Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Qu'est-ce que la VMI ?

3 min de lecture

L’acronyme VMI désigne la ventilation mécanique par insufflation. Contrairement à une ventilation mécanique contrôlée (VMC), une VMI ne prélève pas l’air vicié de l’intérieur vers l’extérieur mais insuffle de l’air neuf dans le logement. Une VMI génère ainsi une surpression qui pousse l’air intérieur en dehors. Une VMI utilise pour cela un système mécanisé de soufflage et des sorties d’air « passives », le tout avec une seule ou plusieurs bouches d’insufflation.

Le fonctionnement d’une VMI

Une ventilation mécanique par insufflation prélève de l’air extérieur en toiture, en façade ou encore dans les combles. Cet air est ensuite filtré puis préchauffé en passant dans un caisson spécialement conçu avant d’être directement insufflé en partie haute et idéalement au centre du logement équipé.

L’air vicié est, lui, évacué par les sorties présentes sur les portes et fenêtres. Il n’a pas besoin d’être inspiré mécaniquement. La surpression créée par l’apport d’air du système VMI suffit à chasser l’air vicié par les solutions d’aération normalement prévues dans le logement.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Les avantages d’une VMI

En insufflant de l’air filtré et réchauffé ou refroidi selon les besoins, une VMI permet d’apporter un air propre, sans polluants extérieurs. Puisqu’il s’agit d’une ventilation automatique, la circulation de l’air est optimisée, permettant de chasser les pollens ou les particules fines qui s’accumulent naturellement à l’intérieur, tout comme les COV (Composés Organiques Volatils). Il s’agit aussi d’une solution efficace pour réduire les problèmes d’humidité avec l’apparition de moisissures ou le développement d’acariens.

L'entretien de la VMI est limité (changement des filtres une fois par an) et a une durée de vie importante, comprise entre 15 et 20 ans.

Une VMI est une solution de renouvellement de l’air fiable. En effet, le fonctionnement d’une VMI est relativement simple, qu’il s’agisse d’un système centralisé ou décentralisé. En complément du système de filtration de l’air et des gaines de soufflage, peu d’éléments sont nécessaires. Cela signifie un entretien limité (changement des filtres une fois par an) et une durée de vie importante, comprise entre 15 et 20 ans.

Les fabricants garantissent en règle générale cinq ans pièces et main-d’œuvre leur installation, à condition de respecter les préconisations d’entretien.