’un modèle au gaz

Instantané, gratuit et sans engagement.

Aide au changement de votre chaudière : tous les dispositifs 2021

Réaliser des travaux de rénovation énergétique en remplaçant votre ancienne chaudière vous permet de prétendre à un meilleur confort thermique et à une réduction drastique de vos factures énergétiques.

Le remplacement de votre ancienne chaudière gaz ou fioul pour un modèle plus performant vous donne aussi le droit à une aide au changement de chaudière, d’un montant variable selon les caractéristiques de votre chantier. Cette aide peut prendre plusieurs formes : prime énergie, prêt bancaire sans intérêt, chèque travaux... Où trouver de l'aide pour changer votre chaudière à moindre coût en 2021 ? Réponses.

La prime CEE pour le changement de votre chaudière

La prime énergie (CEE) est une aide précieuse pour le changement de votre chaudière, initiée par l'Etat et versée par la plupart des fournisseurs et acteurs de l'énergie en France. Son fonctionnement est assez simple : lorsque vous remplacez votre chaudière par un équipement plus performant, vous économisez de l'énergie et réduisez votre empreinte carbone. Un volume estimatif de kWh d'énergie économisée est donc associé à votre chantier. Plus vous générez d'économies d'énergie, plus vous pouvez prétendre à une aide importante ! Mieux vaut donc remplacer votre chaudière par un équipement réellement performant.

La prime CEE ne couvre bien sûr pas que le changement de chaudière. Elle est aussi versée dans le cadre de travaux d'efficacité énergétique relatifs à l'isolation, aux énergies renouvelables et à la ventilation. Quoi qu'il en soit : le montant de votre aide changement chaudière dépendra de la performance de votre installation.

Quelles sont les conditions générales de la prime CEE ?

Cette aide est versée aux ménages fiscalement domiciliés en France, pour faire des travaux sur un logement de plus de deux ans. Pour être éligible, vous devez faire votre demande d'aide au changement de chaudière avant d'entamer les travaux et faire appel à un professionnel certifié par l'Etat, portant le sigle RGE.

Bonne nouvelle : aucune condition de ressources n'est applicable en 2021 ! Autrement dit, vous pourrez toucher votre prime même avec des revenus aisés.

Les équipements éligibles à l’aide changement chaudière

Pour toucher votre prime CEE lors du changement de votre chaudière, vous devrez installer un équipement qui réponde aux critères de performances définis par l’Etat. A chaque équipement correspond une fiche d’opération standardisée qui comprend l’ensemble des caractéristiques de performance à retenir.

  • Chaudière à granulés : BAR-TH-113

  • Chauffage solaire : BAR-TH-162

  • PAC air-eau et eau-eau : BAR-TH-104

  • PAC aérothermique : BAR-TH-129

  • Appareil indépendant de chauffage bois (poêle à bûches, foyer fermé, insert) : BAR-TH-112

  • Chaudière THPE : BAR-TH-106

Avant de procéder au changement de votre chaudière par l’un de ces équipements, consultez sa fiche dédiée.

Quelle prime énergie puis-je toucher pour le changement de ma chaudière ?

Le montant de votre aide au changement de chaudière dépendra de l'équipement par lequel vous voulez remplacer votre ancienne installation. Ci-dessous, retrouvez des estimations de primes par type d'équipement.

Puis-je toucher une aide plus importante pour remplacer ma chaudière si j'ai des revenus modestes ?

Oui ! Dans le cas où vos ressources sont modestes, votre prime est majorée. Elle atteint généralement un peu moins du double de la prime que vous auriez reçue si vos revenus étaient modestes. Voici les montants estimatifs de la prime CEE majorée en remplacement d’une chaudière par différents équipements performants.

Pouvez-vous prétendre à cette prime majorée pour le changement de votre chaudière ? Pour le savoir, référez-vous aux plafonds de l'Anah pour 2021.

Comment recevoir une prime pour le changement de ma chaudière ?

Pour recevoir votre prime, vous devez contacter un fournisseur d’énergie ou une société agréée par l’Etat, et déposer un dossier de demande de prime. Indiquez les spécificités de votre chantier et l’équipement avec lequel vous souhaitez changer votre chaudière. Vous obtiendrez alors une estimation tarifaire de la prime énergie chauffage à laquelle vous avez droit. Validez votre dossier en ligne, puis signez votre devis de remplacement de chaudière. A la fin des travaux vous devrez envoyer les pièces justificatives restantes à votre fournisseur d’énergie.

Attention : vous ne pouvez pas demander deux primes CEE à des énergéticiens différents pour le remplacement de votre chaudière. Il est essentiel d’adresser une seule demande de prime par type de chantier réalisé, avant d’entamer les travaux. Vous recevrez ensuite votre prime par virement bancaire dans les 3 mois suivant la validation de votre dossier.

Calculez le montant de votre prime

Gratuit et sans engagement

Les primes Coup de Pouce, une aide en plus pour le changement de votre chaudière ?

La prime Coup de Pouce chaudière est une aide financière majorée portant spécifiquement sur le changement d’anciennes chaudières par des modèles plus vertueux. On l’appelle aussi prime à la conversion des chaudières. Il existe plusieurs primes Coup de Pouce chauffage, indemnisant plusieurs appareils.

L’un des Coup de Pouce indemnisait jusqu’il y a peu le changement d’une chaudière par une chaudière THPE (Très Hautes Performances Energétiques). Cette prime a malheureusement pris fin au 1er juillet 2021. Seuls peuvent en profiter, les ménages ayant signé leur devis avant le 9 février 2021 et achevant leurs travaux avant le 8 février 2022. Si vous faites partie des foyers concernés, comptez toucher entre 156 et 257 € pour l’installation d’une chaudière THPE et entre 313 et 515 € si vos revenus sont modestes.

Bonne nouvelle : une autre prime Coup de Pouce est toujours d’actualité en cas de changement d’une chaudière à charbon par une chaudière à bois. L’aide financière atteint 800 € pour les ménages précaires et 500 € pour les autres ménages. La demande de prime s’effectue de la même manière que pour une prime CEE classique !

MaPrimeRénov’ pour le changement de votre chaudière

MaPrimeRénov’ prend la forme d’une prime forfaitaire versée par l’Anah (l’Agence Nationale de l’Habitat) et initiée par le gouvernement. Elle remplace l’ancien CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique). Bonne nouvelle : cette aide est cumulable avec les CEE !

Quels sont les critères généraux d’éligibilité à MaPrimeRénov’ ?

Les conditions d’obtention de la prime sont similaires à celles de la prime énergie. Votre logement doit dater de plus de deux ans, et le recours à un professionnel RGE est absolument indispensable. Comme pour les CEE, tous les ménages sont éligibles. Le dispositif d’aide prévoit 4 catégories de revenus, du plus modeste au plus aisé. Référez-vous aux tableaux disponibles à cette adresse pour connaître votre code couleur.

Attention : les foyers aux revenus les plus aisés ne sont à ce jour pas indemnisés sur les travaux de changement de leur chauffage. Ils peuvent en revanche bénéficier d’une prime sur quelques opérations d’isolation.

Quels sont les équipements de chauffage éligibles à MaPrimeRénov’ ?

Comme avec les CEE, vous pouvez bénéficier d’une aide pour le changement de votre chaudière par des équipements de chauffage performants. Seule différence ? La PAC aérothermique n’est pas éligible. Cet appareil au rendement plus faible nécessite un chauffage d’appoint électrique ne répond pas aux critères d’éligibilité du dispositif.

Quel est le montant de l’aide MaPrimeRénov’ pour le changement de ma chaudière ?

Les montants de la prime à la rénovation énergétique sont forfaitaires. Autrement dit, vous touchez une somme fixe, définie en fonction du type de travaux (changement de chaudière par une PAC, par un poêle...) et par vos revenus. Découvrons les montants de l’aide pour le changement de votre chaudière par les équipements de chauffage éligibles.

Pour candidater à cette aide pour le changement de votre chaudière, déposez votre dossier en ligne auprès de l’Anah puis réalisez les travaux. Patientez jusqu’au versement de votre prime !

Aide au changement de chaudière : recevez des bonus financiers !

Pour inciter à la rénovation massive et efficiente, le gouvernement prévoit le versement de suprimes en récompense des changements de chaudières les plus performants. Ces bonus entrent dans le cadre du dispositif MaPrimeRénov' et vous seront versés automatiquement lorsque :

  • Le changement de chaudière a lieu dans un logement à l'étiquette F ou G. Ce logement est alors considéré comme une "passoire thermique" fortement énergivore, dont la rénovation revêt des enjeux majeurs en matière de transition énergétique. Faire des travaux dans ce cadre vous permet d'obtenir un bonus compris entre 500 et 1 500 €.

  • Votre nouvelle chaudière ou votre nouvel équipement de chauffage vous permet de faire basculer votre domicile à une étiquette énergie A ou B ? Les performances globales de votre habitation sont alors équivalentes à celles d'un logement BBC, ce qui vous fait bénéficier de 500 à 1 500 € de prime supplémentaire.

Le montant de la prime dépend de votre barème de revenus.

  • 500 € pour les ménages intermédiaires (barème violet)

  • 1 000 € pour les ménages modestes (barème jaune)

  • 1 500 € pour les ménages très modestes (barème bleu)

L’aide Habiter Mieux Sérénité, de l’Anah

Bénéficier d’une aide au changement de chaudière, c’est aussi possible avec les autres programmes de l’Anah. L’agence vous indemnise notamment via Habiter Mieux Sérénité. Cette aide vous concerne si vous avez des ménages modestes, et n’est pas cumulable avec les autres aides versées par le même organisme comme MaPrimeRénov’.

Si vous êtes éligibles, bénéficiez d’une aide financière à hauteur de :

  • 50 % du montant HT de vos travaux de rénovation, si vous percevez des revenus très modestes. L’aide est plafonnée à 15 000 €.

  • 35 % du montant HT de vos travaux si vos revenus sont modestes, plafonné à 10 500 €.

Un bonus de 10 % du montant total des travaux HT est aussi prévu, plafonné à 1 000 ou 2 000 € selon ressources. Comme pour MaPrimeRénov’, bénéficiez aussi de surprimes en cas de sortie de passoire thermique ou de performances équivalentes au BBC !

Attention : cette aide est disponible en cas de projet de rénovation globale permettant de générer au moins 35 % de gain énergétique après travaux. Bien souvent, le changement de la chaudière ne suffit pas. Vous devez également procéder à une réfection de votre isolation ou de votre système de chauffage, par exemple. Demandez conseil à votre artisan.

Cas particulier de l'aide au remplacement d'une chaudière fioul

Parmi tous les combustibles du marché, le fioul est sans conteste le moins écologique, si bien que le gouvernement a déjà mis en place un certain nombre de mesures pour l’éradiquer complètement des foyers français. Si vous souhaitez remplacer votre chaudière fioul par un équipement plus responsable, vous pouvez bénéficier d’aides financières spécifiques en ce sens, cumulables avec les aides susmentionnées :

  • MaPimeRénov’ indemnise la dépose de votre cuve à fioul à hauteur de 400 € pour les ménages intermédiaires, 800 € pour les ménages modestes et 1 200 € pour les plus modestes.

  • Vous bénéficiez d’un taux de TVA réduit à 10 % pour la dépose de votre cuve.

Aussi, vous êtes sans conteste éligible aux bonus de l’Anah portant sur les rénovations performantes. Et oui : remplacer un chauffage au fioul par un chauffage utilisant des énergies renouvelables fait partie des opérations les plus impactantes sur la consommation énergétique d’un logement. Nul doute que vous pourrez en tirer parti pour financer d’autant plus votre chantier.

L’éco-PTZ

Financer le changement d’une chaudière par un équipement plus performant n’est pas évident. En plus de percevoir une prime en remboursement, pourquoi ne pas chercher une aide au financement de votre nouvel appareil ? L’éco-prêt à taux zéro est un prêt sans conditions de ressources et sans intérêt, d’une valeur comprise entre 7 000 et 30 000 €. La durée maximale de remboursement est de 15 ans.

Vous pouvez y prétendre en cas de remplacement d'un chauffage ou d'une production d'eau chaude sanitaire et/ou d’installation d’un chauffage utilisant les énergies renouvelables, sur un logement de plus de deux ans. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel ou une entreprise RGE.

Très concrètement, pour le changement de votre chaudière seule, le montant maximal que vous pouvez toucher est de 15 000 €, un bel apport pour pouvoir remplacer votre chaudière par le meilleur des équipements. Attention : seules les banques ayant signé une convention avec l’Etat sont habilitées à vous proposer ce prêt.

Le chèque énergie

Depuis 2018, le chèque énergie permet aux ménages dont les ressources sont modestes de payer une partie de leur facture énergétique. Mais vous pouvez également payer une partie de vos travaux de rénovation énergétique avec ! Il suffit d’en faire la demande en ligne, sur le site https://chequeenergie.gouv.fr/. Votre chèque énergie sera alors transformé en chèque travaux, que vous pourrez directement fournir à votre artisan lors du changement de votre chaudière.

Cette aide solidaire d’un montant moyen de 150 € est attribuée automatiquement par le gouvernement et envoyée aux ménages concernés par la Poste. Vous pouvez d’ailleurs vérifier votre éligibilité sur le site du gouvernement.

La TVA taux réduit

La TVA à taux réduit est une aide bien utile pour le changement de votre chaudière. Pour en bénéficier, il suffit de faire appel à une entreprise pour le remplacement de votre chaudière.

Tous les travaux portant sur une chaudière à condensation, une chaudière à micro-cogénération gaz ou des équipements utilisant les énergies renouvelables sont éligibles à la TVA à taux réduit.

Ainsi lorsque vous changerez votre chaudière par un de ces équipements, bénéficiez d’un taux de TVA réduit à 5,5 %.

Dans le cas où vous changez votre chaudière par une chaudière non éligible à ce taux, vous bénéficierez quand même d’un taux réduit de 10 % correspondant aux travaux de rénovation dits “classiques”. Rappelons que le taux de TVA en vigueur est habituellement de 20 % ! Une belle économie, donc.

Quelles sont les aides cumulables pour le changement de sa chaudière ?

Bénéficier d’une aide changement chaudière c’est bien, en cumuler plusieurs c’est encore mieux ! Avant toute chose, sachez que l’éco-PTZ, la TVA à taux réduit et le chèque énergie sont cumulables avec l’ensemble des dispositifs.

Voici un récapitulatif des aides que vous pouvez ou non cumuler pour la réfection de votre installation de chauffage.

*Toutes les aides de l’Anah sont cumulables avec les bonus “sortie de passoire énergétique” et “logement BBC”, d’une valeur de 500 à 1 500 €.

Calculez le montant de votre prime

Gratuit et sans engagement

Quel équipement choisir pour toucher une aide au changement de sa chaudière ?

Historiquement, la chaudière gaz est l’une des plus utilisées par les Français. Abordable, elle offre un très bon confort thermique et un bon rendement. Mais elle est loin d’être écologique ! De nouveaux modèles désormais plébiscités offrent des performances thermiques bien supérieures et un coût d’usage drastiquement réduit. C'est le cas des chaudières biomasse ou encore des PAC. Changer votre chaudière gaz fait partie des actions les plus bénéfiques à mener chez soi en matière d’énergie. C’est la raison pour laquelle l’Etat indemnise un panel d’autres équipements de chauffage, dont la chaudière gaz traditionnelle est exclue.

Nous avons survolé précédemment les différents équipements de chauffage éligibles aux aides financières de l’Etat. Intéressons-nous maintenant à leurs spécificités et au montant de l’aide que vous pourrez percevoir pour leur installation.

La chaudière gaz THPE

Vous pouvez bénéficier d’une aide au changement de votre chaudière en installant une chaudière THPE (Très Hautes Performances Energétiques). Les critères auxquels cet appareil doit répondre sont spécifiés dans la fiche d’opération BAR-TH-106. Ainsi, votre chaudière à hautes performances doit avoir une puissance nominale inférieure ou égale à 70 kW et une efficacité énergétique saisonnière supérieure ou égale à 90 %. La chaudière doit être équipée d’un régulateur pour permettre d'optimiser au maximum la consommation d'énergie.

Dans la gamme des chaudières à hautes performances, on distingue plusieurs finalistes : chaudière basse température, chaudière à condensation… Toutes sont éligibles si tant est qu’elles répondent aux conditions susmentionnées.

  • La chaudière basse température est plus économe en énergie qu’une chaudière classique et permet d’économiser environ 20 % sur la facture d’énergie. Le circuit est alimenté avec une température plus faible que les chaudières classiques (environ 50°C contre 90°C autrement). L’idée est donc de consommer moins de gaz pour une qualité de chauffe équivalente et moins d’émissions de CO2. Sur ce type de chaudière, Le rendement de combustion de ce type de chaudière est d’environ 90 %, autrement dit excellent et son installation est relativement simple.

  • La chaudière à condensation chauffe l’habitation en plus au moyen de la chaleur issue des fumées latentes des combustions, avant leur évacuation. En puisant un maximum dans l’énergie du combustible, elle en consomme beaucoup moins que ses homologues. Elle permet ainsi de réaliser environ 15 % d’économies par rapport à une chaudière classique récente, et jusqu’à 35 % d’économies par rapport à une chaudière ancienne. Aussi, elle acquiert un rendement de 105 à 110 % (une puissance de chauffe identique pour plus d’énergie distribuée), d’où son éligibilité à la prime chaudière condensation et aux autres aides financières.

Quelle aide toucher pour remplacer sa chaudière par une chaudière THPE ?

Quelle prime pour le remplacement d’une chaudière gaz ? Voici quelques réponses.

L’aide financière pour l'installation de la chaudière THPE est réduite par rapport aux autres équipements : 1 200 € au titre de MaPrimeRénov’ pour les ménages modestes contre 10 000 € pour une chaudière à granulés... Vous l’aurez compris : pour toucher une aide changement chaudière conséquente, mieux vaut vous tourner vers des énergies renouvelables, comme la biomasse.

La chaudière biomasse (bûches, granulés)

Quelle chaudière pour bénéficier d'une prime énergie ? Chaudière gaz, chaudière à condensation ? En fait, nous vous répondrons surtout : la chaudière biomasse individuelle, sans hésiter.

Celle-ci utilise principalement le bois comme combustible. Etant le combustible le moins cher du marché, les économies d’énergie réalisées seront d’ores et déjà substantielles si vous changez votre système électrique ou au gaz pour ce type de chaudière. Le montant de l'investissement initial doit donc être relativisé. Mais ce n’est pas tout ! Cette chaudière ne rejette que très peu de gaz à effet de serre et son bilan carbone est quasiment neutre. Elle se différencie de la chaudière traditionnelle alimentée au fioul ou gaz. Tout cela associé à un rendement avoisinant les 100 % fait de cette chaudière l’une des plus plébiscitées du moment, notamment si vous souhaitez bénéficier d’une aide financière au montant conséquent.

Quelle aide toucher pour remplacer sa chaudière par une chaudière biomasse ?

Envie d’exemples de primes énergie chaudière ? Voici le montant des aides financières auxquelles vous pouvez prétendre en remplacement de votre ancienne chaudière.

A la différence de la prime énergie chaudière biomasse individuelle, le montant MaPrimeRénov’ pour la chaudière à granulés est plus important. L’appareil est effectivement plus performant du fait de la nature des granulés (ou pellets de bois). Ceux-ci n’absorbent pas autant d’humidité que les bûches traditionnelles et disposent donc d’un meilleur potentiel calorifique. Aussi, les pellets sont issus de chutes de bois recyclées. La chaudière à granulés utilise donc un combustible encore plus écologique et est donc mieux indemnisée.

Attention : pour être éligible à la prime énergie chaudière, votre modèle à biomasse individuel doit être de classe 5 et bénéficier du label Flamme Verte.

Les pompes à chaleur (PAC)

Procéder au changement de votre chaudière par une pompe à chaleur est une superbe opportunité de réduire vos coûts en bénéficiant d’une jolie aide financière. Tous les dispositifs financiers précités indemnisent ces appareils, qui fonctionnent à base d’énergies renouvelables.

  • La PAC aérothermique capte les calories présentes dans l’environnement extérieur grâce à un module externe, et les restitue sous forme de chaleur à l’habitation. Peu encombrante, elle offre un bon rapport qualité-prix (moins de 10 000 €) et un bon rendement. Mais attention : elle dépend des conditions météorologiques et est donc considérée comme la moins efficiente des PAC.

  • La PAC air-eau utilise également l’aérothermie pour générer de la chaleur à destination du système de chauffage et de l'ECS : deux-en-un. Il faut généralement compter entre 8 000 et 15 000 € d’investissement pour cet équipement.

  • La PAC géothermique est la plus coûteuse : généralement plus de 15 000 €. Elle fonctionne en puisant les calories nécessaires à la production de chaleur en milieu souterrain, grâce à des capteurs installés sous la terre.

Retrouvez ci-dessous les montants moyens d’indemnisation pour le changement de votre chaudière par une pompe à chaleur.

Le poêle à bois (bûches, granulés)

Le poêle à bois s’assimile généralement à une cheminée à foyer fermé. On y dispose les bûches directement dans le corps de chauffe avant de refermer. La transmission de la chaleur s’effectue ensuite par convection et rayonnement. Le conduit de cheminée permet de faire remonter la chaleur aux étages supérieurs. La différence avec le poêle à pellets réside dans l’automatisation du poêle. Les granulés de bois sont ici placés dans un silo, qui restituera automatiquement le combustible dans le corps de chauffe au cours de la journée. Quoi qu’il en soit, cet appareil très performant vous permet d’économiser plus de 30 % par rapport à votre ancienne chaudière.

Côté prix, comptez entre 2 500 et 15 000 € pour installer un poêle à bois à votre domicile. Mais combien toucher pour changer sa chaudière par un poêle à bois ?

Le foyer fermé ou l'insert

Si l’insert est également indemnisable au titre des aides financières susmentionnées, c’est parce qu’il permet d’améliorer drastiquement le rendement d’une cheminée. La chaleur est conservée à l’intérieur du dispositif, l’énergie n’est donc pas gaspillée. On maximise la production d’air chaud.

Vous pouvez tout à fait choisir de remplacer votre chaudière par un foyer fermé avec insert. Vous économiserez en moyenne 20 à 30 % sur votre facture d’énergie et pourrez prétendre à une belle aide financière :

Calculez le montant de votre prime

Gratuit et sans engagement

Récapitulatif pour bénéficier de votre aide changement chaudière en 2021

En 2021, que vos revenus soient modestes ou non, vous pouvez bénéficier d’une aide pour le changement de votre chaudière par un appareil plus performant. PAC, foyer fermé, poêle à bois, chaudière à granulés... tous ces appareils sont éligibles et vous permettent de bénéficier de primes de plusieurs milliers d’euros, cumulables. N’attendez pas pour en profiter.

Poursuivez votre lecture