Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle est la durée d'un prêt travaux ?

8 min de lecture

Les rénovations énergétiques sont coûteuses. C’est pourquoi elles s’accompagnent généralement d’un prêt travaux. La durée du prêt travaux varie en fonction de sa nature et de celle des travaux concernés puisque dans certains cas, il faudra en justifier la réalisation. Le prêt affecté est remboursable sur une durée de 3 mois à 10 ans, le prêt non affecté sur 3 mois à 12 ans et l’éco-prêt à taux zéro doit être remboursé dans les 15 ans. Zoom sur la durée des prêts travaux et sur comment choisir un prêt travaux.

Quelle est la durée d’un prêt travaux affecté ?

Le prêt travaux affecté permet à son bénéficiaire de réaliser des travaux d’amélioration dans son habitation. Dans le cadre de ce prêt travaux, le crédit ne peut être affecté qu’à la réalisation de travaux. En effet, la banque ou l’organisme est en droit de demander des justificatifs (devis ou facture) de l’artisan ou du professionnel qui réalise le chantier.

Pour ce prêt travaux, le capital ne peut être inférieur à 200 € et est plafonné à 75 000 €. Le taux varie notamment en fonction du profil de l’emprunteur et de la nature des travaux envisagés. La durée de ce prêt est liée directement au montant emprunté et à la capacité de remboursement de l’emprunteur.

En règle générale, le prêt travaux a une durée de minimum 3 mois et peut s’étendre jusqu’à 10 ans. Néanmoins, ce délai n’est pas précisé par un article de loi. Ainsi, il est tout à fait possible de négocier une période de remboursement plus longue que celle des 10 ans auprès du banquier ou de l’organisme.

Exemple de durée de remboursement d’un prêt de travaux affecté sur 84 mois

Le remboursement du crédit travaux affecté dépend de trois critères :

  • Le taux annuel du TAEG en cours au douzième,

  • Le montant des charges de l’emprunteur,

  • Le montant emprunté et la durée de remboursement.

En faisant le choix d’emprunter 50 000 € pour améliorer l’isolation de votre maison, sur une durée de remboursement de 84 mois avec un TAEG de 3,60 %, on obtient des mensualités de 689 €. Au total, vous remboursez 57 876 €, capital et intérêts compris.

Chiffrez vos travaux de rénovation énérgetique, estimez vos aides.

Quelle est la durée d’un prêt travaux non affecté ?

Le crédit travaux non affecté est similaire au prêt travaux affecté. En effet, il s’agit du même fonctionnement global : la banque ou l’organisme verse de l’argent à l’emprunteur, qui lui est tenu de le rembourser grâce aux mensualités. La différence se trouve alors dans les conditions d’utilisation de ce prêt : tandis que les dépenses du prêt travaux affecté doivent être justifiables, le prêt non affecté peut être utilisé librement. Ce prêt travaux offre donc l’avantage de la flexibilité.

En règle générale, la durée d’un prêt personnel non affecté est de 3 mois minimum à 12 ans. Mais tout comme le prêt travaux affecté, la loi ne définit pas de durée fixe. En ce sens, vous pouvez définir votre propre délai de remboursement en concertation avec votre banque ou organisme de crédit. Ce dernier est en droit de refuser si vous n’offrez pas les ressources adéquates pour ce type de prêt.

Exemple de remboursement d’un prêt non affecté sur 48 mois

Si vous empruntez un capital de 8 000 € sur une durée de 48 mois, avec un TAEG fixé à 2.4 %, vous obtiendrez des mensualités de 171,87 € en moyenne. Le montant total dû est alors de 8 393,60 €, capital et intérêt compris.

Prêt travaux aidé : quelle est la durée de l’éco-PTZ ?

Le prêt travaux aidé correspond à une aide de l’État destinée à financer les travaux de rénovation énergétique. Il s’adresse aussi bien aux propriétaires, aux bailleurs ainsi qu’aux copropriétaires. Ce prêt est accessible à tous, sans condition de ressource. Néanmoins, il ne peut couvrir que des travaux d’isolation, de performance énergétique globale du logement ou encore d’installation d’équipements.

Avec l’éco-PTZ, vous pouvez prétendre à entre 7 000 et 30 000 €, en fonction des travaux à réaliser. Le montant vous est versé en une seule fois et est remboursable sur une durée maximale de 15 ans. Les dépenses doivent pouvoir être justifiées à l’aide de devis ou de factures en fonction de l’avancée des travaux.

Attention cependant, tant que la totalité des mensualités n’a pas été soldée, il n’est pas possible de mettre en vente le logement, ni d’en faire une résidence secondaire ou une location saisonnière. Au besoin, vous pouvez demander un second prêt travaux aidé pour le même logement, si toutefois vous respectez les conditions instaurées.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Durée d’un prêt travaux : est-il possible de rembourser anticipation ?

La durée de remboursement est fixée à la signature de l’emprunt. Néanmoins, vous avez tout à fait le droit de rembourser un prêt travaux par anticipation. Dans certains cas toutefois, la banque ou l’organisme d’emprunt peut vous demander des pénalités.

Trois cas de figure se distinguent :

  • Si le montant du prêt travaux est compris entre 10 000 € et 75 000 € et que vous souhaitez rembourser avec une anticipation de plus d’un an, le montant des pénalités de remboursement anticipé correspond à 1 % maximum du capital emprunté. Si la durée est inférieure à 1 an, les pénalités ne peuvent dépasser 0,5 % du capital emprunté.

  • Si le montant du prêt travaux est inférieur à 10 000 €, il n’y a en théorie pas de pénalité de remboursement anticipé.

  • S’il s’agit d’un crédit éco-prêt à taux zéro, vous ne rembourserez alors que le capital emprunté puisque ce type de prêt à l’avantage de ne pas comporter d’intérêt d’emprunt. Il n’y a donc pas de pénalité de remboursement anticipé.

Ainsi, il est tout à fait possible de rembourser un prêt travaux par anticipation. Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre organisme ou banque de prêt pour en connaître les modalités.

En résumé, quelle est la durée d’un prêt travaux ?

Vous l’aurez compris, la durée d’un prêt travaux varie en fonction des conditions d’emprunt : montant, taux annuel du TAEG, capacité de remboursement (calculée en tenant compte des charges de l’emprunteur). Mais pour rester bref, voici la durée des principaux prêts travaux :

  • Prêt travaux affecté : de 3 mois à 10 ans, négociable avec la banque.

  • Prêt travaux non affecté : de 3 mois à 12 ans, négociable avec la banque.

  • Prêt travaux aidé : jusqu’à 15 ans maximum, non négociable.

Le prêt travaux est une solution particulièrement intéressante pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Il vous permet de confortablement vous mettre en règle vis-à-vis des attentes liées à la nouvelle réglementation environnementale RT 2020 qui remplace la RT 2012.