Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Que peut-on faire avec 50 000 euros de travaux ?

8 min de lecture

En disposant d’un budget travaux de 50 000 €, vous pouvez mener une rénovation énergétique conséquente. En effet, il s’agit d’une belle enveloppe, permettant de combiner les écogestes. On parlera alors de rénovation énergétique globale, amenant souvent à une intervention sur l’isolation et le chauffage très efficace. Mais ce budget peut vite être atteint si la « base » de rénovation est ancienne (grange, vieille maison, etc.). Alors, que faire avec 50 000 € de travaux ? Voici quelques réponses.

Que faire avec 50 000 € de travaux ? La rénovation énergétique accessible aux budgets élevés

50 000 € de travaux, c’est une somme importante qui peut permettre de mener un projet de rénovation énergétique complet dans un logement. Ce budget peut notamment aider à basculer sur des équipements ultra-performants et à faire des choix ambitieux si la base de rénovation est déjà bonne. En revanche, dans un logement ancien, dont les performances thermiques étaient très mauvaises, ce budget permettra parfois simplement de le remettre à niveau…

En effet, il ne faut pas oublier que le budget engagé pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dépend de trois grands paramètres :

  • La localisation du bien immobilier, et plus particulièrement sa zone géographique qui a un impact direct sur le besoin en chauffage et en isolation ;

  • Les contraintes spécifiques propres au bien immobilier. Cela concerne par exemple son état, les possibilités d’accès et les limites qui peuvent être imposées par les règles d’urbanisme ;

  • Enfin, c’est aussi en fonction du prestataire de rénovation énergétique que vous choisissez et des équipements/matériaux que le budget peut être plus ou moins élevé.

Une vieille maison en pierre située en montagne peut nécessiter un budget de 50 000 € de travaux pour rattraper son retard en matière de performances thermiques, et atteindre un niveau « classique ». En revanche, une maison récente déjà efficace pourra atteindre un niveau de performance très élevé (BBC, maison passive) avec un budget de 50 000 € qui devient de fait important au regard de la base de départ.

Bien évidemment, nous n’avons pas ici détaillé un autre paramètre important : la superficie du logement. Il s’agit d’un critère déterminant pour évaluer le coût d’un projet de rénovation. Plus la superficie totale est élevée et plus l’investissement sera conséquent. La superficie - et notamment le volume intérieur d’un logement - ont un impact direct sur le besoin en chauffage et en isolation. Améliorer les performances énergétiques d’un petit logement est ainsi plus économique mais peut avoir un coût au mètre carré plus élevé.

Que faire avec 50 000 € de budget ? Coût moyen par type de travaux

Avant de vous donner plusieurs exemples de travaux que vous pouvez réaliser avec 50 000 € de budget en matière de rénovation énergétique, il est important de connaître un chiffre.

Le coût moyen des travaux de rénovation énergétique évoqué par les professionnels se situe entre 200 € et 450 € par m² dans la plupart des cas. Pour un logement d’une centaine de mètres carrés que vous souhaitez moderniser pour atteindre un niveau de performance énergétique haut, le budget pourra par conséquent atteindre 45 000 € ou plus.

Alors, que faire avec vos 50 000 € disponibles pour la rénovation énergétique de votre maison ou de votre appartement ?

En moyenne, le coût des travaux de rénovation énergétique se situe entre 200 et 450 € par m², selon les professionnels.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Combiner les gestes de rénovation énergétique avec 50 000 € de travaux

Vous pouvez choisir une approche avec plusieurs gestes de rénovation. Intervention sur la toiture, l’isolation des murs, remplacement du système de chauffage ou encore des ouvertures. Combiner les gestes est une solution efficace pour soigner l’enveloppe du bâti et gagner rapidement en confort thermique.

Voici un récapitulatif du coût des différents postes de rénovation énergétique pour vous aider à vous projeter et à bien répartir votre budget travaux.

  • Isolation. L’isolation par l’intérieur (ITI) nécessite des dépenses comprises entre 20 et 100 €/m². L’isolation par l’extérieur (ITE) demande un effort plus important de 40 à 200 €/m². Pour les combles, comptez de 20 à 90 €/m².

  • Chauffage. Le remplacement d’un système de chauffage peut nécessiter un budget réduit si vous changez simplement certains équipements. À l’inverse, pour le remplacement intégral d’un système de chauffage central, le budget est souvent élevé. Vous pouvez passer au chauffage au bois à partir de 3 000 € en installant un poêle ou un insert. Toutefois, si vous voulez opter pour la dépose d’une cuve à fioul et l’installation d’une pompe à chaleur, le budget pourra dépasser 10 000 €. Avec 50 000 € de budget, vous pouvez songer à une PAC géothermique.

  • Menuiserie. Remplacer des ouvertures est un écogeste plébiscité par les ménages car le budget est compris entre 250 et 1 000 € par ouverture. Si vous vous lancez dans la rénovation d’un bien avec de nombreuses ouvertures, votre budget important pourra vous permettre d’intervenir sur les fenêtres, les portes fenêtres, les fenêtres de toit et même les éventuelles portes de garage/portes de service.

  • Production d’eau chaude sanitaire (ECS). Bien souvent, en complément d’une intervention sur le système de chauffage, il est recommandé de moderniser la production d’eau chaude sanitaire. Grâce à une enveloppe importante pour votre budget travaux, vous pouvez envisager l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique individuel (CETI), avec un prix qui oscille entre 2 000 et 4 500 €. Mais vous pouvez également penser au solaire avec un chauffe-eau individuel voire un système solaire combiné. Ce dernier nommé nécessite un budget compris entre 10 000 et 25 000 €.

  • Ventilation. Avec 50 000 € de budget, vous pouvez soigner la ventilation de votre logement et choisir une ventilation double flux dont le coût médian constaté est de 4 500 €. Les installations les plus complètes, notamment dans un logement vaste, pourront nécessiter un budget de 7 000 € ou plus.

Que faire avec 50 000 € de travaux ? Se focaliser sur les postes les plus importants

À l’inverse, vous pouvez choisir de vous concentrer sur une ou deux dépenses importantes. Car lorsque le chantier est de grande ampleur, le budget peut très vite grimper. C’est le cas par exemple avec une réfection de toiture et la pose d’une isolation de qualité. Il n’est pas rare de voir le budget nécessaire dépasser les 10 000 € pour une maison d’une surface de 100 m² (dans 10 % des cas, le coût des travaux sur les toitures dépasse 15 500 €). Il en va de même avec l’emplacement d’un système de chauffage. La dépose d’une cuve à fioul et le remplacement par un système de chauffage moderne peut parfois amener à un coût total qui dépasse 10 000 voire 15 000 €.

Chiffrez vos travaux de rénovation énergétique, estimez vos aides.