Guide de la rénovation

Guide de la rénovation

Retrouvez toute l’actualité de la rénovation énergétique en France, le détail des aides financières par travaux et les dispositifs en place : prime CEE, MaPrimeRénov’, Coup de Pouce, aides de l’Anah, prêt avance rénovation, etc.

Votre territoire

La rénovation énergétique en France

heero donne accès aux statistiques clés en lien avec la rénovation énergétique des différents territoires afin de contribuer à l’enjeu de rénovation.

Guide de la rénovation

Guide de la rénovation

Retrouvez toute l’actualité de la rénovation énergétique en France, le détail des aides financières par travaux et les dispositifs en place : prime CEE, MaPrimeRénov’, Coup de Pouce, aides de l’Anah, prêt avance rénovation, etc.

Votre territoire

La rénovation énergétique en France

heero donne accès aux statistiques clés en lien avec la rénovation énergétique des différents territoires afin de contribuer à l’enjeu de rénovation.

La prime CEE pour l'installation d'un chauffe-eau thermodynamique

Également connu sous le nom de ballon thermodynamique, cet appareil de chauffage vous permet de réaliser jusqu’à 70 % d’économies d’énergie sur un chauffe-eau électrique et d’être éligible en plus à une prime chauffage lors de son installation. Mais le chauffe-eau thermodynamique est-il vraiment adapté à votre habitation ? Comment fonctionne-t-il ? Quelles sont les conditions pour percevoir une prime CEE chauffe-eau thermodynamique ? Ci-dessous, nous parcourons les réponses à ces questions.

Financez votre ballon thermodynamique avec la prime énergie

Respectueux de l’environnement, le ballon thermodynamique est plébiscité pour son rendement et sa puissance. Il est éligible à la prime CEE et à MaPrimeRénov’.

  • Jusqu’à 70 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre ballon thermodynamique indemnisé jusqu’à 1 300 €

  • Un équipement propre fonctionnant aux énergies renouvelables

Instantané, gratuit et sans engagement

Choisir le bon chauffe-eau pour bénéficier d’une prime CEE chauffe-eau thermodynamique

Bonne nouvelle : l’installation ou le changement d’un chauffe-eau thermodynamique vous donne le droit de percevoir une prime CEE ! Mais quel chauffe-eau thermodynamique choisir ? Il existe un certain nombre de modèles de chauffe-eaux thermodynamiques sur le marché. Faites votre choix en fonction des principaux critères suivants :

  • Le coefficient de performance du ballon thermodynamique (ou COP), autrement dit son rendement. Celui-ci est généralement compris entre 2 et 4 (c’est-à-dire 2 ou 4 kWh d’énergie produite pour 1 kWh d’énergie consommée). Choisissez préférablement un COP de 3 ou de 4. L’appareil vous permettra alors de bénéficier d’une prime énergie chauffe-eau thermodynamique (ou prime CEE). Veillez à regarder le COP annuel (ou saisonnier) qui indique la performance de l’appareil en tenant compte des variations de températures pouvant avoir lieu sur l’année, et non pas le COP journalier.

  • La capacité du ballon. Rien ne sert de sélectionner un ballon trop important pour les besoins de l’habitation, car l’achat serait alors peu rentable. En général, un ballon de 200 L suffit pour une famille de 4 personnes.

Le montant de la prime CEE chauffe-eau thermodynamique est estimé en fonction des économies d’énergie réalisables à l’installation de votre appareil de production d’ECS. Dans cette logique, le COP constitue le premier critère d’éligibilité. Pour bénéficier de la prime CEE, le COP du ballon thermodynamique doit être supérieur à 2,4, ou 2,5 dans le cas d’une installation sur air extrait. Il s’agit du seul critère d’éligibilité, spécifié dans la fiche d’opération BAR-TH-148 dédiée aux chauffe-eaux thermodynamiques à accumulation.

Quel est le montant de la prime CEE chauffe-eau thermodynamique ?

Le montant de la prime énergie varie en fonction des performances de l’appareil utilisé et de votre chantier. Indépendamment de ces conditions et si l’on se fie aux estimations gouvernementales en la matière, vous pouvez prétendre à une prime par équipement entre 85 et 175 € environ

Prime énergie ballon thermodynamique : marche à suivre

Quels critères d'installation devez-vous respecter pour bénéficier d’une prime énergie ballon thermodynamique ?

L’installation du ballon thermodynamique diffère selon le système utilisé. Il peut s’agir d’un ballon monobloc (ballon d'eau thermodynamique sur air ambiant) ou split. Pour le second, le réservoir d’eau chaude se trouve au sein du logement tandis que la pompe à chaleur est installée en extérieur pour capter l’air environnant. Les deux unités sont reliées via une liaison frigorifique.

Cette installation est généralement privilégiée lorsque l’espace de stockage à l’intérieur de l’habitation est trop réduit. En effet, on préconise une surface au sol d’environ 9 m² ou 20 m3 (hors volume des encombrants présents dans la pièce) pour permettre à cet appareil de traiter suffisamment d’air ambiant pour son fonctionnement. Une bonne aération est également nécessaire dans la pièce pour un fonctionnement optimal tout au long de l’année et une bonne qualité d'eau chaude.

L’installation sur air extrait : donne-t-elle droit à une prime CEE ballon thermodynamique ?

Chauffe-eau thermodynamique et VMC sont deux équipements liés. Aussi, cette installation vous donne bel et bien droit à l’obtention d’une prime énergie chauffage ! Ici, le ballon capte non pas l’air ambiant ou extérieur, mais l’air extrait par la VMC simple flux de l’habitation et acquiert ainsi une fonction “ventilation”. Un couplage à une VMC double flux est également envisageable. Néanmoins, attention au prix. 

Le recours à un artisan RGE : essentiel pour bénéficier d’une prime CEE chauffe-eau thermodynamique

En elle-même, l’installation du chauffe-eau thermodynamique est donc relativement simple, même en cas d’installation split et du passage des gaines. Toutefois, il vous faudra faire appel à un chauffagiste RGE expérimenté pour ce faire, qui procédera à l’installation ainsi qu’à l’étude préalable des pièces de votre habitation pour déterminer le meilleur endroit de stockage. Et oui : un artisan Reconnu Garant de l’Environnement s’est formé volontairement à l’installation des ballons thermodynamiques ainsi qu’à leur fonctionnement et a obtenu une certification associée. Cela en fait donc l’artisan chauffagiste idéal pour vos travaux. Si vous hésitez à procéder à l’installation, celui-ci vous donnera aussi son avis sur le ballon thermodynamique. Enfin, le recours à l’artisan RGE constitue de toute façon d’une condition sine qua non à l’attribution de la prime CEE chauffe-eau thermodynamique. Pour trouver un professionnel RGE certifié et identifier son domaine de travaux, rendez-vous sur le site du gouvernement liée à la rénovation énergétique.

Quelles autres aides percevoir pour l'installation d'un chauffe-eau thermodynamique ?

A la prime énergie chauffe-eau thermodynamique, vous pouvez ajouter MaPrimeRénov' (l'ancien Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique) jusqu'à 1 200 € (ménages modestes) ainsi que la TVA à taux réduit de 5,5 %, l'éco-prêt à taux zéro ou encore le prêt avance rénovation. Renseignez-vous également auprès de votre collectivité, laquelle peut parfois proposer certaines aides complémentaires en fonction des revenus du ménage.

Le dispositif MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov’ est le principal dispositif d’aide aux travaux de rénovation énergétique. Depuis janvier 2021, il a été renforcé et il remplace dorénavant l’ancien CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique). L’achat et l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique sont éligibles à une subvention de MaPrimeRénov’, à condition que l’appareil soit mis en place par une entreprise certifiée RGE, dans un logement utilisé en tant que résidence principale et construit depuis plus de deux ans.

MaPrimeRénov’ distingue quatre catégories de foyers en fonction de leur revenu fiscal de référence et du nombre de personnes qui composent le ménage. Il y a une différence entre les travaux réalisés en Île-de-France et en province : les plafonds de ressources des Franciliens sont plus élevés, d’environ 30 % à 35 %, en comparaison avec les habitants d’autres régions.

En ce qui concerne la prise en charge des chauffe-eaux thermodynamiques, MaPrimeRénov’ ne prévoit aucune subvention pour les ménages les plus aisés, appartenant à la catégorie MaPrimeRénov’ Rose. Les foyers situés dans la catégorie MaPrimeRénov’ Violet peuvent prétendre à une aide de 400 € et ceux de la catégorie MaPrimeRénov’ Jaune ont droit à 800 €. Enfin, les ménages les plus modestes, classés dans la catégorie MaPrimeRénov’ Bleu, peuvent obtenir une subvention maximale pouvant atteindre 1 200 €.

Attention : MaPrimeRénov’ est aussi conditionnée à l’efficacité de l’équipement installé.

Les chauffe-eaux thermodynamiques sur air extrait doivent impérativement présenter un COP (Coefficient de Performance) supérieur à 2,5 pour donner droit à l’obtention de la prime. Les autres types de chauffe-eaux thermodynamiques doivent avoir un COP supérieur à 2,4.

La TVA à taux réduit

La TVA au taux réduit de 5,5 % s’applique automatiquement sur le montant de l’achat et de l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique, dès lors que le devis est réalisé par une entreprise certifiée RGE.  

Ce taux de TVA concerne tous les travaux de rénovation énergétique, à la fois dans les résidences principales et secondaires. L’unique condition d’obtention de ce taux préférentiel est que le logement ait été construit depuis plus de deux ans. 

L’éco-prêt à taux zéro

Un éco-prêt à taux zéro est accessible pour tous les acheteurs d’un chauffe-eau thermodynamique. Il permet d’étaler le paiement des travaux sur une durée de 15 ans, sans intérêts. Il est accordé sans condition de ressources. 

L’éco-prêt à taux zéro peut atteindre un montant maximum de 30 000 €, il n’est accordé qu’une seule fois par logement. 

Chiffrez votre nouvelle installation, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique ? 

Le fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique est relativement similaire à celui de la pompe à chaleur aérothermique. Voyons de quoi il retourne. 

Fonctionnement, rendement et prix du chauffe-eau thermodynamique 

Envie d’en savoir plus sur le fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique ? Celui-ci est composé d’un ballon d’eau chaude sur lequel est greffé un groupe thermodynamique, d’où son nom. Cet appareil de chauffage comporte également une mini pompe à chaleur air-air d’une puissance générale de 1 à 2 kW, qu’il utilise pour capter les calories contenues dans l’air ambiant de l’habitation. Ces calories servent ensuite à réchauffer l’eau présente dans le ballon, qui sera transmise à l’ensemble du logement selon ses besoins ponctuels. 

Vous l’aurez compris : le ballon thermodynamique fonctionne grâce à l’air ambiant et donc ne consomme que très peu d’électricité, même si une résistance électrique est également inclue dans le cas où un besoin supplémentaire en eau chaude serait à fournir. En cela, il se distingue grandement du chauffe eau traditionnel, par rapport auquel il dispose d’un également d’un bien meilleur rendement. C’est pourquoi cet équipement est éligible à la prime énergie ainsi qu’à d’autres aides pour chauffe-eau thermodynamique. Parmi celles-ci notamment, MaPrimeRénov’. Le montant de cette aide est forfaitaire et cumulable avec la prime énergie.

Comptez jusqu'à 1 200 € d’indemnisation en fonction de vos revenus, pour MaPrimeRénov'.

Le prix d'un chauffe-eau thermodynamique oscillera environ entre 2 000 € et 2 500 €, dépendamment notamment de la capacité du ballon (entre 150 et 300 L environ), de la puissance de la résistance électrique (1 à 3 kW), de son efficacité énergétique (en pourcentage) ainsi que de critères plus pratico-pratiques tels que la durée de la garantie applicable ou encore le fabricant du chauffe-eau. 

Avantages et inconvénients du chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique a certes bien plus d’avantages que d’inconvénients. Nous découvrons ceux-ci ci-après.

  • Une réduction de la consommation d’énergie du logement. La facture peut même être divisée par trois par rapport à celle d’un chauffe-eau électrique ! Cela implique que, malgré le prix plus élevé de cet équipement, la rentabilité est généralement très bonne. Elle s’atteint en moyenne au bout de 8 ans. N’attendez plus si vous hésitiez entre chauffe-eau thermodynamique ou électrique !

  • Une utilisation de l’air ambiant, une énergie renouvelable. Outre une jolie réduction sur votre facture, le ballon thermodynamique est respectueux de l’environnement et ne rejette pas de gaz à effet de serre. Ce type de chauffe-eau est généralement préconisé en construction puisqu’il répond parfaitement à la RT 2012 et plus récemment à la RE 2020 qui implique l’utilisation d’énergies renouvelables pour les appareils de chauffage ou d’ECS. Notons qu’il est possible de relier le ballon thermodynamique à des capteurs solaires pour une consommation nulle en énergie électrique, si le budget le permet. Vous ne serez alors pas obligé de choisir entre chauffe-eau thermodynamique ou solaire.

  • Un confort de chauffe très appréciable. Le ballon thermodynamique permet de combler l’ensemble des besoins de l’habitation en eau chaude sanitaire (adapté à une famille de 6 personnes environ). Son temps de chauffe également, est très réduit : environ 1h pour la chauffe de 65 litres d’eau.

En termes d’inconvénients, citons le prix de cet appareil – un peu plus élevé que celui d’une chaudière classique assurant chauffage et ECS par exemple. Aussi, puisqu’il capte les calories de l’air ambiant, cet appareil est parfois à l’origine de réductions considérables de température dans la pièce de stockage, c’est pourquoi il vous faut bien choisir où installer le chauffe-eau thermodynamique. En installation split, les pertes de chaleur sont limitées, mais la performance de l’appareil peut également l’être du fait d’une utilisation électrique plus importante en cas de givre à l’extérieur, par exemple. Enfin, le ballon thermodynamique peut être relativement bruyant du fait de la ventilation intégrée à la PAC air-air.

Dans l’ensemble et à température ambiante, le ballon thermodynamique reste un excellent moyen d’obtenir de l’eau chaude sanitaire à moindre coût et en satisfaisant votre conscience écologique.

Le COP constitue le principal critère d’éligibilité pour bénéficier de la prime CEE chauffe-eau thermodynamique. Néanmoins n’oubliez pas : pour que votre demande soit acceptée, signez un contrat avec un fournisseur d’énergie avant la signature d’un devis chez votre artisan RGE.