Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Que peut-on faire avec 10 000 euros de travaux ?

6 min de lecture

Avec une somme limitée de 10 000 € pour un budget travaux de rénovation énergétique, il est recommandé de se concentrer sur un poste de dépense en particulier. Remplacement du système de chauffage central, renouvellement de toutes les ouvertures dans le logement ou encore isolation complète de l’enveloppe du bâti, nous vous préconisons de focaliser votre budget sur un geste pour qu’il soit totalement efficace.

Quels travaux de rénovation énergétique peut-on faire avec 10 000 € ?

La rénovation énergétique, ça coûte cher ! Que l’on se lance dans l’isolation, l’amélioration du système de chauffage ou l’installation d’une ventilation, le budget travaux peut rapidement représenter plusieurs dizaines de milliers d’euros.

C’est le cas notamment lorsque l’on combine les gestes, c’est-à-dire que l’on lance plusieurs chantiers pour aboutir à une rénovation énergétique globale. Alors, avec 10 000 €, il faut établir des priorités. Certes, cette somme est importante mais reste modérée au regard du coût que représente la rénovation énergétique. Avec 10 000 €, vous n’allez pas pouvoir tout faire. Voici quelques pistes à suivre.

  • Si l’isolation de votre logement n’est pas de bonne qualité, essayez de prioriser ce chantier. C’est lui qui doit attirer votre attention avant même de penser par exemple au chauffage ou à la ventilation. L’isolation des murs par l’extérieur est la solution la plus coûteuse. L’intégralité de votre budget pourra y être consacrée. C’est le cas également si vous choisissez l’isolation par l’intérieur avec des matériaux de qualité. En revanche, vous pouvez n’octroyer que 5 000 € à l’isolation des combles ou des planchers bas.

  • En matière de chauffage, là encore il est possible de scinder les dépenses et de n’y consacrer que 4 000 à 6 000 € si vous choisissez par exemple une chaudière à condensation ou un chauffe-eau thermodynamique. Mais en basculant sur une pompe à chaleur (air-air ou air-eau), 10 000 € est un budget minimum.

Le budget travaux pour une rénovation énergétique dépend directement de la qualité initiale du logement concerné. Plus ses performances énergétiques sont faibles au départ et plus la somme à mobiliser pour améliorer celles-ci sera importante. La preuve, pour gagner deux lettres dans le classement « étiquette énergétique » et passer par exemple d’un logement catégorisé G à D, il faut prévoir de 200 à 300 €/m². Cette somme peut grimper à 400 €/m² pour viser encore plus haut (lettre B ou A).

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Que peut-on faire avec 10 000 € de travaux, lorsque l’on a des aides financières ?

10 000 €, c’est un budget travaux largement suffisant pour remplacer des fenêtres, changer des radiateurs électriques vieillissants ou encore faire poser une ventilation mécanique contrôlée (VMC). Mais, comme nous venons de le voir, il s’agit aussi d’un budget limité pour pouvoir remplacer son système de chauffage central ou envisager une refonte totale de l’isolation de votre maison. À moins de disposer d’aides au financement.

Prenons l’exemple d’un couple qui se lance dans un chantier d’isolation des murs par l’intérieur (ITI). Parce qu’il souhaite un haut niveau de performance et des matériaux innovants, le couple s’oriente vers de la laine de bois avec une épaisseur de 14 cm conditionnée en panneaux. Le prix est de 50 €/m², intégrant la fourniture et la pose de l’isolant, un frein vapeur mais également le doublage en placoplâtre. Avec une superficie totale de 180 m², le budget travaux global atteint 9 000 €.

Cet exemple montre qu’il est important de vous intéresser au financement des travaux de rénovation énergétique et notamment d’évaluer les aides auxquelles vous êtes éligibles. Selon que vous disposiez d’un budget de 10 000 € - avec ou sans les aides prises en compte - le bouquet de travaux que vous pourrez réaliser ne sera pas le même.

Chiffrez vos travaux de rénovation énergétique, estimez vos aides.