Heero vous met en relation avec un partenaire de confiance pour le DPE ou l'audit de votre logement

La classe C du DPE : un logement économe en énergie

Le DPE de classe C désigne un logement relativement performant en matière d’énergie et peu émetteur de gaz à effet de serre. Si le DPE de classe C n’équivaut pas celui d’un bâtiment basse consommation, il est toutefois appréciable dans l’ancien car il n’implique pas de réaliser de gros travaux de rénovation énergétique pour gagner en confort thermique. Tous les détails sur cette classe du DPE.

Heero vous met en relation avec un partenaire de confiance pour effectuer le DPE ou l'audit de votre logement

DPE et audit énergétique vous guident dans les meilleurs scénarios de rénovation de votre habitation. Voici 3 bonnes raisons pour effectuer un des travaux de rénovation dans votre logement :

  • Valoriser votre bien, vous pourrez le vendre plus facilement s’il est déjà rénové

  • Louer votre bien, depuis le 1er janvier 2023, la location des logements énergivores est interdite

  • Réaliser des économies et gagner en confort dans votre logement

Le DPE de classe C en France

En France, le DPE de classe C est le troisième plus représenté dans les résidences principales. Il compte pour environ 18 % d’entre elles, soit 5,2 millions de logements selon l’ADEME.

Selon les chiffres communiqués par l’Agence de la Transition Energétique, les DPE B concerneraient à plus de 30 % les biens d’une superficie supérieure ou égale à 60 m², contre 6 % seulement de logements de moins de 30 m².

La tendance est donc fortement similaire aux biens classés A ou B et considérés eux aussi, comme des logements performants.

Côté date de construction, la tendance est bien marquée : les DPE C représentent 37 % des logements construits entre 2001 et 2005, et 35 % des logements datant de la période 2006-2011. Il s’agit donc de logements relativement récents, mais qui ne répondent pas forcément pour autant aux exigences de la RT 2012.

Les seuils de performances associés au DPE classe C

La réforme du DPE a prévu une évolution des seuils de performances minimum de l’étiquette énergie. Pour être classé C, un bien doit :

  • Consommer entre 110 et 180 kWh/m²/an d’énergie primaire, tous postes de consommations confondus,

  • Générer entre 11 et 30 kg de CO2/m²/an.

Les factures énergétiques de cette classe

Ces seuils sont plutôt corrects mais équivalent tout de même à environ 3 fois les seuils réglementaires prévus pour un logement A, extrêmement performant.

Il s’agira donc d’engager quelques travaux de rénovation énergétique pour améliorer durablement le profil énergétique global du bien et diminuer ses factures énergétiques. Celles-ci oscillent d’ailleurs entre 500 et 1 000 € en moyenne, soit 2 à 3 fois plus qu’un logement classé A.

maison DPE classe C

En France, le DPE de classe C est le troisième plus représenté dans les résidences principales. Il compte pour environ 18 % d’entre elles, soit 5,2 millions de logements selon l’ADEME.

Vos travaux financés à 100 % avec Heero

Obtenez votre simulation de crédit immédiate, gratuite et sans engagement