Tous nos conseils sur les types de prêts travaux

Avant même de choisir son prêt travaux, il est nécessaire d'apprendre qu'il existe plusieurs types de prêts travaux sur le marché. Prêt de la CAF, prêt Action Logement, etc. Quelles sont leurs conditions et quels travaux concernent ils ? Plus d'informations.

types de prêts travaux

Quels sont les types de prêts travaux ?

Des établissements de tout type proposent désormais des prêts travaux de nature différente, tous dédiés à l'amélioration du confort thermique et du pouvoir d'achat des ménages. Découvrez ces typologies de prêts.

Chiffrez vos travaux de rénovation, estimez vos aides.

Instantané, gratuit et sans engagement.

Vue d'ensemble des types de prêts travaux

Rapides à mettre en place, les prêts travaux sont issus de la catégorie des prêts à la consommation et peuvent être personnels ou affectés. Dans les deux cas, ils sont soumis à un montant maximal de 75 000 euros. Ils permettent au bénéficiaire d’emprunter pour réaliser diverses rénovations sur un bien immobilier déjà en leur possession ou bien en cours d’acquisition.

Qu’est-ce qu’un prêt travaux ?

Il existe deux types de prêts travaux, celui personnel et celui affecté.

Le prêt personnel

Le prêt personnel est par définition non affecté c’est-à-dire que vous empruntez une somme d’argent auprès de votre banque que vous pourrez par la suite utiliser pour le projet de votre choix. Ce type de prêt est souvent considéré comme une enveloppe libre d’accès par l’emprunteur pour réaliser ses rénovations ou acheter les matériaux nécessaires à ses travaux. Ce prêt personnel est ainsi à privilégier lorsque vous souhaitez réaliser des travaux sans passer par un professionnel.

Pour souscrire un prêt personnel, vous n’aurez pas besoin de fournir de devis ou de justificatif et vous pourrez bénéficier des fonds dès l’acceptation de votre demande d’emprunt par la banque. Bien que le taux annuel effectif global (TAEG) de ce prêt à la consommation personnel soit plus élevé que celui d’un prêt immobilier classique, en n’ayant pas de garantie à fournir ou d’assurance à souscrire, cela ne sera pas désavantageux.

Le prêt affecté

A la différence du prêt personnel, le prêt ou crédit affecté est accordé par l’établissement bancaire à condition que vous utilisiez les fonds pour un projet précis et défini. Dans le cadre d’un prêt travaux, vous souscrivez donc ce type de crédit à la consommation afin d’utiliser les fonds pour financer vos travaux de rénovation.

Ce projet sera défini avec la banque avant que celle-ci vous donne son accord et pour s’assurer de la bonne utilisation des fonds, vous devrez pouvoir lui fournir l’ensemble des devis et factures justifiant l’utilisation du prêt. En conséquence, ce type de prêt est préférable dès lors que vous envisagez de recourir au service d’une entreprise professionnelle à laquelle la banque choisit parfois de verser directement les fonds après que vous lui avez fourni le devis.

Dans quels cas envisager un prêt travaux ?

Le crédit travaux est donc un prêt à la consommation qui répond au besoin de rénover rapidement son bien immobilier.

Pour quels types de travaux ?

Parmi les travaux traditionnellement financés grâce au prêt travaux, il y a la rénovation énergétique, l’agrandissement ou l’extension du bien ou encore la décoration d’intérieur. Bien que ce prêt soit limité à la somme maximale de 75 000 euros, il permet à l’emprunteur de réaliser les rénovations dont son bien immobilier a besoin et ce de manière rapide.

En effet, ces crédits travaux ne nécessitent pas de garantie particulière à fournir à la banque telles qu’une caution ou une hypothèque. Ainsi, l’accord de l’établissement bancaire est plus fréquemment donné que pour un prêt immobilier classique. Toutefois, cette absence de formalités au sujet des sûretés visant à garantir le prêt donne lieu à des taux légèrement plus élevés que ceux du prêt immobilier classique. Ces taux sont finalement amortis par le fait de ne pas avoir à souscrire une assurance ou bien à fournir de garantie.

Pour quels types d’emprunteurs ?

Ainsi, ce type de prêt peut être utilisé par les personnes qui ne sont pas encore propriétaires mais qui prévoient d’acquérir un bien immobilier grâce à un prêt immobilier classique. En effet, le prêt travaux vient se cumuler avec le prêt immobilier pour permettre au bénéficiaire de financer son acquisition puis d’entamer les travaux à la suite.

Toutefois, le prêt travaux est le plus souvent utilisé par des emprunteurs déjà propriétaires d’un bien immobilier qui souhaitent le rénover pour le rendre conforme aux normes ou bien augmenter la plus-value.

Quel type de prêt travaux envisager ?

Parmi ces crédits travaux, plusieurs sont intéressants à envisager pour votre projet de rénovation.

Le prêt travaux Action Logement

Ce prêt Action Logement autrefois appelé « prêt patronal ou prêt 1 % » permet aux salariés d’une entreprise privée de plus de 10 personnes de prétendre à une aide afin de financer la construction ou l’acquisition de sa résidence principale qu’il s’agisse d’un bâtiment neuf ou ancien.

Le montant du prêt est de 40 000 euros maximum pour une durée de maximum 25 ans à un taux d’intérêt nominal annuel fixe de 0,5 %. Ce prêt est dû à la cotisation chaque mois par les employés d’une part de leur masse salariale à un organisme collecteur Action Logement.

Le prêt PEL

Le prêt PEL ou plan épargne logement permet au bénéficiaire de financer l’achat ou la construction de son logement ou bien d’effectuer des travaux dans son logement. Le taux d’intérêt et le versement d’une éventuelle prime dépendent de la date d’ouverture de votre PEL.

Le prêt Avance rénovation

Également appelé prêt Avance mutation, ce prêt hypothécaire est consenti par la banque aux ménages modestes depuis le 1er janvier 2022 afin de les aider à financer leurs travaux de rénovation énergétique.

Le prêt travaux CAF

Le centre des allocations familiales (CAF) propose un prêt travaux CAF ou prêt à l’amélioration de l’habitat (Pah) qui permet au bénéficiaire de réaliser des travaux de rénovation énergétique ou d’isolation thermique dans sa résidence principale.

Le prêt à taux 0 (PTZ)

Enfin, le prêt à taux 0 est un prêt sans intérêt. Il est le plus souvent accordé en parallèle d’un autre prêt pour acheter ou construire votre maison principale à condition que vos revenus soient dans la limite des critères prévus.

Retrouvez nos autres rubriques sur les prêts travaux